Language selection

Recherche

Le bois est-il récolté de façon durable?

La gestion durable des forêts vise à équilibrer les besoins de la société en matière de services écosystémiques forestiers et la nécessité de préserver la biodiversité et la santé des forêts. Ses principes dictent les pratiques d’aménagement forestier au Canada. Environ 90 % des forêts du Canada sont situées sur des terres provinciales et territoriales publiques. Ces gouvernements sont responsables de l’aménagement forestier et disposent de réglementations et de politiques variées. Les principes de l’aménagement durable des forêts s’appliquent dans tous les cas.

Indicateurs clés de durabilité

Explorez le rapport pour trouver des informations sur les principaux indicateurs de durabilité :

  • Superficie forestière exploitée : tendances annuelles de la superficie forestière exploitée sur des terres privées et publiques. Cet indicateur permet de comprendre le degré de l’activité industrielle dans les forêts du Canada et d’évaluer la durabilité à long terme des forêts et du secteur forestier.
  • Régénération forestière : mesure de la superficie ensemencée, de la superficie plantée et du nombre de semis plantés sur les terres publiques provinciales et territoriales. La surveillance des activités de régénération garantit que les zones exploitées repoussent en tant que forêts et continuent à produire du bois et à maintenir les services écosystémiques.
  • Volume récolté par rapport à l’approvisionnement en bois durable : informations sur la récolte annuelle par rapport à l’approvisionnement jugé durable pour la récolte. Cet indicateur est important pour garantir que le volume de bois rond industriel récolté chaque année correspond aux normes de durabilité de l’exploitation.
Infographic cover photo

Télécharger le rapport
(PDF, 103 Mo)

Superficie forestière exploitée

Superficie forestière exploitée sur des terres privées et publiques au Canada, de 2009 à 2019

Résumé du graphique

Au Canada, la proportion de la superficie forestière récoltée sur les terres publiques en comparaison avec celle qui a été récoltée sur des terres privées est demeurée stable de 2009 à 2019. Les terres publiques représentaient environ 90 % de la superficie forestière récoltée, tandis que les 10 % restants étaient constitués de terres privées. La superficie totale récoltée est passée d’un seuil minimal d’environ 640 000 hectares en 2009 à un peu plus de 815 000 hectares en 2015. En 2019, environ 757 000 hectares de forêt ont été récoltés, ce qui représente une augmentation de 6,6 % par rapport aux niveaux de 2018, où 710 000 hectares ont été récoltés. Cette augmentation reste bien en deçà de la superficie moyenne exploitée chaque année entre 1995 et 2005, soit un million d’hectares par année.

Données du graphique

Le tableau indique la superficie (en hectares) récoltée sur les terres privées et publiques pour chaque année, de 2009 à 2019.

Année Terres publiques provinciales et territoriales Terres privées
2009 565 668 75 706
2010 649 314 76 067
2011 647 082 61 337
2012 679 446 59 517
2013 701 957 73 184
2014 675 913 73 693
2015 739 623 75 722
2016 707 013 75 551
2017 716 305 60 809
2018 647 516 62 190
2019 667 658 89 217

Régénération forestière

Superficie régénérée artificiellement et nombre de semis plantés sur les terres publiques provinciales et territoriales au Canada de 2009 à 2019

Résumé du graphique

Entre 2009 et 2012, le nombre moyen de semis plantés annuellement au Canada était d’environ 505 millions. De 2012 à 2016, le nombre de semis plantés est passé à près de 600 millions. Puis, au cours des trois dernières années, leur nombre a diminué pour atteindre 547 millions en 2019.

Pour chaque année, entre 2009 et 2019, environ 95 % de la superficie totale régénérée artificiellement a été renouvelée par plantation, dont 5 % par ensemencement. Entre 2009 et 2012, cette superficie était en moyenne d’environ 370 000 hectares. Entre 2013 et 2017, cette superficie oscillait entre 413 000 et 432 000 hectares par année. En 2018 et 2019, 394 000 hectares et 405 000 hectares, respectivement, ont été régénérés artificiellement, une baisse par rapport aux 420 000 hectares de 2017.

Données du graphique

Le tableau indique la superficie (en hectares) régénérée artificiellement ainsi que le nombre de semis plantés sur les terres publiques provinciales et territoriales au Canada, de 2009 à 2019.

Année Superficie plantée Superficie ensemencée Nombre de semis
2009 376 132 15 938 537 238 824
2010 348 154 12 063 487 360 562
2011 359 175 11 202 508 301 732
2012 348 973 10 541 487 373 190
2013 420 167 11 638 553 958 916
2014 412 939 17 268 549 768 344
2015 393 317 19 743 572 589 822
2016 395 677 25 960 599 964 720
2017 402 520 17 292 579 527 769
2018 388 000 6 201 549 676 409
2019 397 244 8 620 547 169 531

Volume récolté par rapport à l’approvisionnement en bois durable

Récolte annuelle par rapport à l’approvisionnement jugé durable, de 1990 à 2019

Résumé du graphique

L’approvisionnement total en bois jugé durable pour la récolte a lentement diminué, passant de 248 millions de mètres cubes (m3) en 1990 à 218 millions de m3 en 2019. La superficie totale récoltée a été la plus élevée en 2004, soit 208 millions de m3, mais elle a toutefois fortement diminué entre 2004 et 2009, pour se fixer à un creux de 116 millions de m3 en 2009. À partir de 2009, la récolte totale a progressivement augmenté pour atteindre 155 millions de m3 en 2018, mais a diminué à 140 millions de m3 en 2019.

Le volume d’approvisionnement en bois d’œuvre résineux jugé durable pour la récolte était de 180 millions de m3 en 1990. En 2007, ce volume a atteint un sommet, s’élevant alors à 190 millions de m3. Depuis, l’approvisionnement a diminué pour atteindre 159 millions de m3 en 2019. Entre 1990 et 2003, la récolte de bois d’œuvre résineux se situait entre 139 millions de m3 et 163 millions de m3. En 2004, la récolte de bois d’œuvre résineux a culminé à 168 millions de m3 pour ensuite chuter fortement, se situant en 2009 à 94 millions de m3. Entre 2009 et 2018, le volume récolté a augmenté progressivement pour atteindre 128 millions de m3, mais a de nouveau diminué en 2019 pour atteindre 114 millions de m3.

L’approvisionnement en bois de feuillus jugé durable pour la récolte a été stable, s’établissant depuis 1990 à environ 60 millions de m3. La récolte en bois de feuillus a été la plus faible en 1990, avec 15 millions de m3, et la plus forte en 2004, avec 40 millions de m3. En 2019, près de 26 millions de m3 de bois d’œuvre résineux ont été récoltés.

Données du graphique

Le tableau indique le volume annuel de bois d’œuvre résineux et de bois de feuillus récoltés, le total de la récolte et l’approvisionnement jugé durable pour la récolte (pour tout type de terre : provinciale, territoriale, fédérale et privée), en millions de mètres cubes pour chaque année, de 1990 à 2019.

Année Total de l’approvisionnement en bois Récolte totale Approvisionnement en bois d’œuvre résineux Récolte en bois d’œuvre résineux Approvisionnement en bois de feuillus Récolte en bois de feuillus
1990 247,6 156,4 180,2 141,2 63,6 15,2
1991 246,3 154,2 180,5 138,5 62,0 15,7
1992 241,5 163,7 177,0 146,8 60,6 16,9
1993 238,2 169,6 174,7 150,5 59,7 19,1
1994 238,4 177,4 174,0 154,2 60,5 23,2
1995 234,4 183,2 171,0 157,4 59,5 25,7
1996 234,9 177,9 170,8 151,3 60,3 26,6
1997 237,4 183,6 172,2 153,8 61,4 29,8
1998 235,2 173,9 170,8 142,8 61,8 31,1
1999 239,6 196,7 175,2 162,8 61,6 33,9
2000 234,9 199,5 173,3 163,3 60,5 36,2
2001 236,1 184,4 175,2 149,9 60,7 34,5
2002 237,4 195,4 176,3 159,6 61,1 35,7
2003 239,8 181,4 177,7 143,8 62,0 37,6
2004 246,9 208,1 184,7 168,5 62,0 39,6
2005 245,0 201,3 182,2 165,2 62,7 36,1
2006 248,1 182,5 185,5 148,7 62,5 33,7
2007 252,4 162,1 189,8 134,6 62,6 27,3
2008 251,1 138,3 189,7 114,2 61,3 23,9
2009 241,8 115,8 181,8 94,3 59,9 21,4
2010 237,7 141,0 179,0 117,4 58,6 23,5
2011 232,7 147,0 174,7 121,0 57,8 25,9
2012 230,6 149,3 173,4 124,6 57,1 24,7
2013 228,0 151,1 171,6 126,0 56,5 25,1
2014 230,6 150,1 171,8 124,9 58,8 25,1
2015 228,5 155,6 168,5 128,2 58,8 27,3
2016 222,3 155,2 162,8 126,4 59,5 28,8
2017 219,9 152,4 160,7 125,1 59,0 27,4
2018 219,9 154,9 160,3 127,6 59,5 27,3
2019 218,1 139,8 159,0 114,3 58,8 25,6
Sources et renseignements

Voir la section Sources et renseignements du rapport téléchargeable pour connaître les sources détaillées.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :