Message du ministre

L'honorable James Gordon Carr, P.C., M.P., Ministre  des Ressources naturelles

J’ai le plaisir de vous présenter le Rapport ministériel sur le rendement 2015-2016 de Ressources naturelles Canada (RNCan).

Bien que le rapport soit forcément rétrospectif dans sa teneur, il nous trace le portrait d’un ministère ouvert sur l’avenir et au fait des enjeux qui importent pour les Canadiens. D’ailleurs, les grands titres d’aujourd’hui font bien le résumé des priorités de Ressources naturelles Canada : le changement climatique et l’utilisation croissante des énergies renouvelables, les relations du Canada avec les communautés autochtones, la nécessité d’innover et l’accélération de la collaboration continentale.

Pour s'occuper de ces enjeux, et pour donner écho à la lettre de mandat que m’a confiée le premier ministre, le Ministère met l'accent sur le rétablissement de bonnes relations avec les Canadiens. Nous reconnaissons bien que la responsabilité d’assurer l’accès aux marchés de nos ressources appartienne au gouvernement fédéral, cela ne peut aller sans la confiance des Canadiens dans la façon dont les projets énergétiques importants sont examinés.

C'est pourquoi il faut tenir un dialogue honnête avec les communautés autochtones, renforcer notre approche d’évaluation environnementale, moderniser l’Office national de l’énergie, fonder nos décisions sur des données scientifiques et donner aux Canadiens la possibilité d'intervenir et l'occasion de partager leurs idées. Sur tous ces plans, nous avons réalisé d’importantes avancées au cours de la dernière année.

Le Ministère a également accompli des progrès sur la scène internationale. Nous avons signé des ententes sans précédent avec le Mexique et les États-Unis dont le point culminant a été le Sommet des leaders nord-américains tenu à Ottawa en juin, dans le cadre duquel les trois chefs d’État ont signé un plan d’action sur le climat, l’énergie propre et un partenariat en matière d’environnement.

Par ailleurs, le Canada a été dans la dernière année l’un des membres fondateurs de Mission Innovation, un partenariat international regroupant 20 pays et l’Union européenne engagé à doubler sur cinq ans les investissements dans les technologies propres. De concert avec la Breakthrough Energy Coalition dirigée par le secteur privé, Mission Innovation contribuera donc à faire accélérer la révolution des énergies propres ainsi qu’à ouvrir des perspectives pour les Canadiens pendant les décennies qui viennent. 

Ce rapport ministériel sur le rendement offre davantage de détails sur ces initiatives et bien d’autres, dont la conclusion de la restructuration d’Énergie atomique Canada limitée, les nouvelles dispositions législatives régissant les ressources extracôtières et les importantes collaborations avec l’industrie dans les domaines de l’extraction minière, de la foresterie et des sciences de la Terre. Le rapport expose aussi un plan de travail visant à obtenir des résultats, à assurer la transparence et à offrir des possibilités de rétroaction.

Et, de façon plus générale, le présent rapport dépeint le travail de RNCan dans un moment décisif de notre histoire, alors que le Canada amorce une transition vers un avenir sobre en carbone tout en découvrant des façons plus écologiques d’exploiter nos ressources. Les efforts décrits dans le rapport montrent bien que le Ministère est résolument engagé auprès des Canadiens et du monde, et qu'il contribue à un avenir meilleur, plus propre et plus prospère.

C’est une période stimulante pour changer les choses et faire une différence.

 

L’honorable James Gordon Carr, C.P., député
Ministre des Ressources naturelles