Language selection

Recherche

Message du ministre des Ressources naturelles

Les forêts du Canada sont l’un des précieux héritages de notre pays. Depuis des générations, elles constituent la pierre d’assise de notre économie. Elles demeurent aujourd’hui un dynamique moteur économique qui contribue, à hauteur de presque 28 milliards de dollars, à notre PIB et qui fournit de l’emploi à plus de 210 000 Canadiens. En fait, le secteur forestier est un important fournisseur d’emplois et de revenus dans environ 300 collectivités.

Lorsque les Canadiens pensent aux produits forestiers, la plupart d’entre eux pensent à différents produits traditionnels, comme le bois d’œuvre utilisé dans la construction des terrasses, le paillis utilisé dans les jardins et les gobelets en papier utilisés pour les cafés.

Cette perception est toutefois incomplète.

L’industrie forestière d’aujourd’hui s’est transformée et a fait son entrée dans des secteurs qui pourraient vous surprendre. À titre d’exemple, la lignine, une composante de la fibre de bois, rentre dans la fabrication d’un bois densifié aussi solide que l’acier.

La lignine peut également être utilisée pour fabriquer un bois transparent plus solide et plus isolant que le verre. Il peut même être utilisé pour produire une mousse de carbone, capable d’absorber les sons et le rayonnement, utilisée aussi bien dans les aéronefs, les navires, les murs et les technologies furtives.

Les forêts sont également essentielles à l’atteinte des objectifs du Canada en matière de lutte aux changements climatiques. Depuis 2006, l’industrie forestière a réduit ses émissions totales de gaz à effet de serre de 38 %. Ce qui constitue une remarquable réussite. Nous continuerons également à avoir recours à des solutions axées sur la nature pour lutter contre les changements climatiques, y compris dans le cadre de notre engagement à planter deux milliards d’arbres pour purifier l’air et l’eau et rendre les communautés plus écologiques.

De plus, nos forêts fournissent une bonne partie des matières premières de notre nouvelle bioéconomie, qui utilise de la biomasse de source renouvelable pour fabriquer des produits comme les bioplastiques, les bioproduits chimiques et les biocarburants. Ces biocarburants sont utilisés pour générer de la chaleur et de l’énergie, y compris dans les collectivités éloignées, afin de remplacer différents combustibles à plus forte émission, comme le diesel.

Le bois est également l’un des nouveaux matériaux innovateurs qui font du Canada un chef de file dans la construction de projets de bois de grande hauteur. Cela contribue à préparer un avenir à faible émission de carbone par la réduction de l’utilisation de matières non renouvelables.

Les forêts gérées de manière durable du Canada ont toujours été importantes. Comme l’indique clairement ce rapport, elles sont également essentielles à notre avenir.

L’honorable Seamus O’Regan,
Ministre des Ressources naturelles du Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :