La responsabilité social d’entreprise (RSE) au Canada – Peuples Autochtones

Au Canada, les sociétés établissent un dialogue direct avec les collectivités et groupes autochtones. Les initiatives de collaboration entre les sociétés et les collectivités, comme les négociations d’ententes, peuvent cibler directement les effets indésirables que les activités des sociétés peuvent avoir sur l’environnement et les collectivités locales, tout en garantissant que ces communautés locales tirent parti de l’exploitation des ressources naturelles qui se trouvent sur leur territoire traditionnel. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de pratiques que les sociétés canadiennes d’exploration et d’exploitation minières ont adoptées pour nouer le dialogue avec les peuples Autochtones et respecter leurs droits :

Réponses de la part des sociétés

AuRico Gold Inc.

Comme nous l’indiquons ailleurs, chaque site a son propre processus de communication avec les Autochtones et il rencontre régulièrement ces groupes pour vérifier s’ils comprennent parfaitement tous les aspects susceptibles de préoccuper les parties prenantes. Au Canada, chaque projet ou mine a conclu un accord d’exploration ou une entente sur les répercussions et les avantages avec les collectivités locales des Premières Nations.

Cameco Corporation

Cameco dispose d’un vaste éventail de programmes qui s’adressent aux populations autochtones et du Nord et qui s’inscrivent dans notre stratégie dite des « cinq piliers » pour le nord de la Saskatchewan. Cette stratégie comprend des programmes ciblés visant à offrir des occasions d’éducation et de formation aux Autochtones et aux autres populations nordiques, de même que des possibilités de sous-traitance pour leurs entreprises.

Information additionnelle :

Canadian International Minerals Inc.

Nous tenons des consultations dès le tout début. Si des préoccupations sont exprimées, nous agissons en conséquence.

Cartier Resources Inc.

L’entreprise rencontre les groupes autochtones et discute avec eux des préoccupations relatives à nos activités d’exploration prévues.

Casa Minerals Inc.

Casa Minerals consulte toutes les Premières Nations concernées avant, pendant et après ses travaux dans les secteurs visés.

Dios Exploration Inc.

Communications proactives écrites avec le Conseil Exploration Cree sur tout les travaux réalisés sur leur territoire;  communications verbales avec les personnes-ressources des communautés autochtones et occasionnellement avec leurs tallimans;  -communications verbales et écrites avec les communautés  lorsque applicables.

Gensource Potash Corp.

Gensource Potash a établi des rapports avec les peuples autochtones grâce à des processus d’engagement et de consultation tant formels qu’informels. En outre, elle a conclu des partenariats commerciaux officiels avec les Premières Nations locales pour assurer leur participation au projet.

Goldcorp Inc.

La politique de Goldcorp vise à établir et à favoriser la création de partenariats avec les collectivités locales, tout particulièrement avec les populations autochtones à proximité de nos sites d’exploitation. Nous faisons notre possible pour engendrer des retombées positives dans les collectivités locales par des contributions financières, la participation et la consultation communautaire, le soutien d’initiatives dans le domaine de l’éducation et de la santé, et le parrainage d’événements spéciaux.

Suite de la réponse

Nous cherchons notamment à créer des emplois et des possibilités commerciales dans les collectivités autochtones tout en nous montrant sensibles à leurs pratiques sociales et culturelles et en les respectant. Nous nous efforçons aussi de trouver des occasions de formation interculturelle pour nos employés et nos sous-traitants non autochtones pour les préparer à travailler dans des milieux culturellement diversifiés qui caractérisent un grand nombre de nos exploitations. Nous sommes également membre du Conseil International des Mines et Métaux (CIMM) et, à ce titre, nous souscrivons et contribuons à la mise en œuvre des principes de la déclaration de position du CMMI intitulée « Les peuples autochtones et l’exploitation minière » mise à jour en 2013 et devant entrer en vigueur en 2015. Cette déclaration précise le concept de consentement libre, préalable et éclairé (CLPÉ) mis de l’avant par le Conseil et engage les sociétés membres à le mettre en pratique.

Information additionnelle :

HudBay Minerals Inc.

Au Manitoba, HudBay Minerals fait partie du conseil consultatif sur les mines, un forum [traduction] « qui réunit des représentants des Premières Nations, de l’industrie et du gouvernement en vue d’aborder les questions fondamentales relatives à la prospection et à la mise en valeur des ressources minières, et d’accroître la participation des Autochtones dans ce secteur ». 

Independence Gold Corp.

Nous travaillons dans des secteurs qui revêtent une grande importance pour les peuples autochtones, et encourageons la conversation, pour informer, écouter et apprendre. Nous avons mené des études archéologiques des secteurs où nous travaillons dans le but de déterminer où les sites d’importance culturelle peuvent se trouver, et ainsi éviter d’y entrer et de les perturber.

L’entreprise communique avec les collectivités locales autochtones, afin d’ouvrir le dialogue et de déterminer quels effets nos activités peuvent avoir, et ensuite d’adapter et d’atténuer les effets de nos projets sur les populations locales.

Muskrat Minerals Inc.

Sous la direction du président de l’entreprise, notre équipe est déterminée à instaurer des rapports productifs à long terme avec les Premières Nations du Labrador et des régions avoisinantes, basés sur des activités profitables pour tous et sur des ententes mutuelles. M. MacKenzie entretient des contacts avec les Premières Nations pour échanger des renseignements et partager des idées et des préoccupations.

Mustang Minerals Corp.

Mustang Minerals travaille de concert avec les Premières Nations et les gouvernements pour se conformer aux exigences et maintenir de bons rapports de travail.

NOVAGOLD Resources Inc.

Les projets de NOVAGOLD Resources Inc. sont implantés sur des terres autochtones au Canada. Les ententes que l’entreprise a conclues avec ces propriétaires autochtones définissent des exigences formelles relatives à la mise en œuvre d’un processus permanent de dialogue et de communication. Parallèlement à ces ententes, NOVAGOLD Resources Inc. maintient également des communications informelles, quasi quotidiennes, avec ses parties prenantes principales. Comme ses projets sont implantés sur des terres autochtones, l’entreprise doit s’assurer que les propriétaires de ces terres participent activement aux processus décisionnels.

Softrock Minerals Ltd.

L’entreprise fournit de l’argent et des conseils, sur demande, pour des festivals, des écoles et d’autres projets, et elle assiste à des événements sur invitation. 

Suncor Energy Inc.

Nous savons que nos activités ont des incidences sur l’environnement et les collectivités où nous menons des activités. Beaucoup de nos activités se déroulent sur les terres traditionnelles de plusieurs collectivités autochtones, ou à proximité de celles-ci. Nous travaillons avec les Autochtones pour comprendre et réduire les répercussions, et pour créer des relations durables et mutuellement avantageuses.

Suite de la réponse

Dans cette optique, nous cherchons à bâtir des relations fondées sur la transparence, le respect mutuel et la confiance. Cette approche est enchâssée dans notre politique sur les relations avec les Autochtones qui mise sur le respect, la communication, les avantages et l’environnement. Cette politique a été traduite en déné et en cri. De plus, nous offrons une formation complète de sensibilisation aux questions autochtones et nous avons défini et intégré les répercussions de nos activités sur les collectivités autochtones dans le cadre de nos systèmes de gestion de projet et développement des actifs.

Tashota Resources Inc.

Tashota Resources a conclu un protocole d’entente avec les Premières Nations.

Zenyatta Ventures Ltd.

Zenyatta reconnaît les droits autochtones issus de traités et l’importance des terres ancestrales pour les Premières Nations. L’entreprise reconnaît également que l’exploitation minière doit engendrer des retombées positives pour toutes les parties concernées. Zenyatta travaille de concert avec toutes les Premières Nations et les collectivités locales à l’exploitation du projet Albany. Nous estimons qu’une participation active et des rapports étroits avec les collectivités des Premières Nations ouvrent la voie à de bonnes occasions d’affaires. L’entreprise concentre ses activités dans le nord de l’Ontario. Elle est engagée dans cette région et elle a toujours assumé sa responsabilité à l’égard du maintien de bonnes relations avec la collectivité.

Autres Pratiques

Une entreprise a indiqué qu’elle a fait appel à des experts-conseils qui connaissent bien les droits des autochtones afin de guider ses interactions avec ces groupes et sensibiliser son personnel aux problèmes qui peuvent survenir.