ARCHIVÉE - Le gouvernement Harper investit dans la transformation de l’industrie forestière au Nouveau-Brunswick

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Le 25 novembre 2013

EDMUNDSTON (NOUVEAU-BRUNSWICK) L’honorable Bernard Valcourt, ministre des Affaires autochtones et du Développement du Nord canadien, au nom de l’honorable Joe Oliver, ministre des Ressources naturelles du Canada, a annoncé aujourd’hui des investissements totalisant 12 millions de dollars dans un projet qui soutiendra l’emploi dans certaines collectivités rurales du Nouveau-Brunswick et facilitera la transformation du secteur forestier du Canada. Cet investissement du gouvernement du Canada est le dernier versement à provenir du fonds d’aide financière d’un milliard de dollars qui était alloué au Programme d’écologisation des pâtes et papiers.

« Notre gouvernement reconnaît que le secteur de la forêt demeure un important moteur économique pour Madawaska-Restigouche, et nous restons déterminés à poursuivre la transformation de l’industrie forestière de chez nous, a déclaré le ministre Valcourt. C’est pourquoi notre gouvernement soutient le secteur forestier en investissant dans des travaux de recherche de calibre mondial, dans l’innovation technologique et dans l’amélioration de l’écoperformance des entreprises d’ici. »

Le financement annoncé aujourd’hui est allé à AV Cell Inc. à Atholville, Nouveau-Brunswick, pour des travaux de modernisation des équipements servant à traiter deux rejets d’effluents d’usine par un procédé anaérobie. Cette forme de traitement permettra à l’usine de produire davantage d’énergie renouvelable à partir de la combustion de biogaz, ce qui aura pour effet de remplacer les combustibles fossiles auparavant utilisés et de réduire les émissions.

Outre les avantages environnementaux directs découlant des projets qu’il finance, le Programme d’écologisation des pâtes et papiers a attiré des investissements qui améliorent la viabilité et la compétitivité des usines de pâtes et papiers du Canada. En tout, le programme a distribué des fonds à 98 projets dans 38 collectivités et il a soutenu plus de 14 000 emplois. Ensemble, ces projets produisent suffisamment d’énergie renouvelable pour répondre aux besoins en électricité de tous les foyers de Calgary, en Alberta. Dans certains cas, les usines accroissent leurs revenus en vendant leur surplus d’énergie au réseau. L’électricité renouvelable produite par les projets que finance le programme devrait rapporter annuellement quelque 149 millions de dollars aux usines canadiennes de pâtes et papiers.

Collectivement, ces projets devraient réduire de plus de 10 % les émissions de gaz à effet de serre de l’industrie canadienne des pâtes et papiers, et les collectivités bénéficieront d’un air plus pur et de niveaux de bruit moindre au voisinage des usines.

La prochaine étape de la transformation consistera à accroître la valorisation des ressources forestières et à exploiter les possibilités offertes par la bioéconomie du Canada. Le Programme d’innovation forestière annoncé dans le budget de 2012 et les 100 millions de dollars alloués au programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière encouragent le développement, la commercialisation et l’implantation de technologies de pointe dans le secteur forestier — contribuant ainsi à créer une industrie de calibre mondial qui pourra soutenir la concurrence dans la future économie de l’énergie propre.

Le projet d’AV Cell Inc. compte parmi les 16 projets financés par le Programme d’écologisation des pâtes et papiers que le gouvernement du Canada a annoncés récemment, ce qui représente un investissement total de 109,2 millions de dollars.

Pour en savoir plus au sujet de ces initiatives fédérales, visitez le site http://scf.rncan.gc.ca.

Les journalistes peuvent s’adresser à : 

David Provencher
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-996-2007

Ou :

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
613-992-4447

Renseignements pour le grand public : 

Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HNE
Téléphone : 613-995-0947
Téléimprimeur (ATS) : 613-996-4397
Courriel : questions@rncan.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan).

À cette même adresse sont diffusés tous les communiqués de presse et documents d’information de RNCan.

Le document d’information suivant est fourni à l’adresse www.rncan.gc.ca/media :

Décision des autorités responsables du projet: http://www.ceaa-acee.gc.ca/050/document-fra.cfm?document=96186