Language selection

Recherche

ARCHIVÉE - Développement durable

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

Vignette : Le défi que posent les changements climatiques

Au cours des dix dernières années, les changements dans le climat et la rapidité à laquelle se réchauffe la planète ont fait de la question des changements climatiques une grande priorité mondiale. Cette question présente l’un des plus grands défis environnementaux, sociaux et économiques que doit relever le Canada. Dans le cadre de son mandat de promotion du développement durable d’un grand nombre des ressources naturelles du pays, RNCan joue un rôle de premier plan dans l’élaboration et la mise en œuvre des mesures prises par le Canada.

Les défis que présentent les changements climatiques illustrent la complexité du développement durable. L’accumulation de gaz à effet de serre dans l’atmosphère – qui proviennent principalement de la production et de la combustion de combustibles fossiles – pourrait contribuer au changement climatique en augmentant la température moyenne de la Terre, et plusieurs modèles de prédiction pourraient inclure une augmentation de la température de la Terre, des régimes de précipitation modifiés, l’élévation du niveau des mers et des épisodes météorologiques extrêmes plus fréquents (tempêtes de verglas, tornades, ouragans). Toutefois, ces combustibles fossiles sont un élément vital du niveau de vie élevé et des modes de vie contemporains des consommateurs canadiens ainsi que du bon fonctionnement, du développement et de la compétitivité de l’économie canadienne.

Image: panneau solaireLes changements climatiques posent un problème de taille au développement durable qui a des répercussions sur l’environnement, l’économie et la société. Inévitablement, les mesures que nous prendrons à l’égard des changements climatiques auront une incidence sur la façon dont nous produisons et consommons l’énergie et dont nous utilisons les forêts, les tourbières, les lacs et les terres agricoles comme puits de carbone pour retirer de façon biologique les émissions de gaz à effet de serre ainsi que pour capter les émissions anthropiques de CO2 et les stocker dans les formations géologiques.

Le ministre des Ressources naturelles du Canada dirige la mise en œuvre au pays de politiques et de mesures du gouvernement fédéral visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. En raison de son expertise dans le domaine de l’énergie, des forêts, de l’exploitation minière, des sciences de la terre et de la détection à distance, RNCan est bien placé pour contribuer au dossier des changements climatiques. En travaillant en collaboration avec d’autres ministères fédéraux, RNCan favorise la prise de mesures à l’égard des changements climatiques dans les domaines de la science, des répercussions et de l’adaptation, des nouvelles technologies, de l’efficacité énergétique, de sources d’énergie renouvelable, des carburants de remplacement, de l’énergie nucléaire, des forêts, des systèmes d’observation et d’évaluation, de l’analyse et de la modélisation de l’économie et de la consommation d’énergie, et de l’élaboration de politiques.

RNCan joue également un rôle important à l’échelle internationale dans les négociations relatives aux changements climatiques, notamment en élaborant des politiques d’atténuation et d’adaptation à l’égard des changements climatiques; en aidant les pays voie de en développement à renforcer leurs capacités et à tirer profit des débouchés sur le marché pour la mise au point et le transfert de technologies; en dirigeant ou en participant à des comités scientifiques internationaux; en aidant à élaborer des observations mondiales; ainsi qu’en évaluant des capacités et des programmes.

Émissions prévues au Canada et objectif fixé à Kyoto

Ce que révèle cet indicateur

En 1997 à Kyoto, au Japon, le Canada s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 6 % sous les niveaux de 1990 au cours de la période de 2008 à 2010. Le protocole établit des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’une moyenne de 5,2 % des niveaux de 1990 entre 2008 et 2012 pour les pays industrialisés. Ce diagramme montre les émissions du Canada de 1980 à 1999, avec des projections «d’affaires habituelles» jusqu’en 2010.

Pour le Canada, les émissions continuent d’augmenter, mais à un rythme réduit. Cela indique que des progrès ont été réalisés, mais il reste beaucoup à faire.

De plus, le Canada produit seulement environ 2 % des émissions de gaz à effet de serre du monde. Nos émissions annuelles totales équivalent à la croissance sur deux ans des émissions de la Chine à elle seule (la Chine n’est pas un pays signataire). Cela souligne la nécessité de demander aux pays moins développés de trouver des mécanismes pour limiter les émissions de gaz à effet de serre tout en leur permettant de développer leur économie.

Conséquences pour le développement durable

Tous les pays produisent des émissions de gaz à effet de serre dans une plus ou moins grande mesure, et ces émissions ne respectent pas les frontières nationales. Il est donc important que tous les pays acceptent la nécessité de s’occuper du changement climatique et d’établir des mécanismes qui conduisent au développement durable tout en minimisant les émissions de gaz à effet de serre.

Notre stratégie

Afin de relever les défis que posent les changements climatiques dans le contexte du développement durable, des stratégies d’atténuation et d’adaptation à l’égard des changements climatiques s’imposent afin de protéger et d’améliorer l’environnement naturel et le bien-être socio-économique des Canadiens. Il est nécessaire de mettre progressivement en vigueur une stratégie de gestion du risque – en fonction de la précision de la conclusion d’accords internationaux et des capacités au pays – visant la croissance et le développement, la compétitivité et les questions régionales. En plus d’aider à améliorer les méthodes de développement durable des industries axées sur les ressources, ces mesures procurent des avantages complémentaires, notamment un air plus propre et une meilleure santé humaine.

Nos priorités pour la SDD – Pour aujourd’hui et pour demain

Améliorer les connaissances scientifiques et analytiques

Le travail d’analyse de RNCan sur la modélisation du bilan du carbone, les prévisions des émissions de gaz à effet de serre, la modélisation et l’analyse des retombées économiques des mesures d’atténuation, et la nécessité ou la possibilité d’adaptation aux changements climatiques, contribuera à la base de connaissances à l’appui des décisions. Les travaux élargis de recherche scientifique seront axés sur l’amélioration de la représentation cartographique par satellite et des services en direct novateurs ainsi que sur les systèmes d’information sur les forêts en vue d’améliorer l’aménagement durable des forêts.

Renforcer les mesures d’atténuation et d’adaptation

Dans le cadre du Plan d’action 2000 du gouvernement fédéral, RNCan améliorera et élargira les initiatives d’atténuation, notamment celles liées au captage et au stockage du CO2, à l’infrastructure des véhicules à pile à combustible, à l’efficacité des véhicules et aux nouvelles sources d’énergie renouvelable. RNCan dirige le programme national sur les répercussions et l’adaptation. Il travaille actuellement avec les provinces et d’autres parties à l’élaboration d’un Réseau canadien de recherche sur les impacts et l’adaptation au changement climatique (C-CIARN) afin de déterminer des mesures d’adaptation pragmatiques.

Entreprendre des activités de recherche et de développement dans le but de concevoir de nouvelles technologies

Le Ministère appuie la conception et la mise en marché de technologies axées sur l’énergie renouvelable et de remplacement ainsi que des technologies axées sur les hydrocarbures en vue de réduire les émissions et d’améliorer le rendement, principalement par le truchement du Programme d’encouragement aux systèmes d’énergies renouvelables, le Programme de recherche et de développement énergétiques et les Mesures d’action précoce en matière de technologie. Les innovations mises au point dans le cadre de la SDD – Pour aujourd’hui et pour demain seront financées par le Fond d’appui technologique au développement durable, le Plan d’action 2000 et le Premier plan national d’activités sur le changement climatique.

Plus grande sensibilisation de la population

RNCan offre certains programmes visant à fournir de l’information et des conseils dans le but d’inciter les consommateurs à changer leurs habitudes de consommation d’énergie et, par conséquent, à aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le Ministère travaillera avec Environnement Canada et les provinces pour établir des centres d’information régionaux afin de renseigner les partenaires sur les changements climatiques et les solutions d’atténuation.

Améliorer la coordination à l’échelle nationale et internationale

RNCan joue un rôle important dans la gestion conjointe avec les provinces de l’Initiative de protection de la ligne de base (laquelle vise à encourager le secteur privé à mettre en œuvre des mesures de réduction des gaz à effet de serre), ainsi que dans la préparation et l’élaboration en cours du Premier plan national d’activités sur le changement climatique. RNCan continuera de collaborer avec les ministères des Affaires étrangères et du Commerce international ainsi que de l’Environnement dans les négociations courantes relatives au Protocole de Kyoto afin de protéger les intérêts mondiaux et nationaux.


Précédent Table des matières Suivant
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :