Language selection

Recherche

Cinq façons dont la COVID-19 a touché les forêts et le secteur forestier canadien

La COVID-19 a eu une incidence sur la vie et les moyens de subsistance de personnes partout dans le monde. Le Canada ne fait pas exception : les Canadiens, les forêts du pays et le secteur forestier ont également été touchés. Estimant que le secteur forestier est essentiel au bien-être des Canadiens, la plupart des travailleurs de ce secteur ont continué à fournir d’importants produits sanitaires ménagers et intrants nécessaires à la fabrication de nombreux produits importants tout au long de la pandémie. Parallèlement, alors que les mesures de distanciation physique nous séparaient, les forêts offraient un refuge pour les activités de plein air.

1. La COVID-19 a créé des défis en matière d’emploi et de conditions de travail dans le secteur forestier

Les perturbations des activités forestières et manufacturières ont créé de l’incertitude sur le plan de l’emploi et ont eu des répercussions sur les emplois dans le secteur forestier.

Les nouvelles mesures de santé et de sécurité ont entraîné des changements opérationnels, tant dans la récolte que dans la fabrication.

Bien que la plupart des activités du secteur forestier se soient rétablies, certaines – notamment le papier journal et les sous-secteurs du papier d’imprimerie et d’écriture – sont toujours touchées et vulnérables.

2. La modification des habitudes a eu des répercussions sur l’offre et la demande de produits forestiers

Les préoccupations concernant des restrictions possibles de l’offre de papiers sanitaires et domestiques et de produits hygiéniques en papier, combinées à l’augmentation des mesures de santé et de sécurité, ont entraîné une augmentation importante de la demande.

L’augmentation des achats en ligne a entraîné une hausse de la demande de produits d’emballage, comme le carton, tout en diminuant la demande de circulaires en papier utilisés à des fins de publicité.

Le travail à domicile a intensifié l’utilisation des médias électroniques, réduisant ainsi la demande de papier journal et de papeterie de bureau. Les exportations de papier journal ont diminué de 31 % en 2020.

3. Les Canadiens ont modifié leurs logements, ce qui a augmenté la demande de bois d’œuvre

La demande de bois d’œuvre a fortement augmenté à mesure que les propriétaires se lançaient dans des projets de rénovation et créaient davantage d’espaces extérieurs.

Comme les gens travaillaient à domicile, ils préféraient avoir plus d’espace et des maisons plus grandes, ce qui a contribué à une augmentation de la construction de nouvelles maisons. Les mises en chantier de logements unifamiliaux au Canada ont augmenté de 6 % entre 2019 et 2020.

La construction de maisons unifamiliales nécessite davantage de bois d’œuvre que celle de maisons plurifamiliales, ce qui contribue à la valeur record des prix du bois d’œuvre. Au début de l’année 2021, les prix du bois d’œuvre étaient 175 % plus élevés que ceux de l’année précédente.

4. En raison des restrictions en lien avec les rassemblements, les Canadiens se sont tournés vers les espaces verts, y compris les forêts

Face aux protocoles de santé et de sécurité rigoureux, de nombreuses personnes ont cherché à trouver du réconfort et un soulagement mental sur les sentiers de randonnée et dans la nature.

Comme les autorités ont imposé des restrictions sur les déplacements vers les destinations touristiques populaires, la demande de terrains de camping a connu une forte hausse partout au pays.

Les permis journaliers nouvellement créés dans les zones populaires se sont vendus en un temps record, car les responsables ont limité l’accès aux sentiers et aux sites afin de réduire l’exposition, la surutilisation et la dégradation de l’environnement.

5. La reprise économique et la modification des modes de vie sont autant de possibilités pour le secteur forestier

Des pays du monde entier prennent des mesures pour « reconstruire de manière plus écologique », créant ainsi une occasion unique pour le Canada d’investir, de prendre de l’expansion et de promouvoir des bioproduits forestiers écologiques.

Le secteur forestier canadien continue d’innover et de répondre rapidement aux demandes changeantes, notamment en mettant au point des équipements de protection individuelle (EPI) compostables fabriqués à partir de fibres de bois.

Le secteur forestier offre des solutions de rechange durables aux emballages en plastique. Ces solutions viennent appuyer l’effort de réduction des déchets en réponse à la forte augmentation des ordures ménagères causée par la hausse des livraisons de nourriture pendant la pandémie.

Sources et renseignements

Remarque :

Communiquez avec nous

Envoyez-nous un courriel à cfs-stateoftheforests-etatdesforets-scf@nrcan-rncan.gc.ca

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :