Language selection

Recherche

Sous-programme 3.1.3

Science des perturbations des forêts et son application

Description

On croit en général que les changements climatiques contribuent à l'augmentation de la fréquence et de l'intensité des infestations d'espèces de ravageurs indigènes et exotiques envahissantes, et d'autres perturbations telles que les feux de végétation. Le Canada a besoin de connaissances scientifiques pour comprendre, prévoir et atténuer les impacts naturels et anthropiques sur les écosystèmes forestiers et s'y adapter. Grâce à ce sous-programme, Ressources naturelles Canada effectue de la recherche et des analyses visant à développer le savoir scientifique relatif aux perturbations de la forêt (p. ex., les feux et les ravageurs). Ce savoir scientifique est utilisé par les gouvernements et les organismes fédéraux, provinciaux et territoriaux (les responsables de l'élaboration des politiques et les organismes de réglementation) ainsi que par l'industrie forestière afin d'évaluer les risques, de prévoir les impacts et d'élaborer des stratégies d'atténuation et d'adaptation concernant les ravageurs, les feux et les changements climatiques. Ce sous-programme comprend la Stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes et le Programme d'adaptation aux changements climatiques.

Information non financière à propos du rendement
Résultat stratégique Indicateur de rendement Objectif
Les gouvernements, les organismes et l'industrie ont accès à des connaissances scientifiques sur les perturbations des forêts leur permettant d'évaluer les risques et d'élaborer des stratégies d'atténuation et d'adaptation Représentation du Service canadien des forêts au sein de conseils ou de comités consultatifs auxquels participent des intervenants de gouvernements, de l'industrie et d'organisations non gouvernementales en vue de diffuser des connaissances scientifiques sur les écosystèmes forestiers Maintenir la représentation actuelle dans 73 comités ou conseils consultatifs pour le 31 mars 2014
Information financière à propos du rendement (milliers de dollars)
Dépenses prévues Total des autorisations
25,615 25,615

logo-n
Thème III de la SFDD - Protéger la nature

 

Objectif 6 de la SFDD - Conservation et protection des écosystèmes/des habitats

Conserver des écosystèmes productifs et résilients ayant la capacité de se rétablir et de s'adapter; et protéger les zones de façon à ce qu'elles ne soient pas altérées pour les générations actuelles et futures.

Cible 6.4 de la SFDD - Gestion des menaces pour les écosystèmes

Les menaces posées par l'entrée au Canada de nouvelles espèces exotiques envahissantes sont comprises et réduites d'ici 2015.

Stratégie de mise en œuvre de la SFDD

6.4.1 Assumer les responsabilités fédérales en matière de prévention, de détection, d'intervention et de gestion rapides relativement aux espèces exotiques envahissantes. Les activités clés sont liées à la gouvernance (notamment la législation et la réglementation concernant la coopération internationale, les sciences et la technologie, l'analyse des risques, la gestion et le partage de l'information, la promotion du rendement, les mesures de gestion et d'atténuation). (EC, RNCan)

Comment cette activité appuie-t-elle la cible de la SFDD?

Dans le cadre du présent sous-programme, RNCan continue de mieux comprendre les voies d’entrée des espèces exotiques envahissantes forestières (EEEF), ainsi que de mieux évaluer les cas d’introduction de ces espèces, attribuables à l’activité humaine, et les répercussions associées. De plus, RNCan continue de réaliser des recherches scientifiques pour combler le manque de connaissances sur la taxonomie, la biologie, l’écologie, la répartition et les rapports entre un ravageur et son hôte, et travaille à la mise au point d’outils et de stratégies de détection, de diagnostic et de surveillance, y compris des méthodes moléculaires, à base de phéromone et à base d’attractif chimique des EEEF. Par ailleurs, RNCan continue d’offrir des conseils scientifiques et stratégiques aux fins des négociations commerciales sur la protection des végétaux et de l’élaboration de normes phytosanitaires nationales et internationales se rapportant aux forêts. Les initiatives appartenant au présent sous-programme sont, de ce fait, directement reliées à la cible 6.4 – Gestion des menaces pour les écosystèmes.

Nom du programme : Amélioration de la compétitivité dans un contexte de changements climatiques

Thème PQA : Adaptation

Description du programme Amélioration de la compétitivité dans un contexte de changements climatiques :

Le programme Amélioration de la compétitivité dans un contexte de changements climatiques de RNCan vise les activités du Secteur des sciences de la Terre (sous le sous-programme 3.1.4, « Adaptation aux changements climatiques »), du Secteur des minéraux et des métaux (sous le sous-programme 2.2.1, « Matériaux pour l’énergie ») et Service canadien des forêts (sous la sous‑programme 3.1.3, « Science des perturbations des forêts et son application »). Les activités pour le présent programme pour chaque secteur sont décrites ci-dessous :

Impacts et adaptation liés aux changements climatiques (DIACC) – Secteur des sciences de la Terre (SST)

Pour réussir la planification et la gestion des effets des changements climatiques, il faut considérer non seulement les risques et les possibilités de l’évolution du climat, mais aussi les moyens d’assurer la coopération de décideurs à plusieurs niveaux. Ce programme offre une plateforme d’adaptation qui rassemble l’industrie et les organismes professionnels, les ministères provinciaux, territoriaux et fédéraux ainsi que d’autres organismes pertinents souhaitant se pencher sur des priorités d’adaptation partagées. La plateforme d’adaptation améliorera la compétitivité des régions et des industries clés en offrant une structure pour rassembler les connaissances, la capacité et les ressources financières provenant de partout au Canada, et ce, afin de produire de l’information et des outils dont les régions et les industries clés ont besoin pour comprendre les effets des changements climatiques sur leurs activités et s’y adapter.

Projet de gestion de déchets miniers dans un contexte de changement climatique –Secteur des minéraux et des métaux (SMM)

Le réchauffement du climat dans le Nord pose de nouveaux défis dans le cadre de différentes activités minières, surtout en ce qui concerne la gestion des déchets miniers et le traitement des effluents. S’appuyer sur des technologies disponibles et éprouvées sans même envisager de nouvelles solutions de rechange n’est pas une façon adéquate de s’attaquer aux défis actuels. Dans le cadre d’un programme plus vaste du Ministère sur les impacts et l’adaptation liées aux changements climatiques, CanmetMINES examinent les pratiques actuelles de gestion des déchets miniers et de traitement des effluents dans le Nord en fonction de la capacité de s’adapter aux effets de phénomènes climatiques extrêmes. Les travaux menés sont axés sur la vulnérabilité du secteur minier dans le Nord, l’examen des activités, les projets de développement et de mise en valeur, ainsi que l’étude d’options d’adaptation éventuelles.

Impacts et adaptation liés aux changements climatiques – Service canadien des forêts (SCF)

Le Service canadien des forêts travaille actuellement à l’élaboration d’un cadre national d’intégration des renseignements scientifiques actuels et nouveaux, qui favorise une évaluation intégrée des conséquences du changement climatique dans le secteur canadien des forêts. Le programme comprend l’élaboration d’un ensemble d’indicateurs d’impacts des changements climatiques sur les forêts du Canada et les systèmes de gestion des forêts et la mise en place d’un système pour les surveiller et produire des rapports sur la situation. Une trousse d’information et d’outils utiles et pertinents pour éclairer les décisions sur l’adaptation et renforcer la capacité du secteur des forêts de réduire les conséquences du changement climatique est en cours d’élaboration en étroite concertation avec le secteur canadien des forêts.

Résultats attendus du programme en 2013-2014 :

Le programme Amélioration de la compétitivité dans un contexte de changements climatiques de RNCan fournira l’information et permettra de partager les connaissances spécialisées en vue de renforcer la capacité d’adaptation des décideurs dans différentes régions et différents secteurs économiques visés du Canada. Le Secteur des sciences de la Terre établira une plateforme d’adaptation et continuera de rassembler les connaissances, les capacités et les ressources financières pour faciliter les mesures d’adaptation. En 2013-2014, les projets à coûts partagés financés dans le cadre des groupes de travail Exploitation minière, Nord canadien et Mesure des progrès présenteront leurs résultats préliminaires, qui seront communiqués à grande échelle. Un deuxième appel de propositions visera le financement des activités dans les groupes de travail, établis ou nouveaux, y compris L’économie de l’adaptation et Énergie. Le programme présentera également une mise à jour de l’évaluation nationale de 2007 sur les impacts des changements climatiques et l’adaptation. Le Secteur des minéraux et des métaux présentera un rapport et un colloque technique pour l’amélioration des connaissances sur les conséquences du changement climatique sur la gestion des déchets miniers et le traitement des effluents dans le Nord et offrira des technologies d’adaptation pratiques. Le Service canadien des forêts présentera un cadre de d’établissement de priorités pour les indicateurs des impacts des changements climatiques, élaborera une trousse d’adaptation initiale et commencera à faire rapport sur son système de suivi. En 2013-2014, le programme déterminera également les domaines à cibler et la méthodologie de son évaluation intégrée.

Mesures de rendement :

Résultats clés Indicateurs Cibles Méthodes d’évaluation
Conscientisation accrue et engagement envers l’adaptation

Changement dans le nombre de décideurs informés et engagés

30 % d’augmentation de la conscientisation de l’adaptation par rapport au repère de 2009, d’ici 2014

Sondage en 2014-2015
Participation à la plateforme d’adaptation 90 % des groupes d’intervenants ciblés participent Rapports sur les activités de la plateforme
Capacité accrue des personnes, collectivités et secteurs économiques à s’adapter au climat changeant Personnel des exploitations minières, autorités réglementaires et public plus informés des effets des changements climatiques sur la gestion des déchets miniers et des possibles stratégies d’atténuation 300 personnes du secteur minier (personnel de sociétés minières et autorités réglementaires) et le public participent aux séances d’information ou à la formation associées aux conclusions des projets Nombre de personnes qui participent aux séances d’information et aux autres activités de projet
Dépenses du programme pour 2013-2014
Dépenses totales prévues pour le programme PQA
$873,256Note de bas de page 1

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :