Faits sur le minerai de fer

Le minerai de fer est une combinaison de minerais desquels le fer métallique peut être extrait de façon rentable.

Faits saillants

  • En 2016, le Canada était le huitième plus important producteur de minerai de fer au monde.
  • Les cinq principaux pays producteurs de minerai de fer représentaient 82,1 % de la production mondiale.
  • En 2016, les réserves mondiales de minerai de fer représentaient 172,5 milliards de tonnes.
  • Le minerai de fer est principalement utilisé pour la fabrication d’acier, qui est entièrement recyclable.

Apprenez-en plus sur le minerai de fer

Utilisations

Le minerai de fer est principalement utilisé pour la fabrication d’acier (98 %). Les 2 % restants sont utilisés dans diverses applications, comme :

  • poudre de fer, pour certains types d’acier, des aimants, des pièces d’automobiles et des catalyseurs
  • fer radioactif (fer 59), pour la médecine et comme élément traceur dans la recherche biochimique et métallurgique
  • bleu de fer, dans les peintures, l’encre d’imprimerie, les plastiques, les produits cosmétiques (p. ex. ombre à paupières), les couleurs de peintre, le bleu de lessive, la teinture de papier, l’engrais, les finis en émail cuit sur les véhicules et les électroménagers, et les finis industriels
  • oxyde de fer noir, comme pigment dans les composés de polissage, en métallurgie, en médecine, dans les encres magnétiques et dans les ferrites pour l’industrie de l’électronique

Utilisations du minerai de fer à l’échelle mondiale, en 2016

Autre : poudre de fer; fer 59; bleu de fer; oxyde de fer noir

Version texte

Ce diagramme circulaire illustre les principales utilisations du minerai de fer à l’échelle mondiale. La fabrication d’acier représente 98 % de l’utilisation du minerai de fer, tandis que les 2 % restants sont utilisés sous d’autres formes dans différentes applications (c.-à-d. la poudre de fer, le fer radioactif [fer 59], le bleu de fer et l’oxyde de fer noir).

Production

En 2016, les mines canadiennes ont augmenté leur production à 47,1 millions de tonnes de minerai de fer en concentrés et en boulettes, une hausse attribuable à de nouveaux projets d’expansion de producteurs établis.

En 2016, la production d’acier brut estimée du Canada s’élevait à 12,6 millions de tonnes, soit une légère augmentation par rapport aux 12,5 millions de tonnes produites en 2015.

Production minière canadienne (expéditions) de minerai de fer, de 2007 à 2016 (dpr)

Version texte

Ce diagramme à barres illustre la production minière canadienne annuelle de minerai de fer de 2007 à 2016. En 2007, la production se chiffrait à 32,8 millions de tonnes pour ensuite fluctuer pendant les dix années suivantes. Selon les données provisoires, elle a atteint un sommet de 47,1 millions de tonnes en 2016. En 2009, la production a atteint un creux de 31,7 millions de tonnes.

Pratiquement toute la production canadienne de minerai de fer provient de la région de la fosse du Labrador, soit le long de la frontière entre le Québec et Terre-Neuve-et-Labrador, et du Nunavut.

Production minière canadienne (expéditions) de minerai de fer, par province et par territoire, en 2016 (dpr)

Version texte

Cette carte du Canada démontre la production canadienne de minerai de fer par province et par territoire en 2016. Le Québec représentait 53,1 % de la production canadienne (47,1 millions de tonnes), soit 25,0 millions de tonnes, tandis que Terre-Neuve-et-Labrador représentait 41,3 %, soit 19,3 millions de tonnes et le Nunavut représentait 5,6 %, soit 2,6 millions de tonnes.

Contexte international

Apprenez-en plus sur le classement du minerai de fer canadien à l’échelle internationale :

Les cinq principaux pays producteurs représentaient 82,1 % de la production mondiale.

Production minière mondiale de minerai de fer, par pays, en 2016 (dpr)
Classement Pays Millions de tonnes Pourcentage du total
1 Australie 825 37,0 %
2 Brésil 391 17,6 %
3 Chine 353 15,9 %
4 Inde 160 7,2 %
5 Russie 100 4,5 %
6 Afrique du Sud 60 2,7 %
7 Ukraine 58 2,6 %
8 Canada 47 2,1 %
9 États-Unis 41 1,8 %
10 Iran 26 1,2 %
11 Suède 25 1,1 %
12 Kazakhstan 21 0,9 %
13 Autres pays 120 5,4 %
- Total 2 227 100,0 %

Production minière mondiale de minerai de fer, de 2007 à 2016 (dpr)

Version texte

Ce diagramme à barres illustre la production mondiale annuelle de minerai de fer de 2007 à 2016. La production a atteint 1,6 milliard de tonnes en 2007 pour ensuite fluctuer et atteindre un sommet de 2,2 milliards de tonnes en 2014.

Réserves mondiales

Réserves mondiales de minerai de fer brut, par pays, en 2016 (dpr)
Classement Pays Millions de tonnes Pourcentage du total
1 Australie 52 000 30,1 %
2 Russie 25 000 14,5 %
3 Brésil 23 000 13,3 %
4 Chine 21 000 12,2 %
5 Inde 8 100 4,7 %
6 Ukraine 6 500 3,8 %
7 Canada 6 000 3,5 %
8 Suède 3 500 2,0 %
9 États-Unis 3 000 1,7 %
10 Iran 2 700 1,6 %
11 Kazakhstan 2 500 1,4 %
12 Afrique du Sud 1 200 0,7 %
13 Autres pays 18 000 10,4 %
- Total 172 500 100,0 %

Commerce

Exportations

En 2015, l’industrie canadienne de l’acier a exporté 6,0 millions de tonnes de produits de l’acier finis et semi-finis.

Le Canada a exporté 40,1 millions de tonnes de minerai de fer (évaluées à 3,8 milliards de dollars) en 2016, une augmentation par rapport aux 37 millions de tonnes en 2015. Les boulettes représentaient 38,5 % (1,7 milliard de dollars) du volume et les concentrés représentaient les 61,5 % (2,1 milliards de dollars) restants.

Importations

Le Canada a importé 7,1 millions de tonnes de minerai de fer (évaluées à 0,6 milliard de dollars) en 2016, une augmentation par rapport aux 6,6 millions de tonnes en 2015. La majorité de ces importations (98,5 %) était sous forme de boulettes provenant des États-Unis. Le reste (1,5 %) était sous forme de concentrés provenant de l’Argentine (71,0 %), des États-Unis (19,1 %) et de la Suède (9,1 %). Les concentrés sont des produits non finis utilisés dans la production de boulettes pour hauts fourneaux et de boulettes utilisées pour la métallisation.

En 2015, le Canada a également été un importateur net de produits de l’acier finis et semi-finis, car l’industrie canadienne de l’acier en a importé environ 8 millions de tonnes.

Prix

Les prix du minerai de fer ont fluctué au cours de la dernière décennie. Le prix a diminué d’un sommet de 187 $ US par tonne en février 2011 au faible total de 41 $ US en décembre 2015. En 2016, le prix du minerai de fer est demeuré stable jusqu’à mars, moment à partir duquel il a commencé à monter, pour terminer l’année à 79 $ US par tonne.

Prix moyens mensuels du minerai de fer, de 2007 à 2016

Version texte

Ce graphique linéaire démontre les prix moyens mensuels par tonne de minerai de fer en dollars américains de 2007 à 2016. D’après les données de l’IndexMundi concernant les importations chinoises de fines de minerai de fer d’une teneur de 62 % (prix au comptant du fer – CFR au port de Tianjin), le prix était de 78,20 $ en 2007, a augmenté rapidement au début de 2008 et a atteint 197,12 $ avant de connaître une forte diminution à la fin de 2008 et d’atteindre 59,78 $ en 2009. Le prix a ensuite crû entre 2009 et 2011 pour atteindre 187,18 $. Par la suite, il a fléchi jusqu’au début de 2013, lorsqu’il a connu un essor de courte durée avant de reprendre sa chute jusqu’à la fin de 2015, où il a atteint un creux de 40,88 $. Le prix du minerai de fer s’est rétabli de façon modérée en 2016 et a atteint 79,43 $ à la fin de l’année.

Recyclage

L’acier est 100 % recyclable, ce qui signifie qu’il peut être retraité pour donner du matériel de même qualité, et ce, autant de fois que voulu. Le recyclage représente d’importantes économies sur le plan de l’énergie et des matières brutes. On économise plus de 1 400 kilogrammes (kg) de minerai de fer, 740 kg de charbon à coke et 120 kg de calcaire pour chaque tonne de riblons d’acier transformés en nouvel acier.

Les fours électriques à arc permettent de fabriquer de l’acier entièrement à partir de débris de métal. Cela réduit considérablement l’énergie nécessaire à la fabrication de l’acier, comparativement à la première fabrication de l’acier à partir du minerai.

Le virage de plus en plus répandu vers l’utilisation de fours électriques à arc pour la fabrication de l’acier soutiendra le marché mondial des riblons d’acier, qui devrait atteindre 794 millions de tonnes d’ici 2020.

Notes et sources

(dpr) données provisoires.

Les totaux peuvent varier en raison de l’arrondissement des chiffres.

Sauf indication contraire, tous les prix sont en dollars canadiens.

Utilisations

  • Utilisations du minerai de fer à l’échelle mondiale, en 2016
    • Ressources naturelles Canada; Iron – Minerals Education Coalition

Production

  • Production minière canadienne (expéditions) de minerai de fer, de 2007 à 2016 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada
  • Production minière canadienne (expéditions) de minerai de fer, par province et par territoire, en 2016 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada

Contexte international 

  • Production minière mondiale de minerai de fer, par pays, en 2016 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada; U.S. Geological Survey
    • En raison de la modification apportée par le U.S. Geological Survey à sa méthodologie d’évaluation de la production de minerai utilisable plutôt que celle du minerai brut, il a fallu revoir les totaux de la Chine à partir de 2015, ce qui a entraîné une diminution de la production minière mondiale.
  • Production minière mondiale de minerai de fer, de 2007 à 2016 (dpr)
    • Wood Mackenzie
  • Réserves mondiales de minerai de fer brut, par pays, en 2016 (dpr)
    • U.S. Geological Survey

Prix 

  • Prix moyens mensuels du minerai de fer, de 2007 à 2016
    • IndexMundi

Recyclage

  • Toute l’information fournie
    • Global Industry Analysts (GIA) Inc.