ARCHIVÉE - Le ministre Oliver présente le rapport sur l’état des forêts au Canada 2012

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 26 septembre 2012

Souligne le succès et le potentiel d’exportations de l’industrie forestière

OTTAWA — L’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a fait la déclaration suivante après le dépôt de l’édition 2012 du rapport L'État des forêts au Canada au Parlement par le secrétaire parlementaire David Anderson. Ce rapport met en évidence des résultats concrets du soutient du gouvernement du Canada à l’industrie forestière dans les domaines de l’efficacité énergétique, l’innovation et des exportations à l’étranger.

«Comme le montre ce rapport, l’année passée a témoigné de la résilience du secteur forestier canadien, de l’excellence de ses produits et de son importante contribution à l’économie canadienne.

«Le fait que nos exportations de produits forestiers ont presque regagné le sommet atteint en 2008 est un hommage à la créativité des 234000 travailleurs du secteur forestier. Leur aptitude à trouver de nouveaux débouchés sur le marché mondial en innovant et en diversifiant ses produits alimente le renouveau du secteur forestier du Canada.

«En fait, entre 2007 et 2011, il y a eu une augmentation de 1000% de la valeur des exportations canadiennes de bois d'œuvre vers la Chine. En Colombie-Britannique seulement, la production de l’équivalent de 20 usines est destinée au marché chinois.

«La dernière phase de notre soutient stratégique vise à tirer profit de ces accomplissements. Notre plan d’action économique 2012 accorde une contribution de 105 millions de dollars pour aider l’industrie forestière canadienne à renforcer sa compétitivité et à augmenter la mise en valeur de ses produits à l’étranger.

«La transformation soutenue du secteur repose sur des liens étroits entre l’industrie, les chercheurs et les gouvernements. En 2011-2012, notre gouvernement a stimulé l’innovation, a continué de créer des débouchés à l’étranger et a défendu les intérêts du Canada auprès de nos alliés commerciaux. C’est ainsi que nos exportations de bois d’œuvre ont essentiellement doublé chaque année depuis cinq ans et il en est résulté la création d’au moins 5000 emplois dans l’ensemble du pays.

«L’industrie forestière canadienne a beaucoup investi pour se réinventer et pour tirer plus de valeur de la fibre de bois en innovant dans les produits qu’elle offre au marché. Un certain nombre de programmes très au point ont servi de déclencheurs à l’apparition au Canada d’un grand nombre d’applications et de technologies innovatrices qui ont constitué autant de premières dans le monde.

«C’est aussi avec fierté que j’annonce qu’aujourd’hui nos usines de pâtes et papiers sont plus novatrices, plus diversifiées et plus concurrentielles. Grâce au plus important programme d’aide à l’industrie forestière de l’histoire de notre pays, le Programme d’écologisation des pâtes et papiers, d’une valeur d’un milliard de dollars, nos usines ont réduit de plus de 10% leurs émissions de gaz à effet de serre et ont accru la part de leurs énergies renouvelables de plus de 200 mégawatts.

«Cette phase de notre soutient aura permis de financer la réalisation de 98 projets dans 38 collectivités d’un bout à l’autre du pays et de soutenir plus de 14000 emplois. Le rapport fait l’ample démonstration qu’ensemble nous avons accompli beaucoup. Et nous pouvons sûrement aller encore plus loin en nous appuyant sur nos partenariats de longue date et sur ceux que nous allons créer, car nous allons continuer à travailler pour créer un avenir plus prospère pour notre secteur forestier et les collectivités canadiennes qui en dépendent.

«D’année en année, le rapport sur l’état de nos forêts dresse le bilan forestier du Canada. Il contient les données les plus récentes, accompagnées de brèves analyses tendancielles, et démontre ainsi la transparence de notre pays dans son aménagement des forêts.

«Pour vous renseigner sur les forêts du Canada et notre secteur forestier, je vous invite à lire le rapport en ligne à: scf.rncan.gc.ca»

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

Carly Wolff
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
Ottawa
613-996-2007

ou aux :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca