Language selection

Recherche

Indicateur : Rendement financier du secteur forestier

Le rendement financier du secteur forestier du Canada s’est détérioré en 2019, marquant la fin de sept années consécutives de croissance tant au niveau des bénéfices d’exploitation que des rendements des capitaux engagés. En 2019, les bénéfices d’exploitation ont chuté de 64,4 % par rapport à 2018, et le rendement des capitaux engagés a chuté à 4,4 %, en baisse par rapport à 11,5 % en 2018.

  • Après leur chute à la fin de 2018, les prix des produits de base sont demeurés relativement bas tout au long de 2019, ce qui a réduit le rendement financier du secteur forestier.
  • Vers la fin de 2019, les conditions financières se sont légèrement améliorées en raison de la hausse des prix du bois d’œuvre et du regain de la demande du marché du logement des États-Unis.

Ensemble, les bénéfices d’exploitation et le rendement des capitaux engagés peuvent servir de mesures de la compétitivité économique du secteur forestier.

Les bénéfices d’exploitation représentent l’écart entre les revenus d’exploitation et les charges d’exploitation.

Le rendement des capitaux engagés indique la rentabilité des capitaux engagés dans le secteur.

Rendement financier du secteur forestier canadien, de 2009 à 2019

{Text}

Résumé du graphique

En 2009, le secteur forestier canadien a perdu des bénéfices d’exploitation d’environ 300 millions de dollars. En 2010, 2011 et 2012, le secteur a réalisé un bénéfice de l’ordre de 1 à 2 milliards de dollars. Les bénéfices d’exploitation ont ensuite augmenté de façon constante, passant d’environ 2,5 milliards de dollars en 2013 à un peu plus de 7,5 milliards de dollars en 2018. Les bénéfices d’exploitation ont chuté à 2,7 milliards de dollars en 2019.

Le rendement des capitaux engagés dans le secteur forestier a atteint 1 % en 2009, 5,6 % en 2010 et 1,9 % en 2011. Le taux de rendement des capitaux engagés a ensuite augmenté chaque année, passant de 4,8 % en 2012 à 11,5 % en 2018. En 2019, il a chuté à 4,4 %.

Données du graphique
Le tableau indique le bénéfice d’exploitation (en millions de dollars) et le taux de rendement des capitaux engagés, du secteur forestier canadien pour chaque année de 2009 à 2019.
Année Bénéfices d’exploitation Rendement des capitaux engagés
2009 -338 1,0
2010 2 182 5,6
2011 1 074 1,9
2012 1 082 4,8
2013 2 633 4,9
2014 2 811 5,4
2015 3 508 5,7
2016 5 121 8,6
2017 6 816 9,8
2018 7 698 11,5
2019 2 743 4,4

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • Un fort rendement financier est essentiel au maintien de la compétitivité économique du secteur forestier du Canada.
  • Les bénéfices d’exploitation et le rendement des capitaux engagés sont des indicateurs de la capacité du secteur forestier canadien d’attirer des investissements et de continuer à générer des avantages économiques pour les Canadiens.

Quelles sont les perspectives?

  • La pandémie de la COVID-19 aura probablement des répercussions négatives sur les économies mondiales ainsi que sur le secteur forestier canadien; toutefois, l’ampleur de cette incidence demeure incertaine.
  • Le gouvernement fédéral a mis en place un certain nombre de mesures d’intervention d’urgence visant à aider les travailleurs et les entreprises à faire face à la COVID-19; il continue de travailler avec les provinces, les territoires, les collectivités autochtones et l’industrie dans le but de faire progresser la transformation du secteur à long terme.
Sources et renseignements
  • Statistique Canada. Éléments du bilan financier trimestriel des entreprises, selon le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) (extraction spéciale, 26 février 2020).
 

Table des matières — Rapport sur l'état des forêts au Canada

Signaler un problème sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :