Language selection

Recherche

Indicateur : Superficie forestière située dans les zones protégées

La superficie forestière située dans les zones protégées a augmenté au cours des deux dernières décennies avec la création de nouveaux parcs et de nouvelles zones protégées.

  • La superficie forestière située dans les zones protégées a plus que doublé, passant de 13,5 millions d’hectares (ha) en 1990 à 29,5 millions d’hectares en 2016, grâce à la création de nouvelles zones protégées.
  • Les forêts situées dans les zones protégées sont des écosystèmes dynamiques et vivants qui se composent de jeunes et de vieux peuplements. La structure de la forêt et la composition des espèces subissent des changements naturels, comme ceux qui se produisent à la suite de perturbations naturelles telles que les feux.
  • Au total, 8,5 % de ces changements se produisent dans les zones protégées.
  • Il s’agit d’un nouvel indicateur pour le rapport annuel L’État des forêts au Canada.
  • Les zones protégées jouent un rôle essentiel dans les efforts du Canada visant à préserver la nature.
  • La superficie forestière située dans les zones protégées est un indicateur de la planification à long terme en vue de préserver ces importants écosystèmes.
  • La création de zones protégées va de pair avec l’aménagement forestier durable du paysage environnant.

Superficie forestière située dans les zones protégées (milliers d’hectares) au Canada

Tableau indiquant (en milliers d'hectares) la superficie forestière se trouvant à l'intérieur d'aires protégées au Canada, pour les années 1990, 2000, 2010, 2015 et 2016.
Année 1990 2000 2010 2015 2016
Superficie forestière 13 546 18 174 28 206 29 507 29 507

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • Les forêts offrent un habitat à la majorité de la végétation terrestre et des animaux du Canada. Plusieurs espèces forestières réagissent bien aux environnements dans lesquels a lieu la récolte durable du bois, tandis que d’autres espèces nécessitent un habitat non perturbé par les activités humaines (p. ex., la récolte du bois, la construction de routes). La création de zones protégées et la connectivité entre celles-ci sont par conséquent un élément essentiel dans la planification d’aménagement des terres.
  • Le Canada s’est engagé à préserver 17 % de ses zones terrestres et de ses eaux intérieures d’ici 2020; la superficie forestière dans les zones protégées fait partie de ce paysage de conservation. Dans l’atteinte de cet objectif, il est important de repérer les écosystèmes terrestres protégés pour s’assurer qu’ils sont tous convenablement représentés.

Quelles sont les perspectives?

  • La superficie forestière dans les zones protégées augmentera à mesure que de nouvelles zones protégées sont créées. En 2018, le gouvernement du Canada a annoncé 1,3 milliard de dollars pour la création et l’amélioration des zones protégées canadiennes. Bon nombre de ces nouvelles zones protégées se trouveront dans les forêts du Canada. Pour ce faire, le répertoire des zones protégées sera amélioré de manière à reconnaître toutes les zones assujetties aux mesures de conservation visant à préserver les plantes et les animaux indigènes. Les données de l’inventaire forestier seront utilisées pour définir les forêts situées dans les nouvelles zones protégées et de conservation.

À quels cadres de production de rapports cet indicateur contribue-t-il?

  • Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies : 15.2.1.3
Sources et renseignements
  • Système de rapport et de suivi des aires de conservation.
    • Le Système de rapport et de suivi des aires de conservation (SRSAC) a été utilisé pour recenser les zones protégées en 1990, en 2000 et en 2010. Les ensembles de données du SIG qui ont un statut protégé dans le SRSAC ont été utilisés. Puisqu’aucun ensemble de données du SRSAC ne fournit à lui-même des données complètes, plusieurs versions du SRSAC ont été combinées en plus des données du Québec afin de fournir l’ensemble de données le plus complet possible. Ces données comprennent la date de création des zones protégées et, pour les zones protégées élargies, la date d’expansion ainsi que les délimitations initiales avant les modifications. Toutes les catégories (Ia, Ib, II, III et IV) de zones protégées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ont été incluses.
    • Les zones protégées ont été établies en 2016 à l’aide des données du SIG recueillies par le Conseil canadien des ministres des forêts. Les données du SIG ont été recueillies dans le cadre d’un projet national cartographiant l’aménagement forestier. Les renseignements comprenaient les données du SRSAC et des provinces et territoires relatives à la délimitation et à la classification des zones protégées.
  • Gouvernement du Canada. Conservation 2020.
  • Inventaire forestier national.
    • Les données de base des placettes photo de l’IFN recueillies de 2000 à 2006 ont été utilisées pour estimer la superficie forestière comprise dans des zones protégées, en supposant que la superficie forestière n’a pas changé entre 1990 et 2016. La superficie forestière est généralement stable au Canada, et les zones protégées sont habituellement moins souvent assujetties à une modification de l’utilisation des terres que les zones non protégées.
    • La superficie forestière ne correspond pas à la superficie du couvert arborescent. Certaines zones boisées, telles que les zones urbaines boisées et les terres agricoles, ne sont pas classifiées en tant que forêt. Certaines zones non boisées (p. ex., zones récemment exploitées) qui seront reboisées sont classifiées en tant que forêt. La zone de couvert arborescent est couramment cartographiée à l’aide de données satellites, mais l’utilisation des terres est également prise en compte lors de l’évaluation du statut de forêt.

 

Table des matières — Rapport sur l'état des forêts au Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :