Language selection

Recherche

Combustibles propres – alimenter l’avenir

Le Canada s’est engagé à réduire ses émissions de carbone de 40 à 45 % sous les niveaux de 2005 d’ici 2030 et à atteindre la cible de zéro émission nette d’ici 2050. Le plan climatique renforcé du gouvernement du Canada récemment annoncé, « Un environnement sain et une économie saine », présente les travaux effectués jusqu’à maintenant ainsi que ses engagements à réduire ses émissions au moyen de l’innovation durable.

Pour atteindre les nouvelles cibles de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2030 et 2050 respectivement, l’économie canadienne devra être alimentée par deux sources tout aussi importantes, à savoir l’énergie propre et les combustibles propres. L’électrification (énergie propre) offre une voie à court terme aux réductions des émissions dans les transports individuels et l’environnement bâti. On s’attend toutefois à ce que les combustibles propres (les carburants à faible teneur en carbone se composant généralement d’hydrogène propre, de biocarburants avancés, de carburants liquides synthétiques et de gaz naturel renouvelable) jouent un rôle déterminant dans les secteurs « difficiles à décarboniser » comme l’industrie et les véhicules moyens et lourds utilisés pour le transport des marchandises.

Même dans un scénario d’électrification ambitieuse, on estime qu’au moins 60 % de la demande énergétique nationale en 2050 devrait être comblée par des combustibles propres pour atteindre la cible de zéro émission nette. Aujourd’hui, les combustibles propres représentent moins de 5 % de l’approvisionnement énergétique total au Canada.

Reconnaissant le rôle essentiel des combustibles propres, le plan climatique renforcé du Canada comprend des politiques économiques générales, comme le projet de règlement sur les combustibles propres, l’augmentation de la tarification fédérale de la pollution par le carbone, la Stratégie canadienne pour l’hydrogène et des investissements pour développer le marché des combustibles propres.

Qu’est-ce que les combustibles propres?

Les combustibles propres produisent beaucoup moins d’émissions de gaz à effet de serre que les carburants traditionnels sur la base du cycle de vie. L’accroissement du marché des combustibles propres au Canada contribuera à réduire notre empreinte carbonique en diminuant les émissions des secteurs difficiles à décarboniser. En outre, cet accroissement permettra de créer des emplois et de stimuler les investissements du secteur privé.

Il existe plusieurs types de combustibles propres, notamment les biocarburants comme l’éthanol cellulosique, le diesel renouvelable, les carburants synthétiques et le carburant d’aviation durable, ainsi que les carburants gazeux tels que l’hydrogène propre et le gaz naturel renouvelable. Les combustibles propres sont produits à partir de diverses matières premières, comme la biomasse forestière et agricole, les déchets, l’électricité produite avec des ressources énergétiques renouvelables et des combustibles fossiles avec captage et stockage du carbone. Ces carburants peuvent être utilisés pour alimenter nos secteurs industriel et du transport, soutenir le secteur de l’énergie classique du Canada dans la transition vers les énergies à faibles émissions de carbone et assurer un avenir plus vert.

La réduction des émissions de gaz à effet de serre et la préparation d’un avenir durable et sobre en carbone commencent ici.

Pourquoi les combustibles propres sont-ils importants pour l’avenir énergétique du Canada?

L’avenir net zéro du Canada sera alimenté par deux voies d’égale importance, soit l’énergie propre et les combustibles propres. Ensemble, ces deux voix favoriseront les réductions d’émissions et contribueront à faciliter la transition énergétique du Canada.

La production et l’utilisation des combustibles propres contribueront aux efforts nationaux et internationaux visant à atténuer les changements climatiques. Le Canada est bien positionné pour accroître sa production et son utilisation de combustibles propres. Ce faisant, le passage du Canada à une économie plus propre permettra :

 

  • de garantir un secteur de l’énergie solide;
  • de diminuer les émissions de gaz à effet de serre;
  • de soutenir la sécurité énergétique;
  • de favoriser la création d’emplois en augmentant les investissements nationaux et internationaux dans le marché des combustibles propres du Canada.
 

Alimenter l’avenir avec des combustibles propres

Avec un investissement de 1,5 milliard de dollars sur cinq ans, le Fonds pour les combustibles propres offre de nouvelles possibilités pour favoriser la transition du Canada vers l’énergie propre. Le Fonds pour les combustibles propres aidera les entreprises canadiennes à produire des combustibles propres, à créer d’ici 2030 jusqu’à 36 000 nouveaux emplois et permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Explorer le Fonds pour les combustibles propres
 

Ensemble, nous pouvons évoluer vers un avenir propre et durable

Transcription vidéo

L’avenir carboneutre du Canada sera possible grâce aux combustibles et aux énergies propres.

Nous sommes sur la bonne voie.

Plus de 80 % de l’électricité au Canada provient de sources propres.

Les carburants propres comme les biocarburants et l’hydrogène constituent actuellement 5% de l’approvisionnement énergétique, mais ils pourraient atteindre près de 60% d’ici 2050

Produire et utilise plus de carburants propres au Canada favorisera la décarbonisation du secteur du transport de l’industries commes celles de l’acier et de la production de ciment.

Et ce, tout en préservant les emplois du secteur de l’énergie au Canada.

C’est pourquoi le gouvernement du Canada lance le Fond pour les carburants propres.

Ce fonds permettra au Canada de demeurer un fournisseur d’énergie de choix dans un avenir carboneutre.

Pour en savoir davantage – rncan.gc.ca/fonds-combustibles-propres

Report a problem on this page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :