La RSE au Canada – Intendance de l’environnement

L’intendance de l’environnement englobe les efforts que les sociétés déploient pour protéger l’environnement ainsi que pour cerner et atténuer les effets environnementaux potentiels de leurs activités. Les effets négatifs sur l’environnement naturel peuvent s’accompagner de divers risques, particulièrement pour les collectivités locales qui utilisent les ressources de la terre comme moyen de subsistance. En adoptant des pratiques de RSE qui tiennent compte des questions environnementales, les sociétés peuvent limiter les effets négatifs qu’ont leurs activités sur l’environnement et peuvent même, dans certains cas, créer des effets positifs. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de pratiques que les sociétés canadiennes d’exploration et d’exploitation minière ont adoptées pour gérer les risques et les préoccupations environnementales dans les régions où leurs projets sont réalisés :

Réponses de la part des sociétés

AuRico Gold Ltd.

L’entreprise a adopté la norme ISO 14001 – Système de management environnemental, la norme ISO 26000 : 2010 – Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, le Carbon Disclosure Project (projet de divulgation des émissions de carbone) et les Lignes directrices pour le reporting développement durable (Version 3.1) de la Global Reporting Initiative (GRI).

Chaque site a un comité environnemental composé de membres de la direction du site et des Premières Nations locales.

Canadian International Minerals Inc.

La société gère les préoccupations et les risques relatifs à l’environnement en tenant des consultations avant d’entreprendre toute activité.

Cartier Resources Inc.

L’entreprise gère les questions et risques environnementaux grâce à un rapport sur le profil des partenaires, des rencontres avec les parties prenantes et des discussions des préoccupations relativement à nos activités d’exploration prévues.

Information additionnelle :

Casa Minerals

L’entreprise se conforme aux lignes directrices de la Colombie-Britannique et du Canada.Note de bas de page 1 

Dios Exploration Inc.

Dios conduit ses activités d’exploration de façon a avoir un minimum d'impact sur l'environnement et les populations locales.

Freeport Resources Ltd.

Nous faisons appel à un éventail d’environnementalistes, d’archéologues et d’autres consultants ayant des connaissances spécialisées pour examiner les préoccupations et les risques environnementaux. Pour notre projet Hutton, nous avons formulé un plan complet de protection de l’environnement qui doit être examiné par tous les travailleurs avant la visite du site. Ce document inclut les protocoles d’intervention d’urgence, et il a été révisé par l’administration locale; des modifications ont été apportées sur la base de leurs commentaires et observations. Nos équipes sur le terrain incluent des chercheurs sur l’environnement. Puisque tous nos projets sont situés au Canada à l’heure actuelle, nous respectons les normes et la réglementation environnementales locales, provinciales et fédérales.Note de bas de page 1

Hudbay Minerals Inc.

HudBay exige que les systèmes de gestion de toutes ses exploitations soient certifiés ISO 14001. Nous nous attendons aussi à ce que les mécanismes d’engagement communautaire et de règlement de différends comprennent les préoccupations ou les plaintes soulevées par les questions environnementales. Au Canada, HudBay a accordé un financement à une collectivité de Premières Nations potentiellement touchée pour qu’elle retienne les services d’un expert-conseil en environnement afin qu’il passe en revue l’EIE d’une nouvelle mine. 

Independence Gold Corp.

L’entreprise gère les questions et les risques environnementaux en ayant des trousses en cas de déversement à chaque emplacement où du carburant est stocké et en manipulant soigneusement les déchets des campements. Les déchets sont triés sur place et les matériaux écologiquement sensibles, tels que les batteries, sont transportés à l’installation d’élimination approuvée la plus proche.

Softrock Minerals Ltd.

L’entreprise a adopté des normes, lignes directrices ou ententes internationales sur l’environnement relatives aux émissions et à l’eau.

L’entreprise gère les préoccupations et les risques environnementaux grâce aux inspections effectuées par le personnel et les collectivités.

Tashota Resources Inc.

Tashota Resources adhère et met en œuvre toutes les normes internationales, les lignes directrices ou les ententes concernant l’environnement prévues dans les accords passés avec les Premières Nations. Nous nous conformons aux exigences fixées par le département des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et d’autres instances concernées.

Typhoon Exploration

La société encourage l’intendence par l’entreprise du développement durable des mines. La société fut le récipiendaire du prix E3Plus en 2010, remis par AEMQ.

La société rencontre les parties prenantes, tel les employés du Parc D'Aiguebelle, écoute leurs recommandations et intégre ces recommandations dans ses études de préfaisabilité des projets.

Zenyatta Ventures Ltd.

Zenyatta est à l’écoute des enseignements traditionnels et s’engage dans des pourparlers avec les Premières Nations concernant les questions liées à l’environnement et à la situation socioéconomique. Zenyatta dévoile les renseignements échangés entre les parties intéressées par l’intermédiaire d’un comité de mise en œuvre auquel participent les Premières Nations afin de rendre compte de son bilan de consultation auprès des organismes gouvernementaux dans le cadre des évaluations environnementales et des processus d’obtention de permis prévus par la réglementation. 

Suite de la réponse

La question de l’intendance environnementale est abordée dans sa politique en matière d’environnement. Prenons pour exemple une espèce en péril, le caribou des bois. Un levé sera effectué le long de transects et conjugué à un examen des données sur les caribous dont dispose le MRN (aires d’hivernage). Les transects seront légèrement plus longs que les limites de la concession (~15 km) et espacés de 500 m, ce qui donnera environ une trentaine de transects. Les transects seront levés depuis une altitude de 300 à 400 pieds à une vitesse de 70 à 120 km/h. La vitesse dépendra des conditions météorologiques, des vents, de la couverture végétale, etc. Pour les levés, nous survolerons la zone jusqu’à ce que nous repérions des pistes de caribous (et d’autres animaux). Lorsque des pistes seront repérées, nous déterminerons si elles sont fraîches ou non. Dans le cas de pistes fraîches, nous explorerons la zone en cercles concentriques pour tenter d’établir la direction du déplacement et l’espèce animale qui a laissé les pistes, et nous tenterons, dans la mesure du possible, de trouver les animaux en question. Nous prendrons également des notes sur les aires de repos, les nids, les cavités d’abris et les couverts de neige déplacés. Les espèces ayant laissé des pistes seront notées (caribou, orignal, cerf, loup, lynx, renard, etc.). Toutes les espèces observées seront aussi prises en note.


Les entreprises suivantes ont indiqué qu’elles adhèrent à des normes, des directives, ou des ententes environnementales internationales et les mettent en œuvre, mais n’ont pas fourni d’information additionnelle :

  • Jiminex Inc.
  • Skyharbour Resources Ltd.