ARCHIVÉE - Comparaison de la corrosivité du bitume dilué et du brut classique

Information archivée dans le Web

Information identified as archived on the Web is for reference, research or recordkeeping purposes. It has not been altered or updated after the date of archiving. Web pages that are archived on the Web are not subject to the Government of Canada Web Standards. As per the Communications Policy of the Government of Canada, you can request alternate formats. Please "contact us" to request a format other than those available.

RÉSUMÉ

L’agrandissement des pipelines pour le transport du pétrole brut canadien aux marchés américains du raffinage fait actuellement l’objet d’une révision. Le pétrole transporté provient principalement des sables bitumineux de l’Alberta et il composé de bitume dilué, aussi connu sous le nom de DilBit. Alberta Innovates – Technology Futures a terminé un projet pour Alberta Innovates – Energy and Environment Solutions en effectuant un examen de l’état actuel de la corrosivité du DilBit dans les pipelines, comparativement à celle du pétrole brut classique ou « non dérivé des sables bitumineux ».

IIl a été indiqué que le DilBit a des concentrations plus élevées d’acide, de soufre, et de sels chlorés, ainsi que de matières solides abrasives. De plus, il est indiqué que les pipelines de transmission du DilBit fonctionnent à des températures plus élevées comparativement aux pipelines de pétrole brut classique. Ceci fait en sorte que le DilBit serait plus corrosif, causant ainsi un taux d’échec plus élevé que celui observé pour les pipelines qui transportent du pétrole brut classique. À la lumière des propriétés du DilBit comparativement au pétrole classique, cet examen se penche sur ces inquiétudes. Aussi, des données statistiques sont présentées pour montrer si les inquiétudes sont soutenues par l’expérience opérationnelle.