Language selection

Recherche

Projets financés par le passé

Contributions 2018-2019

 

Titre de l’entente : Utilisation des données optiques d’observation de la Terre pour contribuer à la connaissance de la situation dans le secteur maritime au moyen d’outils Web de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales

Nom légal du bénéficiaire : 4DM Inc.

Ville : Toronto

Province ou territoire du bénéficiaire : Ontario

Valeur de l’entente en dollars canadiens : 37,821 $

Objectif du projet et résultats anticipés :

L’objectif principal du projet est d’utiliser l’imagerie satellitaire pratiquement en temps réel pour appuyer la surveillance maritime des eaux canadiennes et diffuser les données géospatiales au moyen des services Web de l’infrastructure canadienne de données géospatiales.

Le bénéficiaire créera des outils Web pour le mappage de déplacement d’objet (MDO) se fondant sur les technologies et les politiques opérationnelles normalisées de l’infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG) afin d’appuyer la diffusion interopérable de données géospatiales découlant des projets par l’entremise du Web/d’Internet. Le MDO est un logiciel de bureau (brevet en instance) déjà offert sur le marché capable de fournir des renseignements sur les navires, comme la détection, la caractérisation, la motion et le suivi selon la source de données utilisée.

Le principal résultat du projet sera le suivant :

  • Outils Web pour le MDO se fondant sur l’ICDG qui comprendra des services de cartographie Web, des services de couverture Web et des services d’entités Web et permettra un accès aux données par l’entremise d’une connexion sécurisée.

Le bénéficiaire créera des composantes qui permettront de verser le contenu du MDO dans un serveur infonuagique et ainsi fournir un modèle de logiciel-service (Saas). Le projet mettra l’accent sur la surveillance des navires pour renforcer la connaissance situationnelle. Le bénéficiaire utilisera des données de Sentinel-2 pour créer un processus visant à automatiser la récupération, le traitement et l’extraction de l’emplacement et des caractéristiques des navires au moyen des composantes du MDO. Les données de Sentinel-2 couvrent une zone de 100 km par 100 km pour chaque pavé à une résolution spatiale de 10 m et sont en général disponibles approximativement cinq heures après la détection par l’entremise de l’interface de programmation du portail d’accès ouvert fourni par l’Agence spatiale européenne. Les partenaires auront également accès à des exemples d’images par l’entremise des services Web. Le type d’information comprend l’identification des navires militaires, des navires de marchandises et des bateaux de pêche ainsi que des petits bateaux se trouvant en haute mer et près du rivage. Les navires possèdent habituellement un système d’identification automatisé (SIA) qu’ils utilisent pour transmettre par fréquences radio des renseignements importants au sujet des bateaux. Le bénéficiaire s’assurera également que les données compilées concernant le trafic de navires pour chaque pavé seront disponibles par l’entremise des services Web.

 

Titre de l’entente : Adoption de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales pour la mesure de la qualité de l’air en temps réel dans les milieux urbains du Canada.

Nom légal du bénéficiaire : A.U.G. Signals LTD.

Ville : Toronto

Province ou territoire du bénéficiaire : Ontario

Valeur de l’entente en dollars canadiens : 80,000 $

Objectif du projet et résultats anticipés :

Utiliser les données géospatiales sur la qualité de l’air en préparation des futures villes intelligentes au Canada. En produisant et en distribuant des données en ligne normalisées sur la qualité de l’air, à haute densité, conformes aux normes mondiales, le projet pourra intégrer les données géospatiales presque en temps réel sur Internet. On prévoit que des villes intelligentes, équipées de senseurs, verront le jour dans la prochaine décennie, alors que les infrastructures nécessaires sont déjà planifiées et mises en place. Les feux de circulation dans lesquels les villes investissent actuellement en sont un bon exemple. Le présent projet donnera l’occasion aux villes d’accélérer ces efforts pour devenir plus intelligentes et plus écologiques. Le bénéficiaire démontrera qu’il est possible d’utiliser des senseurs technologiques pour recueillir et diffuser des données géospatiales sur la qualité de l’air et d’intégrer les données des senseurs et de l’infrastructure de données spatiales à des cartes sur la qualité de l’air dans les centres urbains. Le bénéficiaire interprétera pour les clients et les intervenants du gouvernement les connaissances acquises au cours du projet, afin de promouvoir l’utilisation de l’infrastructure de données spatiales dans la surveillance de l’environnement, dans les études sur la santé et dans la planification urbaine. Les principaux résultats du projet seront les suivants :

  • Un site Web interactif démontrant qu’il est possible de tirer de l’information géospatiale de senseurs et de l’utiliser dans les futures villes intelligentes du Canada.
  • Des cartes de la qualité de l’air intégrant les données tirées des méthodes de surveillance conventionnelles et des technologies de senseurs innovatrices aux autres données de l’ICDG.
  • Un rapport final qui sera distribué aux intervenants des agences concernées au sein des gouvernements fédéral, provinciaux, régionaux et municipaux.
  • La présentation de conférences et la publication d’articles contribuant à promouvoir l’image du Canada en tant chef de file de l’utilisation innovatrice d’information géospatiale sur Internet.

 

Titre de l’entente : Logiciel de navigation polaire : aide à la décision et conformité

Valeur de l’entente en dollars canadiens :

Nom légal du bénéficiaire : C-CORE

Ville : Saint-Jean de Terre-Neuve

Province ou territoire du bénéficiaire : Terre-Neuve et Labrador

Contribution de GéoConnexions : 145,882 $

Objectif du projet et résultats anticipés :

L’objectif principal du projet est de produire un logiciel de navigation conforme au Recueil sur la navigation polaire qui intégrera les données de radars à synthèse d’ouverture sur la glace de mer de l’océan Arctique et les produits vectoriels sur la glace de mer dans l’est de l’Arctique fournis par le Service canadien des glaces. Il permettra l’accès par l’Internet à des ensembles de données historiques et des données en temps quasi réel, dans le contexte d’une bande passante réduite et d’une liaison intermittente. Ce projet comblera une lacune en offrant une fonction « hors ligne » pour divers types d’images satellitaires qui doivent fréquemment être actualisées. On utilisera ce logiciel du Recueil sur la navigation polaire comme outil d’aide à la décision pour les navires voguant dans les régions polaires afin d’assurer la plus haute sécurité possible pour la vie humaine et la protection des environnements polaires, préconisée par le Recueil. Le bénéficiaire encouragera l’adoption du logiciel, en ligne et par le biais de démonstrations aux pilotes des glaces.

L’Agence des Nations Unies responsable de la sécurité et de la sûreté du transport maritime a adopté le Recueil sur la navigation polaire, qui est entré en vigueur en janvier 2017. Pour assurer une navigation sécuritaire, le Recueil exige que les navires aient accès à des renseignements nautiques « actualisés », comme des cartes des glaces ou de la couverture des glaces.

Le logiciel répond à un besoin immédiat et sera mis à l’essai en 2019-2020.

Le bénéficiaire produira le logiciel pour la navigation polaire qui offrira à un vaste auditoire une interface conviviale lui permettant d’accéder aux images radar satellitaires ainsi qu’aux cartes vectorielles des glaces.

Le bénéficiaire mettra le projet en oeuvre et il effectuera le transfert des données matricielles volumineuses et des produits pertinents en données vectorielles pertinentes à l’aide de normes de l’informatique ouverte. Il adoptera les pratiques exemplaires de l’industrie et les nouvelles normes en matière de données géospatiales dans le contexte d’une bande passante réduite et d’une liaison intermittente, tout en offrant aux utilisateurs l’option de télécharger des données lorsque la connectivité est rétablie. La portée du projet comprend une version du logiciel pour les ordinateurs de bureau et une application mobile. Le bénéficiaire a rédigé un plan d’affaires pour la commercialisation du service lié au Recueil sur la navigation polaire.

L’application pourra évoluer afin d’inclure un nombre plus élevé de données géospatiales canadiennes, y compris celles de la prochaine mission de la Constellation RADARSAT (MCR).

 

Titre de l’entente : Offrir des services évolutifs de données utilisant les normes de l'Open Geospatial Consortium dans le nuage.

Nom légal du bénéficiaire : CUBEWERX INC.

Ville : Gatineau

Province ou territoire du bénéficiaire : Québec

Valeur de l’entente en dollars canadiens : 268,273 $

Objectif du projet et résultats anticipés :

Dans le cadre de ce projet, le bénéficiaire offrira de nouveaux services de cartographie sur le Web regroupant automatiquement les contenus d’imageries d’autres serveurs de cartes compatibles avec l’Open Geospatial Consortium (OGC) et qu’il est possible de mettre à l’échelle afin de fournir des cartes à des centaines de milliers d’utilisateurs en même temps. Pour ce faire, le bénéficiaire distribuera un nouveau produit pré-commercial qui se conforme aux standards OGC et qui répond au besoin d’intégration des différentes sources de données satellitaires et géospatiales grâce à un Service d’intégration Web (SIW) de contenus géospatiaux tirés de Services de cartographie Web et de Services de pavés cartographiques à distance compatibles à l’OGC.

Les principaux extrants du projet sont les suivants :

  • Capacité de maintenir un service de cartographie Web à jour grâce au chargement soutenu de nouvelles images.
  • Capacité d’intégration automatique des services Web grâce au regroupement des autres services de cartographie compatibles.

 

Titre de l’entente : Création d’un système prototype d’analyse multitemporelle des changements climatiques pour appuyer l’observation de la Terre et les données géospatiales pour Environnement et Changement climatique Canada

Nom légal du bénéficiaire : PCI GEOMATICS ENTERPRISES INC.

Ville : Gatineau

Province ou territoire du bénéficiaire : Québec

Valeur de l’entente en dollars canadiens : 143,782 $

Objectif du projet et résultats anticipés :

L’objectif principal du projet est de regrouper des décennies de données d’observation de la Terre provenant de diverses sources pour la Division des inventaires et rapports sur les polluants d’Environnement et Changement climatique Canada afin que ces données soient accessibles sur le Web aux fins d’analyse pratiquement en temps réel par les décideurs et les autres intervenants intéressés.

Dans le cadre de ce projet, le bénéficiaire créera un système prototype Web qui améliorera grandement l’accès à l’imagerie satellitaire prétraitée afin d’appuyer l’application de méthodes fondées sur des données probantes qui guideront la prise de décisions tout au long d’un processus appelé « analyse multitemporelle ». Les principaux résultats du projet seront les suivants :

  • progrès quant à la façon dont l’imagerie satellitaire à capteurs multiples est intégrée pour appuyer le processus décisionnel des intervenants canadiens du domaine des politiques;
  • accès accru à l’information tirée de l’imagerie satellitaire grâce au traitement et à l’organisation systématiques dans des cubes de données spatiotemporels;
  • prototype d’interface Web qui peut contribuer aux efforts de commercialisation du bénéficiaire afin de le positionner en tant que fournisseur de solutions novatrices pouvant tirer profit des grands ensembles de données d’observation de la Terre;
  • campagne de marketing et de sensibilisation du public se trouvant dans le territoire de commercialisation du bénéficiaire pour promouvoir les technologies canadiennes et le savoir du Canada en matière d’infrastructure et de données géospatiales.

 

Titre de l’entente : Système fondé sur des normes pour la cartographie 3D en ligne du globe en temps quasi réel à l’aide de diverses sources de données satellitaires et géospatiales

Nom légal du bénéficiaire : Université du Nouveau-Brunswick

Ville : Fredericton

Province ou territoire du bénéficiaire : Nouveau-Brunswick

Valeur de l’entente en dollars canadiens : 166,349 $

Objectif du projet et résultats anticipés :

L’objectif principal du projet est d’améliorer la vitesse d’une technologie de cartographie 3D mondiale en ligne pour consulter et intégrer efficacement diverses sources de données satellitaires et géospatiales. Le projet se concentrera sur la conception d’un système fondé sur l’intelligence artificielle (IA) et sur des normes pour la cartographie 3D en ligne du globe en temps quasi réel.

Le bénéficiaire du projet augmentera la vitesse de traitement et l’efficacité de son système de cartographie 3D en ligne en ajoutant des solutions fondées sur des normes afin d’obtenir une cartographie 3D en ligne en temps quasi réel d’un centre d’intérêt dans le monde, et ce, à l’aide de diverses sources de données satellitaires et géospatiales.

Les principaux résultats du projet seront les suivants :

  • prototype fonctionnel d’un système moderne de cartographie 3D en ligne;
  • outils analytiques modernes pouvant effectuer des analyses 3D de lignes de visée;
  • applications logicielles pouvant utiliser des ordinateurs 2D et 3D, la réalité virtuelle, des téléphones intelligents ou des ordinateurs portables 3D sans lunettes pour voir en 3D.

Le bénéficiaire travaillera à l’élaboration du contenu 3D et de la technologie 3D, particulièrement dans le domaine de la cartographie 3D en ligne. Il intégrera les normes existantes en matière de cartographie 2D et de données géospatiales 2D dans la production de contenu cartographique 3D et dans l’application des nouveaux outils 3D.

Le bénéficiaire améliorera son système de cartographie 3D en ligne afin d’exploiter efficacement les données géospatiales pour une vaste gamme d’applications à l’échelle nationale et internationale. Il décrit sa technologie de cartographie 3D comme étant une technologie révolutionnaire qui bousculera l’industrie géospatiale de la production 3D et de la cartographie en ligne. La solution du bénéficiaire intégrera de façon efficace des images d’observation de la Terre et des données géospatiales existantes pour créer de l’information cartographique 3D, diffuser de l’information 3D par Internet, ainsi que visualiser et analyser de l’information à l’aide d’appareils 3D modernes.

Contributions 2016-2018

Projet : Cartographie géospatiale pour des villes durables: créer un réseau national d'information sur la géomatique urbaine pour les villes intelligentes au Canada

Promoteur principal : International Institute for Sustainable Development

Emplacement visé par le projet : Winnipeg, Manitoba

Contribution de GéoConnexions : 40,021 $

Coût total du projet : 61,888 $

Thème : Accroître l'accès aux indicateurs municipaux et aux données géospatiales qui soutiennent la prise de décision efficace auprès de groupes d’utilisateurs variés.

Objectif du projet et résultats anticipés

L'objectif principal de ce projet est d'accroître l'accès aux données géospatiales spécifiques à la ville pour une prise de décision efficace auprès d'utilisateurs diversifiés, notamment les organisations non gouvernementales, les éducateurs et enseignants, les dirigeants communautaires, le secteur privé et les médias.

Le projet prévoit de:

  • Développer un réseau national de praticiens ayant des connaissances avancées en matière de données géospatiales et l’utilisation des indicateurs:
    • Travailler avec des collaborateurs pour contribuer à l’élaboration d’un outil Web;
  • Développer un processus rationalisé pour convertir les données spatiales et tabulaires des secteurs public, privé et des organismes de bienfaisance en un format standardisé avec des arrangements institutionnels et des outils logiciels spécifiques:
    • Développer un outil Web permettant aux municipalités d’intégrer et de communiquer les données spatiales aux parties intéressées;
    • Développer un outil qui augmentera le caractère interactif des cartes; et
    • Augmenter l'utilisation des données par le public.

Le résultat attendu est le développement d'un outil d’infrastructure de données spatiales, en tant que validation de concept, ainsi que la formation auprès des communautés d'utilisateurs finaux, les tests et la mise en œuvre à Winnipeg, au Manitoba, à Peterborough, en Ontario, à Bridgewater et au comté de Cumberland, en Nouvelle-Écosse.

Projet : Villes intelligentes canadiennes ouvertes

Promoteur principal : Open North Inc.

Emplacement visé par le projet : Ontario

Contribution de GéoConnexions :109 735 $

Coût total du projet : 177 350 $

Thème : Adoption novatrice et développement de l’ICDG au sein de l’environnement urbain du Canada (aussi connu sous le nom de « Villes intelligentes »)

Objectif du projet et résultats anticipés

L’objectif de ce projet consiste à élaborer des lignes directrices pour orienter les politiques, les pratiques, les normes et les systèmes régissant le déploiement des données ouvertes interopérables et des villes ouvertes. Ces lignes directrices guideront les processus d’approvisionnement des villes intelligentes et appuieront leur mise en œuvre de manière à ce que les données géospatiales soient tenues à jour conformément aux normes internationales. Ainsi, le projet vise à faire connaître les outils, les processus et les procédures permettant de produire des données géospatiales ouvertes, ainsi qu’à faciliter l’établissement des données et des procédures prioritaires qui deviendront publiques et contribueront à l’initiative « Villes intelligentes ». Les résultats anticipés sont les suivants :

  • Production d’une analyse des lacunes des normes et des politiques relatives aux données ouvertes dans les systèmes des villes intelligentes;
  • Élaboration d’un rapport d’évaluation des villes intelligentes canadiennes ouvertes qui sera présenté et diffusé aux divers réseaux et aux associations municipales;
  • Élaboration d’un cadre intergouvernemental, d’une politique et de lignes directrices en matière de technologie à l’intention des directeurs municipaux, à diffuser par le biais d’un webinaire.

Ce projet amènera les principales villes et provinces à prendre part à un processus d’engagement structuré menant à l’élaboration de lignes directrices et de normes relatives aux données géospatiales des « villes intelligentes », qui pourront être adaptées aux villes de toutes tailles. Il permettra aux villes canadiennes de mieux connaître les outils, les processus et les procédures permettant de produire des données géospatiales ouvertes, et contribuera à l’élaboration de politiques, de normes et de mécanismes applicables à l’échelle nationale en matière de données municipales ouvertes. Le projet sera éclairé par les conseils de professionnels experts et de spécialistes des données ouvertes dans les administrations municipales et la province de l’Ontario, qui gouverne certaines des plus grandes villes du Canada. Cela permettra de veiller à ce que l’analyse et les recommandations puissent être mises en œuvre par les villes partout au Canada, conformément aux pratiques exemplaires internationales. L’instauration des lignes directrices et des recommandations créera des conditions favorisant l’efficacité accrue de la prestation de services et permettra un accès plus élargi aux données ouvertes pour les secteurs public et privé.

Projet : Plateforme géospatiale de soutien à la prise de décisions

Promoteur principal : AMITA Corporation

Emplacements visés par le projet : Toronto (Ontario), Ottawa (Ontario) et Vancouver (Colombie-Britannique)

Contribution de GéoConnexions :180 000 $

Coût total du projet : 202 298 $

Thème : Adoption novatrice et développement de l’ICDG au sein de l’environnement urbain du Canada (aussi connu sous le nom de « Villes intelligentes »)

Objectif du projet et résultats anticipés

L’objectif de ce projet consiste à mettre au point une plateforme géospatiale de soutien à la prise de décisions (PGSPD) permettant aux urbanistes municipaux de répondre à des questions pointues en matière de données géospatiales grâce à des données ouvertes. La PGSPD vise à régler les problèmes quotidiens liés à la gestion municipale, notamment en ce qui a trait à l’efficacité des opérations municipales et au souci de limiter le plus possible les répercussions sur les citoyens et les entreprises. Les résultats anticipés sont les suivants :

  • Production de rapports d’essais utilisateurs et d’essais système pour deux systèmes prototypes et la livraison d’un produit minimal viable de la plateforme géospatiale de soutien à la prise de décisions;
  • Développement et mise à l’essai de la PGSPD en collaboration avec des villes canadiennes;
  • Établissement des exigences clés en matière de solutions géospatiales et développement de questionnaires sur lesquels reposeront les connaissances de la PGSPD;
  • Acquisition de jeux de données auprès des municipalités et établissement de liens entre les jeux au moyen de la PGSPD pour effectuer un essai bêta de celle-ci et mettre en œuvre toute modification requise.

Ce projet permettra de démontrer dans quelle mesure les solutions géospatiales sont rentables et efficaces, ce qui alimentera la demande de données, d’applications et de normes géospatiales, tout en maintenant le Canada à la fine pointe de l’obtention, de l’échange et de l’utilisation de l’information géospatiale par Internet.

Projet : Des citoyens « intelligents » pour des collectivités intelligentes : Réseaux de capteurs IdO (Internet des objets) pour les villes intelligentes canadiennes et les collectivités de l’Arctique

Promoteur principal : SensorUp Inc.

Emplacement visé par le projet : Calgary, (Alberta)

Contribution de GéoConnexions : 350 000 $

Coût total du projet : 621 570 $

Thème : Adoption novatrice et développement de l’ICDG au sein de l’environnement urbain du Canada (aussi connu sous le nom de « Villes intelligentes »)

Objectif du projet et résultats anticipés

Les objectifs de ce projet consistent à : 1) démontrer que les plateformes IdO (Internet des objets) des villes intelligentes peuvent être mises au point de manière efficace et efficiente grâce aux normes de l’Open Geospatial Consortium (OGC) et devenir une partie intégrante de l’Infrastructure canadienne de données géospatiales (ICDG) et de l’Infrastructure de données spatiales (IDS) sur l’Arctique; 2) démontrer l’interopérabilité grâce à la mise en œuvre de normes et de politiques fondées sur des données de détection des citoyens provenant de plusieurs villes canadiennes et communautés du Nord; 3) habiliter les citoyens « intelligents » par la collecte et la compréhension des données au moyen de nœuds de capteurs, et par la publication des données grâce à la mise en œuvre de normes et de politiques en matière de données ouvertes de l’OGC; 4) créer, promouvoir, soutenir et faire prospérer la plateforme ouverte SC_Squared ainsi qu’une collectivité de données ouvertes dans le but de soutenir les données géospatiales par IdO et la compatibilité avec les normes internationales. Les résultats anticipés sont les suivants :

  • Établissement de la plateforme du réseau de capteurs « Smart Citizens for Smart Communities » (SC_Squared). La plateforme SC_Squared permettra de relier 500 nœuds IdO citoyens répartis dans 10 collectivités canadiennes, y compris des communautés du Nord, par la mise en œuvre de la norme SensorThings API de l’OGC;
  • Prestation de données de surveillance de la qualité de l’air et analyse en continu des résultats de 1 500 flux de données provenant de capteurs, au titre de données ouvertes saisies en temps réel, par la mise en œuvre des normes SensorThings API et WMS de l’OGC;
  • Recrutement de 500 citoyens provenant de 10 villes canadiennes ou communautés du Nord du Canada pour installer des capteurs de surveillance de la qualité de l’air et surveiller les données relatives à la qualité de l’air au moyen de la plateforme SC_Squared. Ces citoyens « intelligents » devraient ainsi favoriser une meilleure compréhension des villes intelligentes pour les citoyens en général et susciter une participation citoyenne accrue;
  • Développement de bibliothèques de logiciels SC_Squared au moyen de l’API normalisée SensorThings de l’OGC pour accéder aux données des capteurs, et publication du code source desdites bibliothèques par l’intermédiaire d’Eclipse Whiskers et du dépôt de codes public GitHub, en vertu de licences à sources ouvertes.

Ce projet permettra de mettre sur pied un réseau IdO conçu selon des normes ouvertes pour la surveillance et l’analyse de la qualité de l’air. Ainsi, l’ICDG aidera les villes et les collectivités à surmonter les obstacles posés par le marché fragmenté et les solutions isolées. Le projet sensibilisera les villes et les collectivités aux avantages que présente l’utilisation de données et d’outils géospatiaux normalisés pour atteindre leurs objectifs sociaux, économiques et environnementaux prioritaires.

Report a problem on this page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :