Caractéristiques techniques détaillées

Le large éventail de capacités techniques de CanmetMATÉRIAUX lui permet d’effectuer des recherches sur les matériaux dont profite l’industrie canadienne. Les caractéristiques techniques détaillées sont présentées ci-dessous.

Capacité Caractéristiques
Laboratoire de moulage des métaux
On y fond et y moule des alliages non ferreux (Al, Mg, Cu, Zn, Ti, Ni et Co) et ferreux (fonte, aciers et aciers inoxydables) au moyen de procédés de moulage (sous pression, en sable ou en coquille) nécessitant de recourir à plusieurs procédés de traitement de la coulée (dégazage, ajout d’éléments d’alliage, vérification de la composition).
  • Four réverbère de fusion par induction Ajax TOCCO de 150 kW et 250 kW (capacité de 10 à 200 kg)
  • Four à induction sous vide à deux chambres Ajax TOCCO (chambre 1 : lingot quadruple, 190 kg d’acier à une pression de 25 à 50 microbars; chambre 2 : moulage par centrifugation de 12 kg de titane [avec capacité de moulage de loup] ou de 20 kg d’acier à une pression d’un microbar)
  • Machine à couler entre deux cylindres de 250 mm de large pour la production de bandes de magnésium et d’aluminium de 4 à 8 mm
  • Machine à couler sous haute pression à deux platines Buhler de 1 200 tonnes avec super pression à vide pour les alliages de magnésium et d’aluminium
  • Four de fusion à arc à vide poussé de 250 mm de diamètre intérieur d’une capacité de 18 l muni de creusets de cuivre extrêmement pur
Laminoir à chaud/à froid
  • Laminoir quarto réversible de 600 ch pour le laminage à chaud de plaques (cadre d’une capacité de 500 tonnes, espace maximal de 275 mm entre les cylindres, bandes d’une largeur maximale de 350 mm)
  • Système de refroidissement accéléré en ligne d’une capacité de refroidissement de 240 °C/s/mm
  • Laminage à froid à basse vitesse de matériaux plus minces pour qu’ils atteignent une épaisseur minimale de 0,3 mm à une tension variable d’au plus 50 kN
Laboratoire de formage des métaux
  • Presse d’estampage (poinçon de 900 tonnes, serre-flan de 600 tonnes et éjecteur de 300 tonnes) et de filage verticale Macrodyne de 1800 tonnes
  • Presse de matriçage et de forgeage liquide de 1200 tonnes Macrodyne dotée d’un système de commande de pointe
  • Presse d’hydroformage et de formage à chaud (jusqu’à 350 °C) de 500 tonnes Interlaken (essais de gonflement et d’expansion sur tube)
  • Presse à chaud FCT de 400 tonnes avec capacité de chauffage de 2300 °C pour métaux et céramiques d’une épaisseur maximale de 300 mm
  • Presse de formage de 75 tonnes pour essai de Marciniak ou de Nakajima muni d’un dispositif de mesure de déformation en 3D en temps réel par corrélation d’images numériques
Installations de corrosion
  • Laboratoire autoclave (jusqu’à 600 °C, 35 MPa)
  • Laboratoire de corrosion H2S
  • Banc d’essai en eau supercritique (jusqu’à 650 °C à une pression de 655 MPa)
  • Laboratoire de corrosion d’origine microbienne
  • Essais de sensibilité aux fissures de corrosion sur contrainte (CSC) sur maquettes de tuyaux à grande échelle
  • Microscope électrochimique à balayage
Simulation thermomécanique
  • Simulateur thermomécanique Gleeble 3800 pour le soudage, le forgeage, le recuit en bandes et le traitement thermique avec Hydrawedge®
  • Dilatomètre de trempe et de déformation BÄHR DIL 805 permettant d’effectuer des essais de dilatation thermique et de générer les diagrammes TTT, TRC et TRC après déformation
  • Plastomètre de torsion à chaud STD 811 de BÄHR pour simuler et optimiser la programmation du laminage à chaud
  • Calorimètre à haute température Netzsch STA 449 permettant une analyse calorimétrique à compensation de puissance et une analyse thermo-gravimétrique
  • Simulateur et analyseur de solidification UMSA
Essai et traitement physiques spécialisés
  • Diffusivité thermique Netzsch LFA 457
  • Coefficient Siebeck ULVAC ZEM-3
  • Presse de moulage par injection de 35 tonnes Engel Canada ES80
  • Broyeur à frottement en atmosphère inerte Union Process 9 L, d’une capacité de 4 kg et muni d’un dispositif cryogénique (pouvant aller jusqu’à -600 °C)
Essai et caractérisation mécaniques
  • Quinze bâtis de traction, fatigue, fatigue thermomécanique et fluage pour lesquels les facteurs suivants sont variables : la charge (jusqu’à 1 000 kN), la température (jusqu’à 1 200 °C) et l’atmosphère (air, vide et gaz)
  • Trois tours d’impesanteur instrumentée à haute énergie (jusqu’à 15 kJ) et marteau pendulaire Charpy 750 J
  • Cartographie haute résolution de contrainte en trois dimensions et en temps réel avec corrélation d’images numériques, surveillance de la longueur de la fissure et extensométrie vidéo automatique, diffractomètre à rayons X pour austénite résiduelle et contrainte résiduelle
Laboratoire de soudage
  • Cellule de soudage robotisée à six axes équipée de procédés de soudage à l’arc pulsé métal-gaz et gaz-tungstène
  • Laser à fibre (3 kW) avec buse à poudre sur robot à six axes
Microscopes électroniques
  • Microscope électronique à balayage à émission par effet de champ FEI NanoSEM 650 équipé de spectromètres par rayons X à dispersion en énergie, à dispersion en longueur d’onde et à diffraction d’électrons rétrodiffusés
  • Microscope à double colonne (faisceaux ionique focalisé et électronique) FEI Helios NanoLab 650. Accessoires : spectromètre à dispersion d’énergie, système de diffraction d’électrons rétrodiffusés, extraction interne, injecteurs à gaz, neutralisateur de charge et détecteur STEM (microscopie électronique à transmission et à balayage)
  • Microscope électronique à transmission à émission par effet de champ à transmission d’électrons FEI Tecnai Osiris (200 kV) permettant une spectrométrie de rayons X à dispersion d’énergie et spectroscopie de pertes d’énergie d’électrons
Ingénierie des matériaux par modélisation intégrée
Utilisation de méthodes telles que la dynamique moléculaire, la modélisation microstructurelle de moyenne échelle, des simulations de champ de phase et l’analyse multi physique par éléments finis en insistant sur les relations entre la structure, le procédé et la propriété ainsi que sur l’élaboration de la loi constitutive
  • Cray XE6 (2112 processeurs) : bloc de 144 cœurs
  • LAMPES – dynamique moléculaire : modélisation de champ de phase : Abaqus®, Dyna3D, WARP3D, Thermo-Calc®, DICTRA®, FactSage®