Language selection

Recherche

Indicateur : Produit intérieur brut

L’industrie forestière a contribué pour 25,8 milliards de dollars (1,2 %) au produit intérieur brut (PIB) nominal du Canada en 2018.

  • Le PIB de l’industrie forestière a affiché une baisse de 1,0 % en 2018, tandis que la croissance de l’économie canadienne globale s’est établie à 2,3 %.
  • La faible demande fait baisser le PIB réel des produits du bois et de la production des pâtes et papiers respectivement de 1,6 % et de 1,3 %. La demande de produits du bois était élevée pendant la première moitié de 2018, mais a chuté abruptement durant la deuxième moitié de l’année. Parallèlement, la tendance à long terme à la baisse de la demande en produits du papier a persisté au cours de 2018.
  • La contribution de la foresterie et de l’exploitation forestière au PIB réel du Canada a augmenté légèrement, soit de 1 %, entre 2017 et 2018.

Le produit intérieur brut (PIB) représente la valeur totale de tous les biens et services produits chaque année dans un pays. Il peut être vu comme une façon de mesurer la taille de l’économie d’un pays.

Contribution de l'industrie forestière canadienne au PIB, de 2008 à 2018

{Text}


Résumés des graphiques

La contribution de l’industrie forestière canadienne au produit intérieur brut (PIB) a diminué de 2008 à 2009, a augmenté de 2009 à 2010, a diminué légèrement de 2010 à 2011, et augmente régulièrement depuis.

La contribution de l’industrie forestière au PIB annuel réel a diminué en 2008, 2009, 2012 et en 2018 et a augmenté au cours des autres années entre 2008 et 2018, inclusivement. En comparaison, la contribution au PIB annuel réel total pour toutes les industries a diminué en 2008 puis a augmenté jusqu’en 2018, inclusivement.

Données du graphique
Le tableau présente la contribution de trois sous-secteurs de l'industrie forestière canadienne (fabrication des produits de pâtes et papiers, foresterie et exploitation forestière) au PIB nominal en milliard de dollars entre 2008 et 2018.
Année Foresterie et exploitation forestière Fabrication des produits du bois Fabrication des produits de pâtes et papiers
2008 4,10 7,98 8,83
2009 3,50 6,11 7,71
2010 3,64 6,81 8,58
2011 3,85 6,53 8,18
2012 3,94 7,40 7,47
2013 3,39 8,79 7,42
2014 3,73 8,72 7,93
2015 3,99 8,96 8,58
2016 4,15 9,72 8,67
2017 4,19 10,40 9,34
2018 4,64 10,92 10,26
 
Le tableau ci-bas présente le pourcentage de la croissance annuelle du PIB réel du total des industries forestières ainsi que du total de toutes les industries entre 2008 et 2018.
Année Total de toutes les industries
(en pourcentage)
Total de l'industrie forestière
(en pourcentage)
2008 0,7 -8,7
2009 -3,3 -18,8
2010 3,5 8,6
2011 3,3 1,3
2012 1,8 -1,5
2013 2,6 1,7
2014 2,8 4,0
2015 0,9 3,2
2016 1,1 1,8
2017 3,4 0,9
2018 2,3 -1,0

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • La contribution au PIB nominal est l’un des principaux indicateurs utilisés pour évaluer la taille et la santé de l’industrie forestière du Canada comparativement aux autres secteurs de l’économie durant une année.
  • L’évolution du PIB réel montre la croissance de l’industrie forestière une fois l’inflation prise en compte. En d’autres mots, il représente la croissance réelle sur 12 mois. Les analystes peuvent se baser sur le PIB réel pour évaluer la tendance de l’industrie forestière canadienne en matière de contribution à l’économie.

Quelles sont les perspectives?

  • On s’attend à ce que la baisse de la demande pour des produits traditionnels papetiers persiste en 2019, quoique moins sévère qu’en 2018.
  • Dans l’ensemble, l’industrie forestière canadienne devrait croître en 2019. La demande plus forte de bois d’œuvre canadien, stimulée par le nombre accru de mises en chantier aux États-Unis, et la demande plus importante de pâtes devraient appuyer cette croissance. Cette dernière devrait servir à surmonter les effets néfastes des menaces à long terme relativement à l’approvisionnement en fibre, comme les parasites et les feux de forêt.

À quels cadres de production de rapports cet indicateur contribue-t-il?

  • Le Processus de Montréal (PM) : 6.1.a [Sélectionner la langue]
  • Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies : 8.1.1 (en anglais seulement)
Sources et renseignements
  • PIB nominal :
    • Statistique Canada. Tableau 36-10-0401-01 (anciennement CANSIM 379-0029) : Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, par industries. (document consulté le 26 mars 2019).
      • Pour le PIB nominal jusqu’en 2015, inclusivement. Statistique Canada. Tableaux 36-10-0434-01, 18-10-0032-01 et 18-10-0029-01 (anciennement CANSIM 379-0031, 329-0077 et 329-0074, respectivement). (document consulté le 1er mai 2019).
      • Les calculs relatifs au PIB nominal de 2015 à 2018 du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada sont basés sur les tableaux de Statistique Canada 36-10-0434-01, 18-10-0032-01 et 18-10-0029-01 (anciennement CANSIM 379-0031, 329-0077 et 329-0074, respectivement) : PIB mesuré selon les prix constants de 2012, et déflateurs estimatifs des prix de l’industrie indexés à ceux de 2010.
  • PIB réel :
    • Statistique Canada. Tableau 36-10-0434-01 (anciennement CANSIM 379-0031) : Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, par industries, mensuel. (document consulté le 1er mai 2019).
      • Le PIB réel à prix constants de 2012
      • La différence entre le PIB réel et le PIB nominal réside dans le fait que les valeurs réelles sont ajustées en fonction de l’inflation tandis que les valeurs nominales ne le sont pas. Ainsi, le PIB réel est utilisé de manière à ce que les différences entre les périodes soient prises en compte (p. ex., pour comparer les PIB de 2017 à celui de 2018).
 

Table des matières — Rapport sur l'état des forêts au Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :