Language selection

Recherche

Considérations pour le personnel certifiée à l’étranger en END

Selon la ‘Mise en oeuvre de la norme CAN/ONGC-48.9712-2014 / (ISO 9712:2012, IDT) au sein de RNCan’ para 14

“14. Processus d’arrangement pour les candidats certifiés par un autre régime étranger

  1. Formation : Un candidat certifié par un autre régime étranger et qui allègue avoir suivi une formation antérieure sera dirigé vers un organisme de formation reconnu de son choix, où il devra réussir les épreuves de l’organisme de formation concernant :
    1. les matériaux et procédés;
    2. les méthodes d’essai non destructif (END).

RNCan acceptera comme preuve d’une formation antérieure adéquate un certificat délivré par l’organisme de formation accepté indiquant que le candidat a réussi les examens (i, ii).

Remarque : Le candidat n’a pas à suivre les cours de formation, mais simplement à réussir les examens. Le candidat peut essayer une fois de réussir les examens. Si le candidat échoue aux examens, il doit suivre le ou les cours de formation nécessaires qui correspondent à chacun des examens qu’il doit réussir.

RNCan évaluera autant les candidats canadiens que les candidats étrangers selon les mêmes exigences. Ils doivent tous produire un certificat d’un organisme de formation accepté par RNCan indiquant que le candidat a réussi l’examen de l’organisme de formation sur les matériaux et les procédés et tous les examens relatifs aux méthodes/ niveaux d’END pour lesquels le candidat souhaite obtenir la certification.

  1. Expérience : Un candidat qui revendique de l’expérience acquise préalablement par le biais d’un autre système de certification sera tenu de satisfaire aux mêmes exigences que les candidats canadiens. Dans les cas où l’expérience peut être mise en doute et/ou difficile à vérifier (les anciens superviseurs résident dans un pays étranger, le répondant certifié par RNCan n’est pas disponible), RNCan évaluera de façon approfondie les revendications de l’expérience qui ont été formulées au cas par cas.

  2. Certification : RNCan évaluera les revendications de certification qui ont été formulées par un candidat étranger. Ses certifications peuvent être une preuve acceptable de formation et d’expérience préalables et RNCan peut lui permettre de passer un examen complet ou partiel. D’autre part, le candidat étranger peut être tenu de prouver sa formation et son expérience conformément aux alinéas 14 a) et b) ci-dessus.

Les candidats étrangers qui possèdent une certification seront quand même tenus de réussir tous les examens pratiques et écrits particuliers aux méthodes d’END de RNCan comme l’exigent actuellement les exigences liées à la certification ONGC/RNCan, de même que la formation et les préalables détaillés dans ce paragraphe 14.

Pour plus de renseignements, veuillez référer ‘Renseignement – demandes initiales

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute demande, contactez-nous.

Date de modification :