Risques clés : facteurs susceptibles d’influer sur notre capacité de réaliser nos plans et d’atteindre nos résultats

La présente section décrit les principaux risques – tant les menaces, qui sont des risques négatifs, que les possibilités qui sont des risques positifs – qui pourraient compromettre la capacité de RNCan de s’acquitter de son mandat.

Ces risques auraient pour origine l’incapacité à prévoir les tendances ou les événements et à réagir en apportant les modifications appropriées à la stratégie, aux objectifs des politiques ou à la conception des programmes

Principaux risques

Risques

Stratégie de réponse au risque

Lien aux programmes du ministère

Lien aux engagements de la lettre de mandat ou aux priorités pangouvernementales et ministérielles

Atténuation des changements climatiques et adaptation à leurs effets :

Si les décisions relatives à l’énergie et aux ressources naturelles ne favorisent pas la transition du Canada vers une économie à faibles émissions de carbone et l’adoption de mesures d’adaptation adéquates, il pourrait devenir impossible pour le Canada de respecter son engagement de réduire les émissions de GES de 30 p. 100. , la compétitivité de ses secteurs des ressources naturelles pourrait être compromise et les collectivités pourraient devenir de plus en plus vulnérables aux effets des changements climatiques.  

Adaptation

  • Fonds du Budget de 2016 pour l’adaptation au climat afin de s’assurer que les intervenants ont accès à de nouvelles connaissances, à des technologies et des pratiques novatrices pour l’exploitation minière, et à des connaissances scientifiques sur les perturbations forestières.
  • Travaux scientifiques de RNCan sur les effets des changements climatiques sur la gestion de l’eau et des déchets miniers, et sur la présentation de rapports et de produits géospatiaux à l’appui des effets des changements climatiques sur les régions forestières et nordiques.
  • Diriger les travaux de la Plateforme d’adaptation multilatérale pour donner au public et au secteur privé des outils et de l’information sur la prise de décision en lien avec l’adaptation au changement climatique.

Atténuation

  • Le Budget de 2016 a octroyé 326 millions $ à l’appui des technologies de production d’énergie propre et de réduction des GES, des politiques et des programmes d’efficacité énergétique et de l’infrastructure verte.
  • Collaborer avec les autres ministères, les provinces et territoires pour des programmes et des activités de réduction des GES, comme la Stratégie canadienne de l’énergie et le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Les secteurs des ressources naturelles canadiens sont concurrentiels à l’échelle mondiale

Les secteurs des ressources naturelles et les consommateurs sont respectueux de l’environnement

Les Canadiens ont l’information nécessaire pour gérer leurs terres et leurs ressources naturelles, et sont protégés contre les risques associés

Priorités du gouvernement :

Des mesures efficaces contre les changements climatiques

Sûreté et sécurité accrues pour les Canadiens

 

Lettre de mandat :

Mise en œuvre du Cadre pancanadien sur les changements climatiques et la croissance propre

Mise en œuvre de l’entente nord-américaine en matière d’énergie propre et d’environnement

Collaboration avec les provinces et les territoires afin de faire progresser la Stratégie canadienne de l’énergie

 

 

 

Technologies propres et innovation dans le secteur des ressources naturelles

Le manque d’innovation peut entraîner une diminution de la création d’emplois et de la croissance économique des industries canadiennes des ressources naturelles et du secteur des technologies propres

  • Mettre en œuvre une stratégie pangouvernementale en vue de réaliser des progrès pour les technologies propres dans les secteurs des ressources naturelles du Canada afin de respecter l’engagement du gouvernement du Canada d’investir plus de 1 milliard $ dans les technologies propres.
  • Diriger la participation du Canada à Mission Innovation.
  • Établir des partenariats stratégiques à l’appui de l’innovation dans les secteurs des ressources naturelles.
  • Assurer le soutien du Centre et réseau des technologies climatiques, ce qui permettra aux producteurs canadiens de technologies propres de profiter de partenariats/d’occasions d’affaires avec des pays en développement.

Les secteurs des ressources naturelles canadiens sont concurrentiels à l’échelle mondiale

Les secteurs des ressources naturelles et les consommateurs sont respectueux de l’environnement

 

Priorités du gouvernement :

La croissance économique grâce à l’innovation

Lettre de mandat de NRCan :

Mise en œuvre du Cadre pancanadien sur les changements climatiques et la croissance propre

Infrastructure énergétique

Si la population et les peuples autochtones n’ont pas confiance en la capacité du Canada à étendre son infrastructure de façon sûre et efficace du point de vue environnemental, cela pourrait alors limiter la capacité du pays à faire croître son économie, à améliorer l’interconnectivité et à diversifier les marchés.

  • Approche intérimaire et de principes pour les projets qui font actuellement l’objet d’une évaluation environnementale (EE).
  • Examen approfondi des processus, incluant l’ONE environnementaux et réglementaires.
  • Mise en place par le BGGP (RNCan) des coordonnateurs régionaux pour la consultation de l’État sur Énergie Est  pour améliorer l’engagement public, surtout avec les peuples autochtones.
  • Création de comités consultatifs et de surveillance pour les grands projets de pipeline.

Les secteurs des ressources naturelles canadiens sont concurrentiels à l’échelle mondiale

Les secteurs des ressources naturelles et les consommateurs sont respectueux de l’environnement

Priorités du gouvernement :

Augmentation du commerce et de l’investissement direct étranger

De meilleures relations avec les peuples autochtones, et l’amélioration de leur situation

Pipeline et sécurité extracôtière

Lettre de mandat de NRCan :

Collaboration avec les provinces et les territoires afin de faire progresser la Stratégie canadienne de l’énergie

Renouvellement des relations avec les peuples autochtone

Modernisation de l’Office national de l’énergie

Mise en œuvre de mesures intérimaires pour les grands projets de ressources