Language selection

Recherche

Indicateur : Maladies des arbres forestiers

Les maladies des arbres forestiers sont causées par des pathogènes, qui sont des agents biotiques qui perturbent les fonctions normales des arbres. Des facteurs abiotiques tels que des changements dans les régimes météorologiques, des précipitations excessives ou insuffisantes ou des températures extrêmes peuvent avoir une incidence sur la croissance et le développement des arbres forestiers et accroître leur vulnérabilité aux maladies.

  • En milieu naturel, les maladies indigènes causées par des agents pathogènes indigènes aident le cycle des nutriments, créent des habitats et améliorent la biodiversité.
  • Dans les forêts commerciales, la lutte contre les maladies permet de prévenir les pertes de volume d’arbres et les réductions de la qualité du bois.
  • On a souvent recours à l’amélioration génétique des arbres et à la sylviculture pour lutter contre les maladies et optimiser la croissance.
  • Les conditions environnementales sont importantes pour modérer l’interaction entre l’arbre et l’agent pathogène.

Toutes les parties de l’arbre peuvent être touchées par la maladie :

  • Les pathogènes foliaires réduisent la capacité photosynthétique.
  • Les pathogènes qui s’attaquent aux tiges causent des problèmes structurels qui perturbent le flux d’eau et de nutriments et entraînent des ruptures dans le bois ou une dégradation de sa qualité.
  • Les pathogènes racinaires réduisent l’absorption d’eau et de nutriments.

Les maladies ne sont pas toujours mortelles, mais leurs effets réduisent souvent la croissance et la productivité.

Aiguilles d’épinette de couleur rouille infectée par le Chrysomyxa ledicola
Aiguilles d’épinette blanche infectées par Chrysomyxa ledicola (l’agent causal de la rouille des aiguilles de l’épinette)

Les cas de rouille des aiguilles de l’épinette peuvent être fréquents au cours des années qui présentent des conditions environnementales favorables à l’activité de l’agent pathogène en cause. Les écidiospores orange libérées par des aiguilles infectées peuvent créer un film orange à la surface des lacs et des rivières se trouvant à proximité des arbres fortement infectés.

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • Dans le pire des cas, les arbres malades peuvent mourir; à tout le moins, le volume et la qualité du bois sont réduits.
  • Les maladies peuvent avoir des répercussions sur le taux de croissance, le volume et la qualité du bois d’un arbre, et peuvent finir par causer sa mort. Les aménagistes forestiers luttent contre les maladies afin de réduire les pertes et d’améliorer la résilience des forêts.

Quelles sont les perspectives?

  • Les changements climatiques modifieront les interactions futures entre les arbres et les agents pathogènes, ce qui créera une incertitude quant aux futures pertes attribuables aux maladies.
  • Les conditions climatiques futures risquent d’aggraver la mortalité des arbres en raison de la sécheresse et des inondations dans les provinces des Prairies, et elles pourraient induire des changements dans la répartition naturelle des espèces d’arbres.
  • Les pathogènes exotiques introduits, tels que Cronartium ribicola (l’agent causal de la rouille vésiculeuse du pin blanc), ont entraîné une perte importante d’arbres indigènes.
  • La flétrissure du chêne, Bretziella fagacearum, est présente dans le nord des États-Unis et on trouve Diplodia corticola, l’agent responsable du chancre bot, dans le Maine. Les deux pathogènes sont à proximité du Canada géographiquement, mais les maladies n’ont pas été détectées ici.
 

À quels cadres de production de rapports cet indicateur contribue-t-il?

Sources et renseignements
Référence photographique
  • Photo d’aiguilles d’épinette blanche infectées, par Tod Ramsfield
 

Table des matières — Rapport sur l'état des forêts au Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :