Certificat d’analyse du WMG-1

WMG-1 a été abandonné et n’est plus disponible.

Matériau de référence certifié: gabbro minéralisé d’or et d’éléments du groupe du platine

Version imprimable du certificat (PDF, 77,93 Ko)

Tableau 1 – WMG-1 Valeurs certifiée
Constituent Unit Mean Within-Lab Standard
Deviation
Between- Labs Standard
Deviation
95% confidence limit
Al2O3 % 8.32 0.17 0.35 ± 0.24
As ug/g 7 1 2 ± 1
Au ng/g 110 23 25 ± 11
Fe2O3 % 17.52 0.52 0.43 ± 0.29
Ir ng/g 46.4 5.0 7.0 ± 4.1
K2O % 0.09 0.02 0.03 ± 0.02
La ug/g 8.2 0.9 0.9 ± 0.7
MnO % 0.151 0.004 0.008 ± 0.005
Na2O % 0.174 0.029 0.012 ± 0.013
Pd ng/g 382 29 28 ± 13
Pt ng/g 731 45 81 ± 35
Rh ng/g 26.3 3.2 3.5 ± 2.0
Ru ng/g 34.7 2.8 7.3 ± 5.1
Sb ug/g 1.8 0.2 0.4 ± 0.3
Zn ug/g 110 9 17 ± 10

 

Tableau 2 - WMG-1 Valeurs provisoires
Constituent Unit Mean Within-Lab Standard Deviation Between- Labs Standard Deviation 95% confidence limit
Ag ug/g 2.7 0.2 0.4 ± 0.3
Ba ug/g 114 8 12 ± 8
Be ug/g 0.6 0.2 0.4 ± 0.5
CaO % 15.0 0.4 1.2 ± 0.8
Cd ug/g 1.1 0.1 0.5 ± 0.5
Ce ug/g 16 3 4 ± 3
Co ug/g 200 7 21 ± 12
Cr % 0.077 0.002 0.008 ± 0.005
Cs ug/g 0.48 0.08 0.05 ± 0.08
Cu % 0.59 0.01 0.05 ± 0.03
Dy ug/g 2.8 0.2 0.6 ± 0.8
Eu ug/g 0.8 0.1 0.1 ± 0.1
Ga ug/g 10.3 0.9 1.6 ± 1.5
Hf ug/g 1.3 0.1 0.3 ± 0.2
Ho ug/g 0.5 0.05 0.1 ± 0.1
Li ug/g 35 3 6 ± 5
Lu ug/g 0.21 0.03 0.06 ± 0.06
MgO % 11.86 0.19 0.39 ± 0.28
LOI % 4.0 0.1 0.7 ± 0.9
Mo ug/g 1.4 0.2 0.4 ± 0.4
Nb ug/g 6 1 1 ± 1
Nd ug/g 9.0 0.6 0.5 ± 0.7
Ni % 0.27 0.006 0.03 ± 0.02
Os ng/g 24.1 1.7 3.2 ± 3.5
P2O5 % 0.13 0.01 0.03 ± 0.03
Pb ug/g 15 2 10 ± 10
Rb ug/g 4 0.6 3 ± 3
S % 3.7 0.2 0.2 ± 0.2
Sc ug/g 26 1 4 ± 2
Se ug/g 15 2 3 ± 3
SiO2 % 40.3 0.4 0.6 ± 0.6
Sm ug/g 2.3 0.1 0.1 ± 0.1
Sn ug/g 2.2 0.3 0.3 ± 0.5
Sr ug/g 41 1.7 4.6 ± 4
Ta ug/g 0.5 0.1 0.3 ± 0.3
Tb ug/g 0.4 0.06 0.1 ± 0.1
Te ug/g 1.3 0.3 0.6 ± 0.8
Th ug/g 1.1 0.09 0.10 ± 0.1
TiO2 % 0.68 0.02 0.07 ± 0.05
Tm ug/g 0.2 0.03 0.07 ± 0.1
U ug/g 0.65 0.10 0.18 ± 0.17
V ug/g 149 4 66 ± 43
W ug/g 1.3 0.8 0.2 ± 0.6
Y ug/g 12 1 5 ± 4
Yb ug/g 1.3 0.1 0.2 ± 0.2
Zr ug/g 43 3 9 ± 8

 

Tableau 3 – WMG-1 Valeurs indicatives
Constituent Unit Range No. of Results No. of sets
B ug/g 20-650 19 4
Bi ug/g 0.2-30 26 6
Cl ug/g 100-200 12 3
Er ug/g 1.0-1.7 15 3
Gd ug/g 1.8-3.1 15 3
Ge ug/g 0.1-4 19 4
In ug/g 0.1-0.2 12 3
Pr ug/g 2.1-2.4 15 3
SO3 % 0.24-0.45 10 2
Tl ug/g 0.08-0.24 7 2

Première émission : janvier 1994
Version : septembre 2004

Description

Le matériau brut d’où provient le WMG-1 est issu du complexe Wellgreen, dans le Territoire du Yukon, au Canada. Le WMG-1 a été produit et certifié en coopération avec la Commission géologique du Canada (CGC). Le WMG-1 est un gabbro minéralisé qui est composé en grande partie de pyroxène mais qui contient aussi de la préhnite, de l’amphibole et de la chlorite et, comme minéraux accessoires, de la magnétite, de l’ilménite et de la titanite. La minéralisation consiste principalement en de la chalcopyrite, de la pyrrhotite, de la pendlandite, de la violarite et de l’altaïte.

Le matériau brut a été séché, broyé, moulu, tamisé et mélangé jusqu’à ce qu’on obtienne un produit de calibre inférieur à 74 microns (200 mesh). Le rendement a été de 76 %. Le matériau a été réparti dans des bouteilles de verre qui en contiennent chacune 400 g. C’est la seule quantité disponible. Chacune des bouteilles a été scellée en présence d’azote dans un sachet en pellicule d’aluminium laminée Mylar, afin de prévenir l’oxydation.

Utilisation prévue

Le WMG-1 convient à l’analyse de l’or, des éléments du groupe du platine et de grandes, petites et très petites quantités d’autres éléments. Il peut être utilisé entre autres pour du contrôle de la qualité dans le cadre d’analyses d’échantillons de type semblable, de l’élaboration de méthodes, d’arbitrages et d’étalonnages d’équipements.

Mode d’emploi

Les valeurs attribuées étaient valides à la date de publication. Le WMG-1 doit être utilisé « tel quel », sans séchage. Il faut bien mélanger le contenu de la bouteille avant d’en prélever des échantillons. Le contenu de la bouteille doit être exposé à l’air le moins longtemps possible. Une fois que le sachet scellé a été ouvert, la bouteille doit être conservée dans un dessicateur ou, de préférence, scellée en présence d’azote dans un nouveau sachet en pellicule d’aluminium laminée thermoscellé, afin de prévenir l’oxydation.

Situation dangereuse

Nous vous suggérons de prendre les mesures de sécurité normales, par exemple, de porter des lunettes de sécurité, un appareil protégeant les voies respiratoires contre les particules fines, des gants et une blouse de laboratoire.

Degré d’homogénéité

L’homogénéité du matériau quant à l’or, au platine et au palladium a été étudiée au moyen de vingt-deux bouteilles choisies selon la séquence d’embouteillage et par échantillonnage aléatoire stratifié. Deux parties provenant de chacune des bouteilles ont été analysées. Une préconcentration d’essai pyrognostique a été effectuée sur un échantillon de 10 g. Cette procédure a été suivie d’une spectroscopie d’émission avec plasma induit par haute fréquence. Les analyses pour l’or, le platine et le palladium ont été faites à la CGC. L'analyse de variance à un critère de classification a été utilisée pour évaluer l'homogénéité de ces éléments. Le coefficient du carré moyen pour toutes les bouteilles par rapport au carré moyen pour une même bouteille est comparé à la statistique F au niveau de probabilité de 95 %. Aucune indication d'un manque d'homogénéité n'a été observée dans le cas des trois éléments. L'usage d’un sous-échantillon plus petit invalidera l’utilisation de la valeur certifiée et des paramètres connexes.

Valeurs certifiées et leurs incertitudes

Le premier programme de mesure interlaboratoire a eu lieu en 1992 en vue de la certification de l’or et des éléments du groupe du platine. Douze laboratoires universitaires, gouvernementaux, industriels et commerciaux ont présenté des résultats. En 1994, trente-trois laboratoires ont participé au programme de mesure interlaboratoire dans le but de certifier d’autres éléments. Quatre-vingt éléments ont été analysés au moyen des méthodes choisies par chacun des laboratoires. Dans le cas de l’or et des éléments du groupe du platine, les méthodes utilisées ont été les suivantes : essai pyrognostique, macération dans divers acides suivie d’une extraction par solvant, analyse gravimétrique, spectroscopie d’émission avec plasma induit par haute fréquence, spectrométrie de masse à plasma inductif, spectrométrie d’absorption atomique dans un four au graphite, spectrométrie avec plasma à courant continu et analyse par activation neutronique. Dans le cas des autres éléments, les méthodes utilisées ont été les suivantes : macération dans divers acides, fusions, analyse gravimétrique, combustion, fluorescence X, génération de l’hydrure, spectroscopie d’émission avec plasma induit par haute fréquence, spectrométrie de masse à plasma inductif, spectrométrie d’absorption atomique dans un four au graphite, spectrométrie avec plasma à courant continu et analyse par activation neutronique.

L’analyse de variance à un critère de classification a été utilisée pour évaluer la valeur consensuelle et les autres paramètres statistiques. Les deux critères de certification consistent en la correspondance entre les écarts types au sein des laboratoires et entre les laboratoires et le nombre de séries présentant une correspondance acceptable. Le tableau 1 renferme les moyennes et les paramètres statistiques connexes pour les quinze éléments certifiés. On trouvera dans le rapport de certification le détail de toutes les étapes du travail (dont l’analyse statistique), la description des méthodes et les noms des participants.

Valeurs non certifiées

Le tableau 2 renferme les valeurs provisoires pour les éléments qui ne répondaient pas aux deux critères de certification ou à l’un d’eux. Le tableau 3 contient les valeurs informatives calculées à partir de la moyenne d’au moins deux séries de résultats qui étaient considérées comme étant vraiment correspondantes.

Traçabilité

Les valeurs certifiées mentionnées dans la présente sont basées sur la valeur consensuelle résultant de l’analyse statistique des données du programme de mesure interlaboratoire.

Date de la certification

Le certificat du WMG-1 a été publié en 1994. Cette version-ci du certificat, qui est datée de 2004, a pour but de faire connaître des valeurs nouvelles ou améliorées. Elle comporte neuf nouvelles valeurs certifiées, quarante-six nouvelles valeurs provisoires et dix nouvelles valeurs informatives.

Période de validité

Ces valeurs certifiées sont valides jusqu’en 2009. La stabilité du matériau sera vérifiée tous les deux ans. Les mises à jour seront publiées sur le site Web du PCMRC.

Pour de plus amples informations

PCMRC, CanmetMINES
555, rue Booth
Ottawa (Ontario)  K1A 0G1
CANADA
Téléphone : 613-995-4738
Télécopieur : 613-943-0573
Courriel : Communiquez avec le PCMRC

Retourner aux matériaux de référence certifiés discontinués