Language selection

Recherche

ARCHIVÉE - Développement durable

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Stratégie de développement durable

Aller de l’avant

Questions

Faire du Canada un chef de file mondial dans le domaine du développement durable

Ressources naturelles Canada a la responsabilité fédérale d’assurer le développement durable des ressources naturelles du Canada; toutefois, pour réaliser ce mandat, nous devons examiner le problème dans toute son ampleur. Afin de relever les défis mondiaux qui ont une incidence sur la capacité du Canada de créer des industries et des collectivités durables, il sera nécessaire d’adopter des mesures à l’échelle nationale et de participer à l’élaboration de solutions internationales de concert avec les ministères des Affaires étrangères et du Commerce international (MAECI) et l’Agence canadienne de développement international (ACDI), qui assument la responsabilité fédérale de la politique étrangère et de l’aide au développement international, respectivement.

Bon nombre de questions clés ayant une incidence sur le développement durable ne peuvent être résolues par un pays seul; les questions mondiales exigent des solutions internationales.

Le Canada a un lien économique, social et environnemental avec les autres pays du monde. Notre économie axée sur le commerce établit notre prospérité dans le contexte des conditions et des événements économiques mondiaux. Les problèmes environnementaux importés, tels que la pluie acide et les polluants organiques continus, peuvent nuire à nos ressources naturelles et au bien-être des Canadiens. Le changement climatique pose une grave menace aux écosystèmes ainsi qu’à la santé et à la sécurité des populations humaines du monde entier. Notre sécurité est liée aux iniquités et aux conflits régionaux dans des pays qui semblaient autrefois éloignés et non liés à notre bien-être national.

Il est évident que le Canada doit se pencher sur la question de développement durable dans le monde, et a également une responsabilité en tant qu’intendant d’un grand nombre de ressources naturelles. Par ailleurs, le Canada est un pays relativement riche et un grand utilisateur de ressources par habitant. Il est donc dans notre meilleur intérêt d’adopter et de mettre en œuvre des pratiques favorables au développement durable au pays et d’en faire la promotion à l’étranger. RNCan, de concert avec MAECI et l’ACDI, joue un rôle important dans l’élaboration de normes, de politiques et d’ententes internationales en participant à des organisations et des tribunes sectorielles internationales, et met en œuvre des initiatives visant à faire connaître les pratiques et les approches exemplaires à l’appui du développement durable des ressources naturelles dans le monde entier.

Les iniquités régionales peuvent créer des pressions menant à un développement social et économique non durable; il est dans l’intérêt du Canada d’aider les pays en développement à acquérir la capacité de mettre en valeur de manière durable leur ressources naturelles.

La pauvreté, l’instabilité politique et sociale et les conflits armés peuvent causer de grandes pressions dans les pays en développement pour épuiser les ressources naturelles en vue de financer les conflits ou de répondre à des besoins immédiats, ou de mettre de l’avant des projets d’exploitation mal avisés qui à long terme ont des conséquences sociales et environnementales négatives. La mise en valeur et l’utilisation des ressources naturelles dans les autres pays peuvent nuire à l’environnement et à l’économie du Canada, en accentuant les problèmes environnementaux mondiaux ou en ayant une incidence sur les marchés des produits de base dans lesquels le Canada concurrence. Dans certains cas, les conséquences au point de vue de la sécurité pourraient avoir des répercussions sur les marchés et augmenter les coûts pour les entreprises canadiennes. Dans les pays en développement qui jouissent d’une stabilité sociale et politique relative, une aide pourrait remédier aux lacunes en connaissances ou aux obstacles économiques liés au développement durable.

En partageant ses connaissances et ses pratiques exemplaires, et en participant à des projets où les connaissances et le savoir-faire du Canada sont appliqués – par exemple, la localisation géographique des ressources et la restauration des sites miniers –, RNCan aide les pays en développement à acquérir la capacité de planifier en vue du développement durable et de mettre en œuvre des activités à cet égard. En outre, ces projets offrent souvent des possibilités de montrer l’excellence et l’innovation canadienne.

Au chapitre des politiques, le Canada appuie la participation efficace des pays en développement aux tribunes internationales où les questions liées au commerce, à l’environnement et à la promotion du développement durable sont négociées et favorisées. Une participation au dialogue international permet de faire davantage connaître les valeurs canadiennes dans le monde entier, de promouvoir notre engagement à l’égard du développement durable et d’appuyer le développement d’autres pays, en particulier ceux menant d’importantes activités économiques dans les secteurs des ressources naturelles.

Proportion des exportations, 2002, des secteurs des ressources naturelles

Certains obstacles au commerce international des produits provenant des ressources naturelles ont une incidence négative sur le Canada.

L’engagement de RNCan à l’égard du développement durable des ressources naturelles du Canada vise notamment l’optimisation des avantages sociaux et économiques pour les Canadiens tout en s’acquittant de ses fonctions de bonne intendance de l’environnement. Le Canada exporte chaque année environ 150 milliards de dollars de produits énergétiques, minéraux et forestiers, soit près de 40 p. 100 de nos exportations. Les obstacles commerciaux qui empêchent l’accès des produits canadiens aux marchés internationaux posent de graves problèmes pour le Canada. Ils diminuent notamment les possibilités des exportateurs canadiens, empêchant les Canadiens de jouir des avantages liés au commerce international des produits des ressources naturelles. Ce manque d’accès des secteurs industriels aux revenus tirés du commerce étranger peut également ralentir les progrès en innovation.

Certains obstacles commerciaux découlent d’évaluations dans le cadre desquelles les produits canadiens sont jugés inadéquats à l’importation en fonction de critères environnementaux et sociaux sélectifs. RNCan a un important rôle à jouer dans l’examen et l’évaluation de tels résultats. Dans certains cas, il pourrait se révéler nécessaire de prendre des mesures particulières à l’égard de critiques externes. Par exemple, le Programme international de partenariats en foresterie (administrée avec MAECI) est une initiative du Conseil canadien des ministres des forêts visant à contrer l’information incomplète et tendancieuse sur les pratiques et politiques d’aménagement durable des forêts au pays largement diffusée dans les principaux marchés d’exportation du Canada par des organismes environnementaux non gouvernementaux.

Les industries des ressources naturelles du Canada poursuivent dynamiquement des mesures favorables au développement durable, et RNCan appuie les efforts du secteur privé. La route est toutefois longue. En tant qu’intervenants sur les marchés internationaux où il existe peu de normes reconnues à l’échelle internationales et où les critiques sont fortes, les pouvoirs publics et l’industrie du Canada doivent travailler ensemble pour faire face aux critiques sur les produits ou les producteurs canadiens.


PrécédentTable des matièresSuivant
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :