ARCHIVÉE - Le ministre Oliver présente la mise en valeur des ressources naturelles du Canada comme un modèle de croissance dans l’économie mondiale

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Ressources naturelles Canada

Le 2 octobre 2012

TORONTO — Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Joe Oliver, a prononcé aujourd’hui un discours programme au Forum mondial de Toronto présenté par le Forum économique international des Amériques, où il a souligné que le Canada avait pour priorités de favoriser l’emploi, la croissance économique et une prospérité durable par le Développement responsable des ressources, et de créer de nouveaux débouchés pour les ressources naturelles.

« Notre gouvernement se concentre sur les enjeux qui importent aux Canadiennes et aux Canadiens, à savoir l’emploi, la croissance économique et une prospérité durable. Je suis heureux de vous annoncer que l’emploi a augmenté au pays depuis l’allocution que j’ai prononcée devant vous l’an dernier, a dit M. Oliver. Nous cherchons activement à élargir les débouchés pour nos ressources naturelles afin d’augmenter les échanges commerciaux et de créer de l’emploi pour nos citoyens. »

Le gouvernement Harper a créé au pays un climat d’investissement qui inspire confiance aux investisseurs. D’ailleurs, le mois dernier, le système financier du Canada a été classé au premier rang par le Forum économique mondial pour la cinquième année d’affilée. Bien que le Canada ne soit pas immunisé contre la fragilité de l’économie mondiale, ce classement est un autre signe que notre gouvernement va dans la bonne direction avec son programme de création d’emploi et de croissance économique.

« Une bonne gouvernance est essentielle. Avant de prendre des engagements financiers, les investisseurs veulent des assurances et des conditions prévisibles — surtout quand il s’agit de mégaprojets énergétiques ou miniers, a souligné M. Oliver. En réduisant les incertitudes, nous avons créé un cadre propice à de bonnes décisions d’investissement et un modèle de réglementation dont d’autres pays peuvent s’inspirer. »

Les secteurs des ressources naturelles emploient directement et indirectement 1,6 million de Canadiens — ce qui représente environ 10 % de tous les emplois au pays — et le potentiel de croissance demeure fort. Il y a actuellement plus de 600 grands projets en cours de réalisation ou dont la mise en chantier est prévue au cours des dix prochaines années dans le secteur des ressources et qui représentent des investissements de 650 milliards de dollars.

« Les infrastructures proposées se traduiront par des centaines de milliers d’emplois, des billions de dollars d’activité économique et des milliards de dollars de recettes qui soutiendront des programmes sociaux essentiels comme les services de santé, le logement et l’éducation », a affirmé M. Oliver.

Il a ajouté que le plan de Développement responsable des ressources du gouvernement Harper établit un solide régime réglementaire qui répond aux préoccupations de l’industrie et qui favorisera une mise en valeur plus rapide de nos ressources naturelles tout en resserrant les normes environnementales.

Dans le cadre du Plan d’action économique de 2012, le gouvernement a proposé des mesures législatives modernisant le régime de réglementation canadien pour attirer l’investissement, créer de l’emploi, bâtir une prospérité durable et encourager la compétitivité nationale, tout en renforçant des normes environnementales déjà de premier ordre.

Ces mesures disent clairement au monde entier que le Canada est prêt à faire des affaires et elles contribuent à affermir la position de notre pays comme partenaire de choix fiable pour les ressources naturelles, le commerce et l’investissement.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
du Canada
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca