ARCHIVÉE - Le ministre Oliver conclut sa mission en Inde visant à renforcer les débouchés des ressources naturelles

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 11 octobre 2012

MUMBAI — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a conclu aujourd’hui une mission économique réussie en Inde, où il a rencontré de hauts responsables politiques et des chefs d’entreprises dans le but d’encourager l’investissement, l’innovation et les partenariats avec le Canada dans les secteurs des ressources naturelles. Quatrième consommateur d’énergie dans le monde, l’Inde devrait voir sa consommation d’énergie doubler d’ici 2025.

« Le gouvernement du Canada sait pertinemment que les exportations canadiennes en Inde revêtent la plus haute importance pour la prospérité future de notre pays. Nous continuons de faire des progrès notables sur les plans du commerce, de l’investissement et de l’innovation scientifique, a dit M. Oliver. Notre gouvernement cherche activement à conclure des accords avec les pays de l’Asie-Pacifique afin de ménager aux entreprises canadiennes un accès à la région qui connaît la croissance la plus rapide au monde. »

La visite ministérielle appuie l’objectif gouvernemental d’élargir les débouchés pour les exportations canadiennes de ressources naturelles afin de créer de l’emploi, stimuler la croissance et assurer une prospérité durable. Selon les prévisions, le PIB de l’Inde augmentera d’au moins 6 % au cours des cinq prochaines années, si bien que la demande d’énergie du pays dépassera donc bientôt l’offre actuelle.

Le Canada peut aider à répondre aux besoins énergétiques de l’Inde. Notre pays possède de vastes réserves de gaz naturel et a la capacité de devenir un grand exportateur de gaz naturel liquéfié, d’où l’importance de renforcer nos relations avec l’Inde dans le secteur de l’énergie.Le ministre a souligné le rôle de fournisseur d’énergie responsable que peut jouer le Canada et a contribué à élargir les débouchés pour la diversification des exportations canadiennes de ressources naturelles en Inde.

« Notre gouvernement applique un ambitieux plan pour le commerce, au profit de l’ensemble de la population,a-t-il dit. Vous savez sans doute que les secteurs des ressources naturelles emploient directement et indirectement 1,6 million de Canadiens et génèrent près de 20 % de notre activité économique. Nous garderons le cap sur les objectifs prioritaires de nos citoyens, c’est‑à‑dire l’emploi, la croissance et une prospérité durable. »

Tout au long de la semaine, le ministre Oliver a rencontré de hauts responsables politiques et des chefs d’entreprises dans le but d’encourager les relations commerciales et d’investissement entre le Canada et l’Inde dans des domaines comme l’énergie, les minéraux, les métaux et les produits du bois, et pour jeter les bases d’une relation bilatérale durable. Pendant sa mission économique, M. Oliver a rencontré notamment :

  • Le ministre indien de l’Énergie électrique, Veerappa Moily, au sujet des besoins énergétiques de l’Inde et de la capacité indéniable du Canada d’y répondre;
  • Le ministre indien du Pétrole et du Gaz naturel, Jaipal Reddy, en appui aux objectifs du Canada en matière énergétique et pour élargir les débouchés des exportations canadiennes de pétrole et de gaz naturel liquéfié en Inde;
  • Des représentants de Reliance Industries Limited, Aditya Birla Group et Tata Steel, trois grandes sociétés indiennes qui investissent et créent de l’emploi dans les secteurs des ressources naturelles du Canada;
  • Le ministre indien des Énergies nouvelles et renouvelables, Farooq Abdullah, pour promouvoir des partenariats avec l’Inde aux fins d’échanges commerciaux et d’investissements dans le domaine des énergies nouvelles et renouvelables;
  • Le ministre d’État pour la Commission de planification de l’Inde, Ashwani Kumar, pour soutenir les objectifs énergétiques du Canada en Inde et favoriser la sécurité énergétique de l’Inde, une priorité du pays.

Le ministre Oliver a aussi prononcé des discours et participé à des tables rondes avec des intervenants et des investisseurs des secteurs énergétique, minier et forestier de l’Inde.

L’an dernier, nos exportations en Inde ont fait un bond de 27 % et nos importations en provenance de l’Inde ont connu une hausse de plus de 19 %. Les échanges commerciaux entre les deux pays et les investissements ont représenté 5,1 milliards de dollars et 5 milliards de dollars, respectivement. Les discussions fructueuses de cette semaine visent à renforcer cette importante relation bilatérale pour stimuler les échanges commerciaux et la croissance économique dans les deux pays.

« Le Canada et l’Inde travaillent de concert pour encourager davantage le commerce, l’investissement et l’innovation technologique dans nos secteurs des ressources naturelles », a ajouté le ministre Oliver.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

ou aux

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Les communiqués de presse et les documents d’information de RNCan sont diffusés à l’adresse www.rncan.gc.ca/media.