Language selection

Recherche

Indicateur : Superficie forestière

Le Canada comptait 347 millions d’hectares (ha) de forêt en 2017. De 1990 à 2017, la superficie forestière totale du Canada a diminué de moins de 1 %.

  • Entre 1990 et 2017, la superficie forestière dans les écozones les plus au nord du Canada est demeurée presque intacte (0,0 à 0,1 % de perte de superficie forestière sur une période de 27 ans). Dans ces écozones, les forêts sont éloignées et peu peuplées.
  • Les taux de déboisement les plus élevés, au cours des 27 dernières années, ont été affichés dans les Prairies (6,5 % de perte de superficie depuis 1990), dans les plaines à forêt mixte (2 %) et dans les plaines boréales (1,5 %). Dans ces trois écozones, la cause principale de perte de superficie forestière a été la transformation de forêt en terre agricole.
  • Comme illustré dans le graphique à barres ci-dessous, la plupart des écozones ne présentent pratiquement aucun déboisement détectable au cours des 27 dernières années.

Superficie forestière du Canada, par écozone

{Text}

 
Résumé du graphique

La superficie des forets canadiennes est demeures presque constante au cours des 27 dernières années. L’écozone des Prairies a connu le plus de déboisement, avec 6,5% de la superficie forestière perdue depuis 1990. Les prochaines écozones affichant les plus hauts taux de déboisement sont l'écozone des plaines à forêts mixtes (2,0%) et l'écozone des plaines boréales (1,5%). Les autres écozones sont demeurées pratiquement inchangées; elles ont perdu moins d’un demi pour cent de leur superficie forestière au cours des 27 dernières années.

Données du graphique
Le tableau ci-bas présente la superficie forestière par écozone pour des années 1990 et 2017.
Écozone 1990 2017
Taiga des plaines 33 615 33 588
Taiga du Bouclier 46 366 46 288
Bouclier boréal 131 379 131 142
Maritime de l'Atlantique 16 309 16 262
Plaines à forêts mixtes 3 201 3 136
Plaines boréales 38 807 38 208
Prairies 1 259 1 178
Taiga de la Cordillère 6 443 6 443
Cordillère boréale 19 120 19 115
Maritime du Pacifique 10 764 10 730
Cordillère montagnarde 31 181 31 094
Plaines hudsoniennes 9 858 9 856

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • Il est important de savoir à quel endroit, et pour quelle raison, se produisent les pertes et les gains permanents dans les forêts afin d’en permettre un aménagement durable.
  • Les changements permanents quant à la superficie forestière ont une incidence sur les ressources forestières et peuvent avoir des effets sur la faune, la biodiversité et les bienfaits rendus par les écosystèmes, y compris le stockage du carbone ainsi que la purification de l’eau et de l’air.

Quelles sont les perspectives?

  • Compte tenu du faible taux de déboisement et de la ferme volonté à l’égard de l’aménagement durable des forêts, la superficie forestière du Canada devrait demeurer stable à court terme.
  • Les changements climatiques pourraient avoir des effets sur la superficie forestière du Canada à long terme.

À quels cadres de production de rapports cet indicateur contribue-t-il?

Sources et renseignements

 

Table des matières — Rapport sur l'état des forêts au Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :