Language selection

Recherche

Quelle superficie la forêt couvre-t-elle au Canada?

Les forêts du Canada comptent pour 347 millions hectares (ha) du territoire et représentent environ 9 % de la superficie forestière mondiale. Par superficie, le Canada est le 3e pays le plus boisé au monde. Avec près de 10 ha/personne, les Canadiens bénéficient de plus de superficie forestière par habitant que la plupart des autres pays dans le monde. Il s’agit de plus de 17 fois la moyenne mondiale.

Quelle superficie la forêt couvre-t-elle au Canada? / Quelle est la composition des forêts du Canada?
Deux graphiques en forme d’anneau 1) le pourcentage de la superficie en eau douce, de la superficie forestière et des terres non forestières au Canada et 2) la répartition des terres forestières au Canada selon la composition des arbres sont décrits ci-dessous.
Version texte - Quelle superficie la forêt couvre-t-elle au Canada?
Tableau indiquant le pourcentage de la superficie en eau douce, de la superficie forestière et des terres non forestières au Canada.
Type de zone Pourcentage du total (%)
Superficie en eau douce 8,9 %
Superficie forestière 34,8 %
Terres non forestière 56,3 %
Version texte - Quelle est la composition des forêts du Canada?
Tableau indiquant la répartition des terres forestières par composition: conifères, forêts mixtes, feuillus ou temporairement non boisés.
Composition de la superficie forestière Pourcentage du total (%)
Conifères 67,8 %
Forêts mixtes 15,8 %
Feuillus 10,5 %
Terres non boisées temporairement 5,8 %

Comment définir une forêt?

Le Canada s’appuie sur la définition fournie par le volet Alimentation et agriculture de l’Organisation des Nations Unies aux fins du rapport sur l’inventaire forestier national, soit :

  • les terres occupant une superficie de plus de 0,5 ha
  • un couvert arboré correspondant à plus de 10 % de la superficie terrestre totale
  • les arbres atteignant une hauteur supérieure à 5 mètres à maturité

Les territoires à prédominance urbaine ou utilisés à des fins agricoles ne sont pas compris dans cette définition.

Une forêt exploitée reste une forêt

Un territoire forestier qui ne comprend temporairement aucun arbre est tout de même considéré comme une forêt lorsque l’incidence des perturbations est reconnue comme étant passagère et qu’il est prévu que les arbres repousseront. Cette situation se produit, par exemple, à la suite d’une perturbation naturelle, telle qu’un feu, ou après des activités d’exploitation forestière. Les facteurs suivants modifient la superficie forestière :

  • le boisement  – l’aménagement volontaire d’une forêt sur des terres autrefois déboisées
  • le déboisement  – la déforestation permanente d’une forêt pour faire place à un lieu non boisé
Forêt de conifères et montagnes en arrière-plan.
La perte annuelle de 0,01 % des forêts canadiennes en raison du déboisement est attribuable aux causes suivantes (2017) :
Graphique illustrant le pourcentage de superficie forestière perdue par déboisement en 2017 séparé par cause, décrit ci-dessous.
Version texte - La perte annuelle de 0,01 % des forêts canadiennes en raison du déboisement est attribuable aux causes suivantes (2017)
Tableau illustrant le pourcentage de superficie forestière perdue par déboisement en 2017 séparé par cause.
Cause de déboisement Pourcentage du total (%)
Extraction minière, pétrolière et gazière 37 %
Agriculture 35 %
Zone bâtie 18 %
Hydroélectricité 6 %
Foresterie 4 %

Sources et renseignements
  • Dyk, A., Leckie, D., et autres. 2015. Canada’s National Deforestation Monitoring System: System Description [en anglais seulement]. Victoria (Colombie-Britannique) : Ressources naturelles Canada – Service canadien des forêts, Centre de foresterie du Pacifique.
    • Décrit le Système national de surveillance du déboisement. Veuillez noter que le système a initialement été mis en place pour réaliser l’inventaire des GES ainsi qu’à des fins de comptabilisation du carbone forestier, donc il utilise la définition d’une forêt adaptée à ces objectifs.
  • Inventaire forestier national. Rapports statistiques normalisés, Tableau 4.0. Superficie (1 000 ha) de terres forestières et non forestières au Canada. (document consulté le 7 mars 2019).
    • Estimation de base de la superficie forestière du Canada.
  • Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. 2014. Évaluation des ressources forestières mondiales 2015 – rapport national : Canada [481 Ko PDF, an anglais seulement]. Rome, Italie.
    • Décrit la méthodologie utilisée pour ajuster les estimations de base de la superficie forestière de l’Inventaire forestier national.
  • Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Évaluation des ressources forestières mondiales 2015.
    • Cet ensemble de données a été utilisé pour calculer la superficie forestière du Canada en tant que proportion de la superficie forestière mondiale ainsi que comme superficie forestière par habitant.
  • Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. 2018. FRA 2020 : Termes et définitions [1.25 Mo PDF].
    • La définition de « forêt » et de « reboisement » et de d’autres termes se trouve dans ce document. Veuillez noter que le Canada utilise majoritairement cette définition de forêt, mais pas toujours. Une définition légèrement différente est utilisée pour l’inventaire national des gaz à effet de serre et pour la comptabilisation du carbone forestier.
  • Statistics Canada. Tableau 16.6 Superficie en terre et en eau douce, par province et territoire. (document consulté le 18 novembre 2019).
Références photographiques
  • Vue sur le Mont Rundle dans le parc national de Banff depuis la forêt des Montagnes Rocheuses. Photo de Pgiam/iStock sur Getty Images.
 

Table des matières — Rapport sur l'état des forêts au Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :