Language selection

Recherche

Indicateur : Exportations de produits forestiers

Après six années consécutives de croissance, la totalité des exportations de produits forestiers du Canada a diminué de 13,8 % en 2019 pour atteindre 33,2 milliards de dollars en raison de la baisse des prix et de la réduction de la production de nombreux produits forestiers.

  • Les exportations de bois d’œuvre résineux ont connu la plus grande baisse (soit de 2,2 milliards de dollars) en raison de restrictions de la production en Colombie-Britannique et de la baisse du prix moyen du bois d’œuvre.
  • En raison du faible prix de la pâte, les exportations de pâte de bois ont connu la deuxième plus grande baisse (1,7 milliard de dollars).

Sur le plan de la valeur, le Canada arrive au quatrième rang parmi les plus grands exportateurs mondiaux de produits forestiers, après la Chine, les États-Unis et l’Allemagne. Le Canada demeure le principal exportateur de bois d’œuvre résineux, avec 1,8 milliard de dollars américains de plus que la Russie qui était le deuxième pays exportateur en 2019.

Exportations de produits forestiers canadiens, de 2009 à 2019

{Text}

Résumé du graphique

Ce graphique présente la valeur des exportations de produits forestiers (en milliard de dollars) par année de 2009 à 2019 au total et pour six catégories de produits : bois d’œuvre résineux, papier journal, papier d’impression et d’écriture, panneaux de bois structuraux, pâte de bois et d’autres produits forestiers.

Dans l’ensemble, les exportations de produits forestiers ont augmenté, passant de 23,6 milliards de dollars en 2009 à 38,6 milliards de dollars en 2018, puis ont diminué de 14 % en 2019 pour atteindre 33,2 milliards de dollars.

Les exportations de bois d’œuvre résineux ont augmenté, passant de 3,8 milliards de dollars en 2009 à 10,3 milliards de dollars en 2018, puis ont diminué de 22 % en 2019, pour atteindre 8 milliards de dollars.

Les exportations de papier journal ont diminué, passant de 2,7 milliards de dollars en 2009 à 1,9 milliard de dollars en 2019.

Les exportations de papier d’impression et d’écriture ont diminué, passant de 3,6 milliards de dollars en 2009 à 2,4 milliards de dollars en 2019.

Les exportations de panneaux structuraux ont augmenté, passant de 0,8 milliard de dollars en 2009 à 2,8 milliards de dollars en 2018, mais elles ont diminué de 29 % en 2019 pour atteindre 2,0 milliards de dollars.

Les exportations de pâte de bois ont augmenté, passant de 5,3 milliards de dollars en 2009 à 9,7 milliards de dollars en 2018, mais elles ont diminué de 18 % en 2019 pour atteindre 8,0 milliards de dollars.

Les exportations de tous les autres produits forestiers ont augmenté, passant de 7,4 milliards de dollars en 2009 à 11,1 milliards de dollars en 2018, puis ont diminué de 2 % pour atteindre 10,9 milliards de dollars en 2019.

Données du graphique
Le tableau montre l’évolution de la valeur annuelle des exportations (en milliard de dollars de 2012) de : bois d’œuvre résineux, papier journal, papier d’impression et d’écriture, panneaux de bois structuraux, pâte de bois et d’autres produits forestiers par année de 2009 à 2019.
Année Bois d’œuvre résineux Papier journal Papier d’impression et d’écriture Panneaux de bois structuraux Pâte de bois Autres produits forestiers
2009 3,8 2,7 3,6 0,8 5,3 7,4
2010 4,8 2,7 2,8 0,9 7,3 7,4
2011 5,2 2,8 2,6 0,8 7,5 7,5
2012 5,7 2,3 2,4 1,1 6,8 6,9
2013 7,4 2,4 2,5 1,5 7,0 7,7
2014 8,3 2,6 2,5 1,4 7,5 8,6
2015 8,5 2,3 2,6 1,6 8,0 9,8
2016 10,0 2,2 2,2 2,2 7,6 10,3
2017 10,4 2,0 2,1 2,5 8,3 10,7
2018 10,3 2,3 2,4 2,8 9,7 11,1
2019 8,0 1,9 2,4 2,0 8,0 10,9

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • Le Canada compte parmi les plus grands exportateurs mondiaux de produits forestiers, ce qui en fait un important fournisseur pour de nombreux pays partout dans le monde.
  • L’approvisionnement en bois du Canada est abondant, renouvelable et géré de manière durable. L’exportation des produits forestiers permet à l’industrie forestière canadienne de répondre aux besoins de consommateurs partout dans le monde, tout en contribuant à la durabilité de l’économie et à la balance commerciale du Canada.

Quelles sont les perspectives?

  • Bien que certaines améliorations étaient attendues en 2020, la pandémie de la COVID-19 et ses répercussions économiques nuiront probablement au commerce de la plupart des produits forestiers. La rapidité de la reprise des principaux marchés du Canada, en particulier les États-Unis et la Chine, déterminera la vitesse de la reprise des exportations.

Quels sont les cadres de rapport que soutient cet indicateur?

Sources et renseignements
  • Statistique Canada. Données sur le commerce de marchandises (extraction spéciale, 3 mars 2020).
    • Le « Total des produits forestiers » comprend seulement les produits correspondant aux codes SH 44, 47 et 48.
  • IHS Connect. Global Trade Atlas (données obtenues le 10 mars 2020).
    • Les produits forestiers comprennent seulement les produits des codes SH 44, 47 et 48.
    • Le bois d’œuvre résineux comprend seulement les produits des codes SH 440710, 440711, 440712 et 440719.
    • Les comparaisons de valeurs mondiales se font en fonction du dollar américain.
 

Table des matières — Rapport sur l'état des forêts au Canada

Report a problem on this page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :