Production minérale canadienne

Bulletin d’information

(publié en mars 2018)

Production minérale canadienne en 2017

L’industrie minière du Canada produit 60 minéraux et métaux qui constituent des matières premières clés dans la fabrication de produits dont nous dépendons quotidiennement ainsi que de technologies avancées et propres. Ces produits et technologies vont des ustensiles et outils à mains aux téléphones intelligents, voitures électriques et cellules solaires. Le présent bulletin d’information fournit un aperçu des dernières tendances en matière de production minérale canadienneNote de bas de page 1.

En 2017, la production canadienne totale de minéraux s’élevait à 43,9 milliards de dollars, soit 11,3 % de plus que les 39,4 milliards de dollars enregistrés en 2016. Tous les groupes de produits minéraux ont enregistré des gains de valeur, mais les résultats pour les produits minéraux sous-jacents variaient, le charbon ayant enregistré la plus grande augmentation par rapport à l’année précédente, soit 55,6 %, pour atteindre 2,2 milliards de dollars.

En 2017, les cinq principaux produits minéraux du Canada en matière de valeur de la production étaient l’or (8,7 milliards de dollars), le charbon (6,2 milliards de dollars), le cuivre (4,7 milliards de dollars), la potasse (4,6 milliards de dollars) et le minerai de fer (3,8 milliards de dollars). Leur valeur combinée de 28,0 milliards de dollars représente les deux tiers de la valeur totale de la production minérale.

La valeur de la production minérale dépend en grande partie des prix du marché et de la quantité de matériaux expédiés depuis les mines. Les taux de change peuvent aussi avoir des répercussions sur la valeur de production puisque la plupart des prix des produits minéraux sont fixés en dollars américains.

Les prix des minéraux et des métaux varient selon la fluctuation de la demande du marché et de la capacité des fournisseurs à répondre à ces changements. Individuellement, la plupart des minéraux et des métaux sont considérés comme des produits homogènes qui sont difficiles à distinguer d’un exploitant à l’autre. Ainsi, les exploitants miniers sont généralement considérés comme des preneurs de prix, c’est-à-dire qu’ils ont une influence limitée sur le prix de leur produit.

À la suite d’un sommet cyclique atteint en 2011, les sociétés minières ont été confrontées à des baisses de prix, principalement en raison de l’offre excédentaire dans les marchés mondiaux. À la fin de 2016, la tendance des prix pour la plupart des métaux communs et précieux a changé de trajectoire et a poursuivi son rétablissement en 2017. Ce n’est toutefois pas le cas pour tous les produits minéraux : le prix de l’uranium a notamment continué de baisser en 2017.

Métaux

En 2017, la valeur totale de la production de minéraux métalliques a légèrement augmenté de 3,1 % pour atteindre 24,0 milliards de dollars. Le tableau 1 présente les résultats pour les principaux produits minéraux.

En 2017, l’or est resté le premier produit minéral au Canada en valeur de production et a enregistré une augmentation de valeur (1,2 %) et de volume de production (1,7 %) au cours de l’année.

Le nickel a toutefois enregistré des chutes de valeur (7,9 %) et de volume de production (12,8 %). Alors que le prix du nickel a commencé à augmenter à la suite d’une baisse au début de 2016, il est resté sous les niveaux observés durant la majorité de la décennie précédente.

Le cobalt est exploité en grande partie comme un coproduit d’exploitation d’autres métaux et son prix a monté en flèche en raison de l’augmentation de son utilisation dans les batteries et une capacité d’approvisionnement limitée. Par conséquent, en 2017, la valeur de la production canadienne a grimpé de 85,7 % pour atteindre 227,0 millions de dollars, malgré une baisse de volume de production de 8,3 %.

En 2017, la valeur de la production du cuivre a augmenté de 6,7 % grâce aux prix élevés, ce qui a contrebalancé la baisse de 14,0 % du volume de production.

La production du zinc a grimpé de 5,2 % et sa valeur a enregistré une forte augmentation de 42,8 % en raison de l’augmentation des prix, ce qui reflète les contraintes de l’approvisionnement mondial.

La valeur de la production de minerai de fer a connu une autre année de croissance, les prix annuels moyens ayant augmenté en 2017. Sa valeur et son volume ont augmenté respectivement de 20,5 % et de 4,9 %.

L’uranium a enregistré une autre année difficile, sa valeur de production ayant baissé de 53,1 % pour atteindre 585,0 millions de dollars et son volume de production ayant diminué de 32,8 % en raison de la diminution de production qui a suivi la baisse de la demande et des prix.

Non-métaux

En 2017, la valeur de la production de minéraux non métalliques a atteint 13,6 milliards de dollars, ce qui représente une augmentation de 12,5 % par rapport à la valeur de 2016 (les valeurs excluent le cimentNote de bas de page 1).

La potasse est demeurée le premier produit non métallique, la valeur des expéditions minières ayant augmenté de 22,4 % pour atteindre 4,6 milliards de dollars en 2017. Le volume de production a également augmenté, mais dans une proportion moindre (13,2 %), alors que la Saskatchewan a ouvert sa première mine de potasse en plus de 40 ans.

En 2017, le volume de production du diamant canadien a grimpé de 70,7 % pour atteindre 22,7 millions de carats, alors que deux mines ont atteint leur pleine capacité de production. La valeur de production a augmenté dans une moindre mesure de 38,6 % pour atteindre 2,6 milliards de dollars, ce qui indique une baisse de prix.

En 2017, le sable et le gravier, soit les troisièmes produits non métalliques en valeur et les premiers en volume, ont enregistré une autre année de croissance, le volume de production ayant augmenté de 3,6 % et la valeur, de 5,8 %.

Charbon

En 2017, ce sont les prix plus élevés qui ont contribué à l’augmentation pour la deuxième année consécutive de la valeur globale de la production canadienne de charbon, qui a augmenté de 55,6 % pour atteindre 6,3 milliards de dollars, et ce, malgré une diminution du volume de production de 2,3 %. Bien que le Canada produise à la fois du charbon thermique et métallurgique, c’est ce dernier qui a eu le plus grand impact sur la valeur de la production.

Perspectives provinciales et territoriales

L’Ontario a été en tête de toutes les provinces et de tous les territoires avec une valeur de production minérale de 9,9 milliards de dollars, soit 22,5 % de la production totale du Canada (figure 1). En raison de l’augmentation de la valeur de production du charbon, la Colombie‑Britannique a connu la plus forte augmentation de valeur (8,8 milliards de dollars) et s’est placée au deuxième rang, tandis que le Québec (8,6 milliards de dollars) s’est classé au troisième rang. Ces trois provinces représentaient près des deux tiers de la valeur totale de la production minérale canadienne en 2017.

Tableau 1. Production des minéraux du CanadaNote de bas de page 1, principaux produits, en 2016 et en 2017 (dpr)
Produit minéral 2016 2017 (dpr) Écart
Volume Valeur Volume Valeur Volume Valeur
  (milliers de tonnes sauf indication contraire) (millions de dollars) (milliers de tonnes sauf indication contraire) (millions de dollars) (%) (%)
MINÉRAUX MÉTALLIQUES
Cuivre 679,1 4 376,8 583,8 4 669,5 -14,0 6,7
Or (kilogrammes) 161 494,3 8 590,0 164 312,6 8 690,0 1,7 1,2
Minerai de fer 46 730,5 3 165,0 49 008,7 3 813,6 4,9 20,5
Nickel 230,2 2 926,4 200,8 2 694,2 -12,8 -7,9
Zinc 301,2 832,5 316,8 1 189,1 5,2 42,8
Autres métaux s.o. 3 408,2 s.o. 2 975,9 s.o. -12,7
Total des métaux s.o. 23 299,1 s.o. 24 032,4 s.o. 3,1
MINÉRAUX NON MÉTALLIQUES
Diamants (milliers de carats) 13 315,3 1 888,7 22 723,7 2 618,6 70,7 38,6
Potasse (K2O) 10 789,7 3 735,6 12 213,5 4 570,6 13,2 22,4
Sable et gravier 280 549,6 2 398,6 290 613,4 2 538,9 3,6 5,8
Pierre 160 016,1 1 664,2 155 254,1 1 603,5 -3,0 -3,6
Autres non-métaux s.o. 2 433,4 s.o. 2 301,5 s.o. -5,4
Total des non-métaux s.o. 12 120,6 s.o. 13 633,2 s.o. 12,5
Charbon 61 331,6 4 009,4 59 893,4 6 238,2 -2,3 55,6
Production totale s.o. 39 429,0 s.o. 43 903,8 s.o. 11,3

Sources : Ressources naturelles Canada; Statistique Canada.
(dpr) données provisoires; s.o. sans objet.
Les totaux peuvent varier en raison de l’arrondissement des chiffres.

Figure 1. Production des minéraux du CanadaNote de bas de page 1, par province et par territoire, en 2016 et en 2017 (dpr)

Mineral Production Information Bulletin, March 2018

Sources : Ressources naturelles Canada; Statistique Canada.
(dpr) données provisoires.

Version textuelle

Cette carte du Canada comprend des diagrammes à barres superposés (les deux barres représentent respectivement les années 2016 et 2017) qui illustrent la valeur de production minérale (en dollars courants) de chaque province et territoire. En 2017, les régions dont la production minérale avait la plus grande valeur étaient l’Ontario (9,9 milliards de dollars), la Colombie-Britannique (8,8 milliards de dollars) et le Québec (8,6 milliards de dollars).

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre des Ressources naturelles, 2018