Language selection

Recherche

De quelle façon le secteur forestier contribue-t-il à l’économie du Canada?

Le secteur forestier contribue de façon importante à l’économie du Canada et constitue une source essentielle de prospérité pour des personnes et des communautés de tout le pays.

Traditionnellement, le secteur forestier canadien fabrique des produits tels que le bois d’œuvre, les panneaux, la pâte de bois, le papier journal et d’autres papiers d’impression et d’écriture. Cependant, de nouveaux produits non traditionnels sont ajoutés chaque année au répertoire du secteur forestier pour répondre aux besoins et aux exigences d’un monde en constante évolution.

Le secteur forestier est une source importante de possibilités économiques pour les gens et les communautés, employant des Canadiens de toutes les provinces et de tous les territoires, sauf le Nunavut. Les contributions économiques du secteur sont particulièrement importantes dans de nombreuses communautés rurales, éloignées et autochtones, où le travail lié à la forêt est souvent la principale source de revenus.

Indicateurs clés de durabilité

Explorez le rapport pour trouver des informations sur les principaux indicateurs de durabilité :

  • Produit intérieur brut du secteur forestier : rapport annuel sur le PIB du secteur forestier canadien. La contribution au PIB nominal est l’un des principaux indicateurs utilisés dans l’évaluation de la taille et de la santé du secteur forestier du Canada.
  • Production de produits forestiers : production annuelle totale de produits forestiers canadiens. Il s’agit d’un indicateur important, puisque le Canada est l’un des plus grands fabricants mondiaux de produits forestiers, et la production est l’un des premiers indicateurs influencés par les difficultés liées à l’économie et au marché.
  • Exportations de produits forestiers : valeur totale des exportations de produits forestiers canadiens. Cet indicateur fournit des renseignements sur la façon dont le secteur forestier canadien de répondre aux besoins des consommateurs mondiaux, notamment en les aidant à atteindre leurs objectifs d’atténuation des changements climatiques, tout en apportant une contribution considérable à l’économie et à la balance commerciale du Canada.
Infographic cover photo

Télécharger le rapport
(PDF, 103 Mo)

Produit intérieur brut du secteur forestier

PIB du secteur forestier canadien, de 2010 à 2020

Résumé du graphique

Graphique 1 : Le produit intérieur brut (PIB) nominal du secteur forestier canadien était d’environ 19,0 milliards de dollars en 2010, mais a ensuite diminué de l’ordre de 3 % en 2011 pour atteindre environ 18,6 milliards de dollars. Il a ensuite augmenté en moyenne de l’ordre de 4 % par année de 2012 à 2018, moment où il a atteint environ 26,0 milliards de dollars. En 2019, le PIB nominal a diminué à environ 24,2 milliards de dollars, mais a ensuite augmenté en 2020 pour atteindre 25,2 milliards de dollars.

Le sous-secteur de la foresterie et de l’exploitation forestière a contribué chaque année au PIB nominal du secteur forestier à hauteur de 3,4 à 5,0 milliards de dollars.

La contribution annuelle du sous-secteur de la fabrication de produits du bois a augmenté, passant d’environ 6,8 milliards de dollars en 2010 à un sommet de 12,6 milliards de dollars en 2020.

La contribution du sous-secteur de la fabrication de pâtes et papiers a été de 7,4 à 9,7 milliards de dollars chaque année de 2010 à 2020. En 2020, la contribution du sous-secteur de la fabrication de pâtes et papiers a été de 8,4 milliards de dollars.

Graphique 2 : La croissance du PIB réel du secteur forestier canadien a augmenté d’environ 9 % et 1 % respectivement en 2010 et en 2011. En 2012, le PIB réel a diminué d’environ 1 %, puis a augmenté pendant quatre années consécutives à un taux de croissance d’environ 0,2 à 4 % par année. Le PIB réel du secteur forestier canadien a diminué de 2 % en 2017 et de 0,1 % en 2018. En 2019, la croissance annuelle du PIB réel du secteur forestier a diminué d’environ 7 %, mais le PIB réel annuel total de toutes les industries a augmenté de près de 2 %. En 2020, la croissance totale de l’industrie forestière a diminué d’environ 2 %, et le PIB réel annuel total de toutes les industries a également diminué d’environ 5 %.

Données du graphique

Le tableau montre la contribution (en milliards de dollars) de trois sous-secteurs du secteur forestier (foresterie et exploitation forestière, fabrication des produits du bois, fabrication des produits des pâtes et papiers) au PIB nominal par année de 2010 à 2020.

Année Foresterie et exploitation forestière Fabrication des produits du bois Fabrication des pâtes et papiers
2010 3,64 6,81 8,58
2011 3,85 6,53 8,18
2012 3,94 7,40 7,47
2013 3,39 8,79 7,42
2014 3,73 8,72 7,93
2015 3,99 8,96 8,58
2016 4,09 9,99 8,61
2017 4,52 11,12 8,84
2018 5,02 11,87 9,72
2019 4,46 10,88 8,86
2020 4,21 12,56 8,42

Le tableau montre le pourcentage de la croissance annuelle du PIB réel du total de toutes les industries ainsi que secteur forestier par année entre 2010 et 2020.

Année Total pour toutes les industries Total pour l’industrie forestière
2010 3,5% 8,6%
2011 3,3% 1,3%
2012 1,8% -1,4%
2013 2,6% 1,7%
2014 2,8% 4,0%
2015 0,9% 3,2%
2016 1,1% 0,2%
2017 3,4% -2,0%
2018 2,8% -0,1%
2019 1,8% -7,4%
2020 -5,2% -1,6%

Production de produits forestiers

Production de produits forestiers canadiens, de 2010 à 2020

Résumé du graphique

Graphique 1 : La production de papier journal canadien a diminué lentement, passant d’environ 4,6 Mt en 2010 à environ 2 Mt en 2020. La production de papier d’impression et d’écriture a également diminué, passant d’environ 4,0 Mt en 2010 à environ 2,3 Mt en 2020. Le volume de production de pâte de bois a connu une légère variabilité entre 2010 et 2020, mais a globalement affiché une tendance à la baisse, passant d’environ 18,5 Mt en 2010 à 14,0 Mt en 2020.

Graphique 2 : La production de bois d’œuvre résineux a augmenté entre 2010 et 2017, passant d’environ 52,0 à 65,0 millions de mètres cubes (m3). De 2018 à 2020, les volumes de production ont diminué de 64,0 à 54,0 millions de m3. La production de panneaux de bois structuraux a augmenté de façon constante, de 2010 à 2018, passant de 6,0 millions de m3 à plus de 9,0 millions de m3. La production de panneaux a diminué en 2019 et en 2020, pour atteindre environ 8,5 millions de m3 et 8,3 millions de m3, respectivement.

Données du graphique

Le tableau montre le volume de production (en million de tonnes) de papier journal, papier d’impression et d’écriture et de la pâte de bois par année de 2010 à 2020.

Année Papier journal Papier d’impression et d’écriture Pâte de bois
2010 4,64 4,07 18,54
2011 4,38 3,77 18,29
2012 3,87 3,31 17,15
2013 3,97 3,47 17,25
2014 4,01 3,26 16,96
2015 3,51 3,04 16,55
2016 3,34 3,00 16,51
2017 3,05 2,98 16,30
2018 3,00 3,06 16,18
2019 2,68 2,62 15,42
2020 1,96 2,26 14,08

Tableau montrant le volume de production (en million de mètres cubes) de bois d’œuvre de résineux et de panneaux de bois structuraux par année de 2010 à 2020.

Année Bois d’œuvre résineux Panneaux de bois structuraux
2010 51,92 5,99
2011 51,94 6,25
2012 54,54 6,70
2013 57,51 7,13
2014 57,78 7,69
2015 62,72 7,97
2016 65,03 8,73
2017 65,13 8,92
2018 64,38 9,17
2019 56,66 8,45
2020 54,40 8,30

Exportations de produits forestiers

Exportations de produits forestiers canadiens, de 2010 à 2020

Résumé du graphique

Ce graphique présente la valeur des exportations de produits forestiers (en milliard de dollars) par année de 2010 à 2020 au total et pour six catégories de produits : bois d’œuvre résineux, papier journal, papier d’impression et d’écriture, panneaux de bois structuraux, pâte de bois et d’autres produits forestiers.

Dans l’ensemble, les exportations de produits forestiers ont augmenté, passant de 25,9 milliards de dollars en 2010 à 38,4 milliards de dollars en 2018, puis ont diminué en 2019 et en 2020 pour atteindre 33,2 milliards et 33,3 milliards de dollars, respectivement.

Les exportations de bois d’œuvre résineux ont augmenté, passant de 4,8 milliards de dollars en 2010 à 10,4 milliards de dollars en 2017. Après 2017, les exportations de bois d’œuvre résineux ont diminué pour atteindre 8,0 milliards de dollars en 2019, mais sont ensuite redevenues à 10 milliards de dollars en 2020.

Les exportations de papier journal ont diminué, passant de 2,7 milliards de dollars en 2010 à 1,3 milliard de dollars en 2020.

Les exportations de papier d’impression et d’écriture ont diminué, passant de 2,8 milliards de dollars en 2010 à 2 milliards de dollars en 2020.

Les exportations de panneaux de bois structuraux ont augmenté, passant de 0,9 milliard de dollars en 2010 à 2,9 milliards de dollars en 2020.

Les exportations de la pâte de bois ont augmenté, passant de 7,3 milliards de dollars en 2010 à 9,7 milliards de dollars en 2018. Les exportations de la pâte de bois ont diminué depuis 2018, pour atteindre 6,7 milliards de dollars en 2020.

Les exportations des autres produits forestiers ont augmenté, passant de 7,4 milliards de dollars en 2010 à 10,9 milliards de dollars en 2019, puis ont diminué pour atteindre 10,4 milliards de dollars en 2020.

Données du graphique

Le tableau montre l’évolution de la valeur annuelle des exportations (en milliard de dollars) de : bois d’œuvre résineux, papier journal, papier d’impression et d’écriture, panneaux de bois structuraux, pâte de bois et d’autres produits forestiers par année de 2010 à 2020.

Année Bois d’œuvre résineux Papier journal Papier d’impression et d’écriture Panneaux de bois structuraux Pâte de bois Autres produits forestiers
2010 4,8 2,7 2,8 0,9 7,3 7,4
2011 5,2 2,8 2,6 0,8 7,5 7,5
2012 5,7 2,3 2,4 1,1 6,8 6,9
2013 7,4 2,4 2,5 1,5 7,0 7,7
2014 8,3 2,6 2,5 1,4 7,5 8,6
2015 8,5 2,3 2,6 1,6 8,0 9,8
2016 10,0 2,2 2,2 2,2 7,6 10,3
2017 10,4 2,0 2,1 2,5 8,3 10,7
2018 10,2 2,3 2,4 2,7 9,7 11,1
2019 8,0 1,9 2,4 2,0 8,0 10,9
2020 10,0 1,3 2,0 2,9 6,7 10,4
Sources et renseignements

Voir la section Sources et renseignements du rapport téléchargeable pour connaître les sources détaillées.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :