Language selection

Recherche

Vale Inco - Terre-Neuve-et-Labrador

Format PDF (330 kb)

Ententes de partenariat

Le Secteur des terres et des minéraux de Ressources naturelles Canada favorise la participation des communautés autochtones aux activités de l'industrie minière partout au Canada en partageant l'information sur les meilleures pratiques pour les Autochtones et l'industrie.

Projet

Vale Inco est une filiale à cent pour cent de Vale, appelée auparavant Companhia Vale do Rio Doce, la deuxième compagnie minière en importance au monde pour la capitalisation boursière. Le site minier de Vale Inco, situé dans la baie de Voisey, au Labrador, se compose principalement d'une mine à ciel ouvert, d'un concentrateur, de zones de stockage des stériles, de bassins de décantation et de zones d'élimination des résidus. L'installation portuaire de la compagnie à l'anse d'Edward, dans la baie d'Anaktalak, comprend un quai, un entrepôt pour le concentré et de l'équipement pour charger le concentré dans les navires. La construction de la mine, du concentrateur et du port a commencé au troisième trimestre de 2002 et s'est terminée à la fin de 2005.

Photo du site minier de Vale dans la baie de Voisey, Terre-Neuve-et-Labrador
 

Ententes conclues

Vale Inco a conclu des ententes sur les répercussions et les avantages (ERA) avec le gouvernement du Nunatsiavut et la Nation innue. Le détail de ces ententes est confidentiel, mais on sait qu'elles prévoient des possibilités d'affaires, d'emploi et de formation relativement à la mine et au concentrateur pour les membres de la Nation innue et du gouvernement du Nunatsiavut.

Emploi et formation

Près de 500 personnes travaillent au site de la mine et du concentrateur et 54 % d'entre elles sont des Autochtones. Au plus fort de la construction de la mine, plus de 40 % de la main-d'oeuvre du Labrador à la mine était composée d'Innus et d'Inuits. Plus de 350 Autochtones ont participé aux diverses formations liées au projet. Des séances de formation préalable à l'emploi ont été offertes dans des collectivités de tout le Labrador par l'entremise de la Joint Voisey's Bay Employment and Training Authority. Les ERA exigent l'établissement d'un poste de coordonnateur de l'embauche d'Innus et de coordonnateur de l'embauche d'Inuits pour faciliter leur recrutement et offrir de l'information sur le projet à la population locale. De plus, un comité de consultation des employés inuits a été mis sur pied pour donner des conseils aux responsables du site.

En janvier 2007, un centre de développement professionnel a ouvert ses portes au site de la mine et du concentrateur. Les employés ont ainsi la possibilité de poursuivre leur formation et d'améliorer leurs perspectives de promotion tout en demeurant à l'emploi de la compagnie. À Terre-Neuve-et- Labrador, ce centre de développement professionnel est le seul du secteur privé à être officiellement un centre de formation de base des adultes (FBA).

Photo d'un homme au concentrateur
 

Développement économique et commercial

Vale Inco confie à des entreprises autochtones la prestation des services à la mine et au concentrateur. Au total, la compagnie a octroyé des contrats d'une valeur de 515 millions de dollars à des entreprises autochtones pendant la construction de la mine et du concentrateur. Vale Inco a favorisé l'établissement de coentreprises de renforcement des capacités des Autochtones afin de répondre aux besoins en approvisionnements et en services à ses installations du Labrador. La majorité des contrats à l'étape de l'exploitation a été accordée à des entreprises autochtones.

Appui à la vie sociale, culturelle et communautaire

Vale Inco appuie régulièrement des événements culturels et communautaires par des parrainages et des dons. Elle offre des bourses d'études aux Innus et aux Inuits, et fournit un soutien financier permanent à des écoles pour favoriser la fréquentation scolaire et la formation des étudiants. De plus, Vale Inco contribue à une variété d'initiatives mises en oeuvre à Terre-Neuve-et-Labrador dans les domaines de la santé, de l'éducation et de l'activité communautaire, civique et culturelle.

Vale Inco a aussi contribué à la mise en place d'un nouveau centre communautaire à Nain, au Labrador, et à la Building Hope Campaign de l'Innu Healing Foundation, pour la construction et la dotation en matériel et en personnel de deux installations récréatives communautaires à Sheshatshiu et à Natuashish.

Dans son document annuel intitulé Social Responsibility Report, Vale Inco fait état de ses investissements dans l'emploi, la formation, l'approvisionnement et les communautés. Des stratégies de surveillance socioéconomique sont en voie d'élaboration avec la Nation innue et le gouvernement du Nunatsiavut.

Une étude socio-économique en cours permettra de déterminer l'impact du projet sur la population de la côte nord du Labrador, tout particulièrement sur les Innus et les Inuits. Cette étude fait suite aux évaluations environnementales et socio-économiques réalisées entre 1997 et 1999.

Protection de l'environnement

Vale Inco a mis en oeuvre un plan de protection de l'environnement qui regroupe toutes les directives environnementales pertinentes émises par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, le gouvernement fédéral et Inco, afin d'adopter une approche harmonisée au moment de déterminer les problèmes de non-conformité et d'offrir des mesures d'atténuation. La gestion et la surveillance de l'environnement sont assurées en grande partie par les Autochtones et touchent tous les aspects du processus. La compagnie intègre le savoir traditionnel autochtone à la gestion et à la surveillance permanentes de la performance environnementale quotidienne, ce qui permet de protéger les espaces d'importance culturelle. En outre, Vale Inco finance la présence sur le site de contrôleurs environnementaux autochtones qui relèvent du gouvernement du Nunatsiavut et de la Nation innue.

Photo d'une operatrice d'équipement lourd
 

Perspectives

Vale Inco a à coeur de maximiser les possibilités d'emploi et les occasions d'affaires pour les Autochtones du Labrador. Tom Paddon, Directeur général des opérations au Labrador, a déclaré : « Le succès que nous connaissons à ce jour dans les domaines de l'emploi et de l'approvisionnement témoigne de cet engagement. Si nous remportons un tel succès, c'est parce que nous travaillons en étroite collaboration avec la Nation innue, la Labrador Inuit Association et les autres parties intéressées afin d'atteindre nos objectifs. »

Pour obtenir plus d'information, visitez www.vbnc.com ou communiquez avec la compagnie, par téléphone au 709-758-8888 ou par télécopieur au 709-758-8833.

Photos reproduites avec la gracieuse permission de Vale Inco.

2008
Pour plus d'information sur l'exploitation minière et les communautés autochtones, visitez le site Web sur l’exploitation minière et les matériaux ou contactez-nous.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :