Language selection

Recherche

Indicateurs de durabilité

Les forêts du Canada doivent faire l’objet d’un suivi rigoureux pour assurer que tout enjeu relatif à leur santé est pris en charge. Le Canada reconnaît le besoin d’équilibrer de façon holistique les demandes à l’égard des forêts, pour que les générations actuelles et futures puissent en bénéficier pleinement.

Les indicateurs de durabilité sont des outils utiles qui permettent d’évaluer nos forêts et les avantages qu’elles génèrent. Lorsque ces indicateurs sont mesurés au fil du temps, ils :

  • fournissent des renseignements essentiels à propos de l’état des forêts canadiennes et des tendances qui y sont observées
  • mettent en évidence les points à améliorer dans les politiques et les pratiques en matière d’aménagement des forêts
  • fournissent des renseignements fiables qui permettent d’orienter les conversations et les initiatives relatives au rendement environnemental et au commerce

Le Canada est membre du Processus de Montréal, un groupe de travail international regroupant 12 pays des hémisphères nord et sud qui se sont engagés à assurer l’aménagement durable des forêts. Depuis 1995, les pays membres du Processus de Montréal ont recours à un ensemble commun de critères et d’indicateurs basés sur la science pour mesurer les progrès effectués envers la conservation et l’aménagement durable de 90 % des forêts boréales et tempérées de la planète.

Les indicateurs présentés dans cette section, jumelés aux renseignements affichés à la page Profils statistiques, témoignent de l’état des forêts canadiennes et des pratiques forestières, ainsi que des tendances qu’elles présentent au fil du temps. Ces indicateurs sont comparables aux indicateurs de durabilité publiés par d’autres pays qui participent au Processus de Montréal. Le Canada s’en sert également dans son rapport relatif aux objectifs de développement durable des Nations Unies.

Indicateurs de durabilité
 
Informations supplémentaires

Les données du rapport sont tirées d’un certain nombre de sources, classées ici en fonction de la partie du rapport où il en est question. Lorsqu’il a été jugé nécessaire, les données ont été modifiées pour en assurer l’exactitude et la cohérence. Toutes les données sont révisables.

Dans la plupart des cas, les données portent sur l’année qui précède la période visée. Toutefois, lorsque les données proviennent de différentes sources, il faut plus de temps pour les analyser et les produire. Dans ces cas, les chiffres indiquent les résultats des deux ou trois années précédant la période visée.

La plupart des chiffres sont calculés pour l’année civile, mais quelques-uns portent sur l’exercice du gouvernement fédéral (du 1er avril au 31 mars). Les chiffres sont arrondis. Dans le cas des données sur l’emploi, ils sont arrondis à la centaine près. Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Il peut être impossible de comparer directement les données de différentes parties, car les diverses sources dont elles proviennent établissent parfois différemment leurs statistiques.

Les dates auxquelles les données ont été consultées en ligne sont maintenant indiquées dans le cas de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, l’Inventaire forestier national, la Base de données nationale sur les forêts, le Centre interservices des feux de forêt du Canada et Statistique Canada.

Table des matières — Rapport sur l'état des forêts au Canada

 

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :