Aperçu de nos plans

Aperçu de nos plans

Le Canada est doté d’abondantes ressources naturelles et a profité du commerce avec d’autres nations à travers son histoire. Les ressources naturelles du Canada représentent environ 17 p. 100 du produit intérieur brut (PIB), procurent 1,77 million d’emplois et contribuent à près de la moitié des exportations totales de marchandises du Canada (231 milliards $ en 2015).

En 2017-2018, Ressources naturelles Canada (RNCan) continuera de se concentrer sur la mise en œuvre des engagements énoncés dans la lettre de mandat du Premier ministre au ministre des Ressources naturelles, et en fournissant des résultats pour les Canadiens en ce qui concerne l’ensemble de ses activités de base.

La croissance économique grâce à l’innovation

L’innovation permet de rendre les secteurs des ressources naturelles du Canada plus solides, plus durables et plus compétitifs. Elle peut aussi contribuer à orienter notre économie en vue de créer des emplois et des possibilités pour les générations à venir. Les conditions d’investissement favorables du Canada et sa main-d’œuvre fortement éduquée offrent les conditions de base nécessaires à l’élaboration de nouveaux produits, techniques et services qui favoriseront la transformation des industries en place et la capacité à tirer profit des nouvelles possibilités commerciales.

En 2017-2018, RNCan fournira du leadership et de l’expertise scientifique en vue de faire progresser les technologies propres dans les secteurs des ressources naturelles du Canada, l’innovation afin d’améliorer l’efficacité, la productivité et la performance environnementale dans les secteurs de l’énergie, forestier et minier et d’élaborer un cadre de bioéconomie forestière fédéral-provincial-territorial.

Des mesures efficaces contre les changements climatiques

RNCan soutient activement les politiques, la recherche et l’intervention réglementaire du Canada pour promouvoir la croissance propre et lutter contre les changements climatiques. Au cours de la prochaine année, le Ministère :

STRATÉGIE CANADIENNE DE L’ÉNERGIE

Par l’entremise de la lettre de mandat du Premier ministre au ministre des Ressources naturelles, le gouvernement du Canada s’est engagé à travailler avec les provinces et les territoires à élaborer une Stratégie canadienne de l’énergie.

En 2015 et en 2016, le gouvernement fédéral a travaillé en collaboration avec les provinces et les territoires à déterminer les priorités conjointes dans toutes les administrations.

En décembre 2016, les ministres de l’Énergie ont présenté un Plan d’action conjoint pour les premiers ministres contenant un ensemble d’engagements collectifs dans quatre secteurs prioritaires, y compris :

  • Efficacité énergétique : harmoniser les normes, mettre à jour les codes du bâtiment et faciliter l’adoption des systèmes de gestion de l’énergie pour l’industrie;
  • Infrastructure énergétique : étudier les nouvelles interconnexions améliorées de l’électricité, les réseaux de distribution d’électricité intelligents, l’infrastructure du gaz naturel et les processus d’examen réglementaire améliorés;
  • Technologie de l’énergie et innovation : élargir la coopération et l’investissement dans la R-D-D et réduire la dépendance à l’égard du diesel dans les collectivités éloignées;
  • Collaboration internationale en matière d’énergie : approfondir la collaboration entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux concernant les enjeux internationaux en matière d’énergie, y compris par l’entremise de missions internationales conjointes.

Étant donné que l’énergie représente 80 p. cent des émissions de GES du Canada, le travail réalisé dans le cadre de la SCE contribuera aussi au Cadre pancanadien et favorisera ainsi une croissance économique propre pour aider le Canada à passer à une économie à faibles émissions de carbone.

L’approche collaborative adoptée par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux est une étape importante de la réduction des émissions de GES et de la réalisation des conditions propices à une croissance économique durable. Les gouvernements examineront les progrès réalisés annuellement pour évaluer l’efficacité des mesures collectives et assurer une amélioration continuelle.

  • Mettra en œuvre les éléments concernant RNCan présentés dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques,i y compris les nouveaux codes du bâtiment, les postes de recharge des véhicules électriques, la réduction des émissions de méthane du secteur du pétrole et du gaz et la protection et l’amélioration du stockage du carbone dans nos terres forestières ainsi que des mesures prises conjointement avec les provinces et les territoires dans le cadre de la Stratégie canadienne de l’énergie (voir l’encadré à la droite);
  • Favorisera la collaboration internationale, y compris dans le cadre de Mission Innovation, une initiative mondiale ayant pour but d’accélérer la recherche et le développement de la technologie en matière d’énergie propre et de l’Accord nord-américain sur l'énergie propre et l'environnement pour favoriser le développement de l’énergie propre et l’intégration des ressources énergétiques (y compris les ressources renouvelables), améliorer l’efficacité énergétique, accélérer l’innovation en matière d’énergie propre et renforcer la fiabilité, la résilience et la sécurité du réseau de distribution d’électricité nord-américain; et
  • Améliorera la compréhension des effets cumulatifs de l’exploitation des ressources naturelles et d’éclairer les efforts d’adaptation aux changements climatiques.

Augmentation du commerce et de l’investissement direct étranger

Les vastes ressources dont est doté le Canada représentent à la fois des responsabilités intergénérationnelles et des possibilités importantes. Grâce à un travail en étroite collaboration avec d’autres partenaires fédéraux, des gouvernements nationaux et internationaux, de même que des parties prenantes au Canada et à l’international, RNCan fera la promotion du commerce, de  l’investissement ainsi que l’accès aux marchés étrangers, en vue de préserver l’avantage global du Canada en matière de ressources naturelles.

Les principales priorités pour 2017-2018 consistent à encourager des relations avec la nouvelle administration des É.-U. en vue de soutenir des priorités communes en matière d’infrastructure et de commerce; soutenir l’application des principes provisoires orientant le gouvernement du Canada relativement aux décisions sur les grands projets de ressources, travailler avec les partenaires internationaux sur les sciences et terminer la mise en œuvre des obligations du Canada en vertu de la Loi sur les mesures de transparence dans le secteur extractif, ce dernier point s’inscrivant dans une initiative mondiale visant à accroître la responsabilisation et à lutter contre la corruption.

De meilleures relations avec les peuples autochtones, et l’amélioration de leur situation

Le Premier ministre a demandé à tous les ministres de faire leur part à l’appui du renouvellement de la relation avec les peuples autochtones, ce qui repose sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Cette relation renouvelée est essentielle en vue d’aller de l’avant relativement au programme de réconciliation nationale.

En 2017-2018 et par la suite, RNCan soutiendra cette priorité en étendant la collaboration avec les peuples autochtones, notamment par la mise sur pied de comités de surveillance conjoints pour les projets de pipeline et les grands projets, en apportant le support nécessaire pour clarifier les limites aux droits fonciers des Autochtones par l’entremise du travail de l’Arpenteur généralii et en favorisant les partenariats économiques.

Sûreté et sécurité accrues pour les Canadiens

Les catastrophes naturelles comme les inondations, les tremblements de terre et les feux de forêt peuvent avoir des effets dévastateurs sur la vie des Canadiens, ainsi que sur la sécurité de l’infrastructure des ressources naturelles du Canada et sur l’ensemble de l’économie. Afin d’aider à s’assurer que les Canadiens disposent de l’information nécessaire pour gérer leurs terres et leurs ressources naturelles, et qu’ils sont protégés contre les risques connexes, RNCan a comme priorités en 2017-2018 de faire progresser la Stratégie canadienne en matière de feux de forêt et de collaborer avec Transport Canda (TC), Pêches et Océans Canada (MPO), Environnement et changements climatiques Canada (ECCC) afin de soutenir la mise en œuvre du Plan de protection des océans.iii

RNCan poursuivra également son travail dans le domaine de la sécurité des pipelines et de la sécurité en zone extracôtière, y compris : en utilisant sa science et sa R. et D. pour éclairer l’élaboration de nouveaux codes et normes appliqués à la sécurité et à l’intégrité des pipelines, en certifiant des personnes de l’industrie de l’énergie pour la réalisation d’essais non destructifs sur les matériaux utilisés dans les pipelines (et les autres applications),en prenant des mesures suivant les recommandations pour la modernisation de l’Office national de l’énergie (ONE)  et en utilisant les données de cartographie produites par RNCan pour éclairer les décisions en matière de planification et de réglementation concernant les propositions de pipeline.

Pour en savoir plus sur les plans, les priorités et les résultats prévus de RNCan, consulter la section « Résultats prévus » du présent rapport.