Les minéraux et l’économie

Image

Le Canada est reconnu comme un chef de file mondial dans le secteur de l'exploitation minière. Notre secteur des minéraux, qui comprend l'exploration, l'extraction minière et les activités de soutien à l'extraction minière, la transformation primaire et la fabrication de produits en aval, est un pilier de l'économie qui favorise l'emploi et l'activité économique de chaque région.

Apprenez-en plus sur les mesures prises par le Canada pour stimuler l'économie grâce aux minéraux

ImageProduction minérale

Le Canada est le chef de file mondial pour la production de potasse, et il figure parmi les cinq plus grands producteurs mondiaux de cadmium, de cobalt, de diamants, de pierres précieuses, d'or, de graphite, d'indium, de nickel, de niobium, de métaux du groupe du platine, de sel, de concentré de titane et d'uranium.

Le Canada est également responsable d'une portion substantielle de la production mondiale d'aluminium de première fusion fabriquée à partir de la bauxite et de l'alumine importées.

Faits saillants

  • Le Canada a produit quelque 60 minéraux et métaux dans près de 200 mines et 7 000 carrières de sable, de gravier et de pierre
  • En 2017, la valeur totale de la production canadienne de minéraux s’élevait à 43,9 milliards de dollars
  • L’or arrivait au premier rang des produits minéraux au Canada sur le plan de la valeur de la production en 2017, sa valeur s’élevant à 8,7 milliards de dollars
Canada's mineral production
Version texte

Ce graphique illustre la valeur de la production minérale du Canada, soit 24 milliards de dollars pour les métaux, 14 milliards de dollars pour les non-métaux et 6 milliards de dollars pour le charbon. Il illustre également son classement à l'échelle internationale en ce qui a trait à la potasse (premier), l'uranium (deuxième) et les métaux du groupe du platine (troisième).

Production minérale, par groupe de produits minéraux

En 2017, la valeur totale de la production canadienne de minéraux s'élevait à 43,9 milliards de dollars, soit 11,3 % de plus que les 39,4 milliards de dollars enregistrés en 2016. Tous les produits minéraux ont enregistré des gains en valeur, mais les résultats individuels variaient. C'est le charbon qui a connu la plus grande augmentation d'une année à l'autre de 55,6 % ou de 2,2 milliards de dollars.

Production minérale, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2017 (dpr)

Image
Version texte

Ce diagramme à barres illustre la valeur de la production minérale annuelle par groupe de produits minéraux de 2008 à 2017. Voir le tableau Production minérale, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2017 (dpr) pour obtenir les valeurs propres à chacune des régions.

Production minérale, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2017 (dpr)
(millions de dollars)
Groupe de produits minéraux 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 (dpr)
Métaux 22 594 15 475 21 379 25 994 23 558 23 497 24 225 23 126 23 299 24 032
Non-métaux 17 642 10 138 13 187 16 253 14 850 13 858 14 086 14 830 12 121 13 633
Charbon 4 986 4 406 5 541 7 471 5 881 4 887 3 897 3 126 4 009 6 238
Total 45 222 30 019 40 107 49 718 44 289 42 242 42 208 41 082 39 429 43 903

Les cinq produits minéraux canadiens ayant la valeur la plus élevée en 2017 étaient l'or, le charbon, le cuivre, la potasse et le minerai de fer. Ensemble, ils représentent 28 milliards de dollars, soit près de 64 % de la valeur totale de la production minérale.

Principaux minéraux, par valeur de production, en 2017 (dpr)

Image
Version texte

Ce diagramme à barres illustre la valeur de production des minéraux les plus importants en pourcentage du total pour 2017. Les trois produits minéraux en importance étaient l'or (20 %), le charbon (14 %) et le cuivre (11 %).

Production minérale canadienne par province et territoire

Les minéraux sont produits dans toutes les provinces et tous les territoires. Les quatre provinces dont la production est la plus importante (l'Ontario, la Colombie-Britannique, le Québec et la Saskatchewan) sont responsables des trois quarts de la valeur totale de la production minérale canadienne de 2017.

Production minérale, par province et par territoire, en 2016 et en 2017 (dpr)

Canada's mineral production
Version texte

Les diagrammes à barres superposés sur cette carte du Canada illustrent la valeur de production minérale (en dollars courants) de chaque province et territoire pour les années 2016 et 2017. Les régions dont la production minérale avait la plus grande valeur en 2017 étaient l'Ontario (9,9 milliards de dollars), la Colombie-Britannique (8,8 milliards de dollars) et le Québec (8,6 milliards de dollars).

Production minérale, par province et par territoire, de 2008 à 2017 (dpr)
(millions de dollars)
Province/Territoire 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 (dpr)
Terre-Neuve-et-Labrador 5 316 2 409 4 583 5 073 4 297 4 079 3 210 2 783 2 697 2 927
Île-du-Prince-Édouard 3 4 3 3 4 4 4 5 6 6
Nouvelle-Écosse 307 232 198 197 193 188 168 192 206 237
Nouveau-Brunswick 1 537 1 100 1 211 1 335 1 156 598 439 444 375 393
Québec 5 801 5 271 6 795 8 095 7 695 7 733 8 112 7 204 7 797 8 609
Ontario 8 948 5 803 7 574 10 124 8 933 9 633 10 392 10 338 10 051 9 862
Manitoba 1 687 1 341 1 695 1 794 1 492 1 306 1 428 1 347 1 418 1 656
Saskatchewan 8 604 5 059 6 488 9 101 7 790 6 858 6 779 8 072 5 537 5 718
Alberta 3 588 1 634 1 958 2 347 2 361 2 278 2 246 2 108 2 321 2 444
Colombie-Britannique 7 088 5 418 6 943 8 717 7 543 6 812 6 503 5 882 6 424 8 836
Yukon 208 240 299 367 486 467 408 246 391 301
Territoires du Nord-Ouest 2 123 1 507 2 045 2 138 1 725 1 659 1 882 1 817 1 507 2 070
Nunavut 13 317 427 614 629 636 644 700 844
Total pour le Canada 45 223 30 018 40 109 49 718 44 289 42 244 42 207 41 082 39 430 43 903

Fournisseurs de services

Les villes canadiennes constituent des bases régionales permettant de soutenir les activités d’exploration et d’exploitation minières ainsi que les activités connexes d’autres industries grâce aux fournisseurs d’équipements et de services spécialisés qui s’y trouvent. Les grandes régions urbaines, comme Toronto et Vancouver, sont également reconnues comme plaques tournantes mondiales en matière de services financiers et juridiques liés à l’exploration et l’exploitation minières.

En 2017, plus de 3 700 entreprises canadiennes ont été en mesure de mettre leur expertise technique, juridique, financière, comptable, environnementale ou autre au service de l’industrie de l’exploitation minière et de l’exploration.

Les transports jouent un rôle de facilitateur important pour le secteur des minéraux, non seulement en livrant les produits minéraux aux marchés, mais également en amenant l’équipement et les fournitures aux opérations minières. Les industries du transport profitent d’un secteur minier dynamique, plus particulièrement les chemins de fer, puisque l’exploitation minière représente plus de la moitié du tonnage annuel expédié par service marchandises ferroviaire.

Apprenez-en plus sur la production minérale au Canada.

Principales régions minières, principales mines productrices et principaux champs de pétrole et de gaz du Canada

La carte présente l'emplacement des mines importantes de minéraux métalliques, non métalliques et industriels, des mines de sables bitumineux et des champs de gaz du Canada.

Apprenez-en plus sur les cartes de mines et minéraux disponibles.

ImageExploration minérale

L'exploration minérale est la recherche de matériaux dans la croûte terrestre, là où les concentrations et les quantités permettent une extraction et une transformation rentables.

Faits saillants

  • Les chiffres préliminaires pour 2017 indiquent que les entreprises d’exploration et d’exploitation minérales et minières ont dépensé 2,1 milliards de dollars en projets d’exploration et de mise en valeur de gisements au Canada, par rapport à 1,6 milliard de dollars en 2016
  • Une autre augmentation de 6,0 %, pour atteindre 2,2 milliards de dollars, est attendue en 2018 en raison des intentions de dépenser déclarées
  • Les entreprises d’exploration et d’exploitation minières ayant leur siège social au Canada représentaient la plus grande partie des budgets mondiaux pour l’exploration des métaux non ferreux et qui s’était fixée à 32,9 % en 2017
  • Le Canada demeurait la première destination mondiale pour l’exploration minérale non ferreuse en 2017, attirant ainsi 13,8 % des budgets mondiaux pour l’exploration

Les dépenses relatives aux activités d'exploration minérale et de mise en valeur de gisements dépendent en grande partie de la conjoncture du marché et des prix des produits. Au cours de la dernière décennie, les prix des minéraux et des métaux ont connu des fluctuations importantes pour atteindre un sommet historique en 2011 avant de connaître une période de déclin. Cette période s'est terminée en 2016 lorsque les prix de la plupart des métaux précieux et de base se sont remis à grimper.

Dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements et indice des prix des métaux et des minéraux, de 1997 à 2018 (i)

Exploration and deposit appraisal
Version texte

Ce diagramme linéaire illustre les dépenses d'exploration et de mise en valeur des gisements sur l'axe vertical gauche et l'indice des prix des métaux et des minéraux de la Banque du Canada de 1997 à 2018 sur l'axe vertical droit. Un sommet a été atteint pour les deux variables en 2008 et en 2011.

Exploration minérale par produit

Le Canada tire parti d’une richesse en minéraux diversifiée, dont des produits minéraux traditionnels, comme l’or, les métaux communs et les diamants, ainsi que des produits minéraux utilisés dans les applications d’énergie très propre et les technologies avancées, comme les éléments des terres rares, le graphite et le lithium.

Les métaux précieux, notamment l’or, demeurent l’objectif principal des dépenses en exploration (1,4 milliard de dollars), ce qui représente 65 % des dépenses totales en 2017. Il s’agit du ratio le plus élevé en plus de 25 ans et d’un indicateur des dernières tendances générales expliquant l’importance de la hausse du prix de l’or.

Les dépenses relatives à d’autres métaux étaient moins élevées qu’en 2008, mais ont tout de même connu la plus grande augmentation en pourcentage en 2017, s’élevant à 81,6 % pour atteindre 88,9 millions de dollars, et devraient augmenter encore de 31 % en 2018. Les autres métaux comprennent le cobalt et le lithium, qui font l’objet d’une attention particulière en raison d’une demande accrue liée à leur emploi dans la fabrication de batteries pour les véhicules électriques.

Pourcentage des dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2017 (dpr)

Image
Version texte

Ces deux diagrammes circulaires illustrent les dépenses d'exploration et de mise en valeur des gisements par groupe de produits minéraux pour 2008 et 2017. En 2008, 35 % des dépenses concernaient les métaux précieux; 26 %, les métaux communs et 12 %, l'uranium. En 2017, ces proportions étaient respectivement de 65 %, 14 % et 6 %. Voir le tableau Dépenses d'exploration et de mise en valeur de gisements, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2018 (i) pour obtenir les valeurs annuelles propres à chacun des groupes de produits minéraux.

Dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements,
par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2018 (i)
(millions de dollars)
Groupe de produits minéraux 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 (p) 2018 (si)
Métaux précieux 1 161,4 989,3 1 443,9 2 277,3 1 842,7 1 103,6 849,4 857,5 952,6 1 375,8 1 355,5
Métaux communs 842,1 296,6 551,9 734,1 633,0 419,3 420,0 382,0 236,7 294,0 406,9
Minerai de fer 224,4 61,4 110,1 307,0 358,6 130,7 69,1 28,1 22,5 26,8 25,3
Uranium 409,0 205,1 190,4 197,6 205,1 167,4 184,4 170,2 163,9 135,4 103,7
Diamants 221,6 70,0 106,8 91,9 74,6 72,9 109,9 119,3 77,7 78,8 76,6
Autres métaux 189,6 99,1 141,8 260,8 230,9 191,9 125,3 68,7 48,0 88,9 116,5
Non-métaux 179,4 165,9 168,8 214,2 313,6 116,5 136,0 124,8 81,2 57,5 82,9
Charbon 51,9 57,1 58,1 144,5 216,6 149,8 123,4 91,8 46,2 54,0 70,8
Total 3 279,5 1 944,4 2 771,9 4 227,4 3 875,1 2 355,2 2 017,4 1 842,4 1 628,8 2 111,3 2 238,2

Exploration minérale par province et par territoire

En 2017, le Québec était au premier rang en matière de dépenses relatives à l’exploration minérale, suivi de l’Ontario et de la Colombie-Britannique. Ces trois provinces représentaient 64,4 % des dépenses totales d’exploration et de mise en valeur de gisements.

Dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements, par province et par territoire, de 2016 à 2018 (i)

Image
Version texte

Les diagrammes à barres superposés sur cette carte du Canada illustrent la valeur des dépenses d'exploration et de mise en valeur de gisements de chaque province et territoire pour les années 2016, 2017 et 2018. Chacune des barres a été divisée en deux parties, l'une représentant l'exploration et l'autre, la mise en valeur de gisements. Les régions dont les dépenses avaient la plus grande valeur en 2017 étaient le Québec (577 millions de dollars), l'Ontario (526 millions de dollars) et la Colombie-Britannique (258 millions de dollars).

Exploration minérale par type de société

Il existe deux types de sociétés dans le secteur de l’exploration minérale :

  • Les grandes sociétés tirent généralement des revenus récurrents de l’exploitation minière ou d’autres activités commerciales. Elles ne sont pas nécessairement des sociétés minières.
  • Les petites sociétés ne génèrent pas de revenus (c.-à-d. qu’elles ne disposent pas d’une mine en exploitation) et dépendent surtout des marchés pour se procurer les capitaux nécessaires à la réalisation de leurs programmes d’exploration.

Les petites sociétés minières ont tendance à se spécialiser en activités de démarrage de l’exploration, alors que les grandes sociétés amèneront plutôt la mine vers la production.

Au Canada, les petites sociétés minières jouent un rôle important sur le plan de la découverte de minéraux et de la progression des projets, ces derniers représentant la prochaine génération de mines canadiennes. En 2017, les petites sociétés minières ont dépensé 964 millions de dollars afin de mener des activités d’exploration et de mise en valeur de gisements, soit une augmentation de 52 % par rapport à 2016.

Proportion des dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements des petites et des grandes sociétés, de 2008 à 2018 (i)

Exploration and deposit appraisal
Version texte

Ce diagramme à barres démontre en pourcentage la proportion des dépenses d'exploration et de mise en valeur des gisements des petites et des grandes sociétés de 2008 à 2018 (intentions de dépenser). En 2008, les petites sociétés ont effectué 65 % des dépenses comparativement à 46 % en 2017. Voir le tableau Dépenses d'exploration et de mise en valeur des gisements des petites et des grandes sociétés, de 2008 à 2018 (i) pour obtenir les valeurs annuelles propres à chacune des petites et des grandes sociétés.

Dépenses d’exploration et de mise en valeur des gisements des petites et des grandes sociétés, de 2008 à 2018 (i)
(millions de dollars)
Type de société 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 (dpr) 2018 (i)
Grande société 1 162 834 1 225 2 180 2 028 1 390 1 203 1 265 995 1 147 1 213
Petite société 2 118 1 111 1 547 2 048 1 847 965 814 578 634 964 1 026
Total 3 280 1 944 2 772 4 227 3 875 2 355 2 017 1 842 1 629 2 111 2 238

Apprenez-en plus sur l’exploration minérale au Canada.

ImageActifs miniers canadiens

Les sociétés canadiennes d’exploration et d’exploitation minières sont actives partout au monde. L’importance de cette présence peut être déterminée en examinant la valeur et l’emplacement des actifs miniers canadiens.

La valeur totale des actifs miniers canadiens a diminué de 1,4 % en 2016, alors que la portion située à l’extérieur du Canada a diminué de 3,1 %.

Faits saillants

  • En 2016, les actifs miniers canadiens se chiffraient à 25,4 milliards de dollars
  • En 2016, les actifs miniers canadiens à l’étranger se chiffraient à 163,9 milliards de dollars
  • En 2016, les actifs à l’étranger représentaient 64 % des actifs totaux

Présence canadienne à l’étranger

En 2016, les deux tiers de la valeur des actifs miniers canadiens à l’étranger se trouvaient dans les Amériques où les valeurs ont légèrement diminué par rapport à l’année précédente. L’Asie a connu la plus grande baisse en termes de pourcentage (-19,4 %) en 2016. La valeur totale des actifs miniers canadiens en Afrique a diminué de 5,5 % en 2016, alors que les valeurs en Océanie et en Europe ont diminué de 4,2 % et de 8,5 % respectivement.

Au total, 163,9 milliards de dollars en actifs étaient situés dans 101 pays étrangers en 2016. Les cinq principaux pays étaient :

  • les États-Unis (24,5 milliards de dollars)
  • le Mexique (18,3 milliards de dollars)
  • le Chili (17,5 milliards de dollars)
  • l’Argentine (12,6 milliards de dollars)
  • le Brésil (9,9 milliards de dollars)
Proportion des actifs miniers canadiens à l’étranger, par pays, en 2016
Classement Pays Pourcentage
1 États-Unis 15 %
2 Mexique 11 %
3 Chili 11 %
4 Argentine 8 %
5 Brésil 6 %
6 Pérou 6 %
7 Zambie 5 %
8 Panama 4 %
9 République dominicaine 4 %
10 Chine 2 %
Autres pays 28 %

Actifs miniers canadiens, en 2016 (dpr)

Image
Version texte

Dans cette carte du monde, des couleurs sont assignées aux pays en fonction de la fourchette de valeur des actifs miniers canadiens (p. ex., les actifs miniers canadiens des pays en vert pâle sont d'une valeur de 100 millions de dollars à 1 milliard de dollars). Pour ce qui est de chacun des continents ainsi que du Canada, des États-Unis et du Mexique, les valeurs des actifs sont énumérées. Voir le tableau Actifs miniers canadiens, par région du monde, de 2015 à 2016 (dpr) pour obtenir les valeurs propres à chacune des régions.

Actifs miniers canadiens, par région du monde, de 2015 à 2016 (dpr)
Région 2015 (milliards de dollars) 2016 (dpr) (milliards de dollars) Variation (milliards de dollars) Variation (%)
Afrique 30 29 -1,7 -5,5
Amériques (sauf le Canada) 113 113 -0,3 -0,3
Asie 11 9 -2,1 -19,4
Europe 11 10 -0,9 -8,5
Océanie 4 4 -0,2 -4,2
Actifs miniers canadiens à l’étranger 169 164 -5,2 -3,1
Canada 89 90 1,6 1,8
Total des actifs miniers canadiens 258 254 -3,6 -1,4

Apprenez-en plus sur la présence mondiale des sociétés minières canadiennes.

ImageParticipation des Autochtones

Le Secteur des terres et des minéraux de Ressources naturelles Canada est déterminé à promouvoir la participation autochtone dans les activités d’exploration et d’exploitation minières en partageant de l’information pour contribuer à la prise de décisions éclairées qui favorise l’établissement de partenariats et la promotion du renforcement des capacités communautaires.

La représentation autochtone dans le secteur des minéraux a augmenté au cours de la dernière décennie, particulièrement dans l’industrie minière.

Faits saillants

  • Plus de 16 500 Autochtones étaient employés par le secteur des minéraux en 2016
  • Les Autochtones représentaient environ 11,6 % de la main‑d’œuvre de l’industrie minière en 2016, ce qui fait de cette industrie le deuxième plus grand employeur du secteur privé sur une base participative
  • Au cours des 10 dernières années, environ 380 ententes ont été signées entre les sociétés d’exploration et d’exploitation minières et les communautés ou gouvernements autochtones

Apprenez-en plus sur nos outils et nos produits d’information sur la participation autochtone à l’exploration et à l’exploitation minière.

Main-d’œuvre autochtone

En 2016, plus de 16 500 Autochtones étaient employés par des sociétés d’exploitation minière et de la transformation des minéraux au Canada. Plus de la moitié de la main-d’œuvre autochtone était concentrée dans le sous-secteur de l’exploitation minière en amont où les Autochtones représentaient 11,6 % des employés de l’industrie (comparativement à 7,6 % en 2011), soit plus du double du pourcentage moyen de représentation dans toutes les industries confondues, qui est de 4 %.

Ententes entre les sociétés et les communautés autochtones

Les ententes entre les sociétés d’exploration minérale et d’exploitation minière et les communautés ou gouvernements autochtones ont contribué à garantir des avantages pour de nombreuses communautés et entreprises autochtones et à fournir plus de certitude pour les sociétés d’exploration et d’exploitation minières.

Depuis 1974, plus de 500 ententes (ententes actives et expirées, aux stades de l’exploration, du développement et de post-développement) ont été signées pour 312 projets d’exploration et d’exploitation minières différents. Environ 400 ententes étaient encore valides en 2017. Plus de la moitié des ententes actives sont en Ontario et en Colombie-Britannique. Le nombre d’ententes signées durant la phase d’exploration a doublé entre 2006 et 2017. De plus, il y a eu une augmentation générale des ententes liées aux phases d’exploration, de développement et de post-développement, dont :

  • 51 avant 2000
  • 455 entre 2000 et 2017

Cette augmentation s’explique à la fois par des activités d’exploration et d’exploitation minières accrues et l’intérêt grandissant à établir une compréhension mutuelle entre les communautés autochtones et les sociétés minières.

Nombre d’ententes signées entre les sociétés d’exploration et d’exploitation minières et les communautés ou gouvernements autochtones, de 2000 à 2017

Image
Version texte

Ce diagramme à barres illustre le nombre d'ententes signées chaque année entre les sociétés d'exploration et d'exploitation minières et les Autochtones, de 2000 à 2017, pour des projets miniers au stade de l'exploration et au stade postérieur à l'exploration. Il indique des hausses du nombre total et de la portion d'ententes concernant des projets au stade de l'exploration signées chaque année de 2000 à 2012. De 2013 à 2017, le nombre d'ententes signées a diminué par rapport aux années précédentes.

Distribution des ententes actives signées entre les sociétés d’exploration et d’exploitation minières et les communautés ou gouvernements autochtones, par province et par territoire, en 2017

Image
Version texte

Cette carte du Canada démontre en pourcentage la répartition des ententes actives entre des sociétés d'exploration et d'exploitation minières et des communautés ou gouvernements autochtones par province et par territoire en 2017. La majorité de ces ententes était située en Ontario (33,3 %) et en Colombie-Britannique (20,4 %). Les Territoires du Nord-Ouest et la Saskatchewan représentaient chacun 8,6 % des ententes, suivis du Québec avec 7,4 %. Le Nunavut, le Yukon et l'ensemble des provinces de l'Atlantique représentaient environ 6 % chacun. Les autres ententes actives se trouvaient au Manitoba (2 %) et en Alberta (1,5 %).

ImagePIB nominal dans le secteur des minéraux

En 2017, la contribution directe au produit intérieur brut (PIB) canadien du secteur des minéraux était de 72,0 milliards de dollars, soit 3,6 % du PIB canadien total. Les répercussions indirectes du secteur des minéraux ont ajouté 24,5 milliards de dollars supplémentaires, pour un impact total de 96,5 milliards de dollars.

Produit intérieur brut nominal du secteur des minéraux par sous-secteur et groupe de produits, en 2017

Image
Version texte

Ce diagramme circulaire illustre la valeur monétaire du produit intérieur brut direct par sous secteur du secteur des minéraux en 2017. Les diagrammes à barres empilées fournissent le détail par groupe de produits minéraux.

Image Emploi dans le secteur des minéraux canadien

Le secteur des minéraux offre aux Canadiens et aux Canadiennes partout au pays des emplois bien rémunérés et de haute qualité, dont plusieurs sont situés dans des régions nordiques ou isolées.

En 2017, le secteur des minéraux employait directement 426 000 personnes et indirectement 208 000 personnes, pour un total de 634 000.

Se chiffrant à 119 000 $, le salaire annuel moyen pour les emplois de l’industrie minière représente près du double de la moyenne, toutes industries confondues, de 60 000 $.

Emplois directs dans le secteur des minéraux, par sous-secteur et par groupe de produits, en 2017

Image
Version texte

Ce diagramme circulaire illustre le nombre d'emplois directs au sein des sous-secteurs du secteur des minéraux. Les barres empilées fournissent le détail par groupe de produits minéraux pour 2017. Voir le tableau Emplois dans le secteur des minéraux, par sous-secteur et par groupe de produits, de 2008 à 2017 pour obtenir les valeurs propres à chacun des sous-secteurs et des groupes de produits minéraux.

Emploi, par sous-secteur, par groupe de produits et par année
Emplois dans le secteur des minéraux, par sous-secteur et par groupe de produits, de 2008 à 2017
(milliers d’emplois)
Sous-secteur/Groupe de produits 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Primaire 193 169 181 197 196 192 196 194 197 204
Extraction 53 47 51 55 56 54 58 58 68 58
Charbon 5 5 6 6 6 6 6 6 5 5
Minéraux métalliques 27 23 24 27 30 30 34 34 38 40
Minéraux non métalliques 20 19 20 21 20 18 18 18 24 25
Services 30 26 30 38 41 38 37 35 34 37
Première transformation 110 96 100 103 99 101 101 101 96 97
Produits minéraux métalliques de première fusion 61 50 53 57 51 53 52 52 47 46
Produits minéraux non métalliques de première fusion 49 46 47 47 48 48 49 49 50 50
En aval 223 198 198 209 211 212 210 210 220 222
Produits métalliques de deuxième fusion 29 23 25 27 25 30 29 29 26 27
Produits métalliques de troisième fusion 131 120 116 121 126 128 126 125 131 132
Produits métalliques divers 35 29 32 35 35 34 35 36 37 38
Services et travail sur commande 29 25 25 25 24 21 20 20 25 26
Total pour le secteur des minéraux 416 367 379 405 407 404 407 405 417 426
Emploi, par industrie et par année
Emploi au sein du secteur des minéraux, par industrie, de 2008 à 2017 (dpr)
(milliers d'emplois)
Industrie 2008 2009 2010 2011 2012 2013 (r) 2014 (r) 2015 (r) 2016 (r) 2017 (dpr)
Extraction minière et exploitation en carrière (sauf l’extraction de pétrole et de gaz) 55 49 53 56 58 66 71 71 66 71
Activités de soutien à l’extraction minière 22 19 22 30 33 27 22 21 21 23
Fabrication de produits minéraux non métalliques 55 52 54 53 54 54 53 53 52 52
Première transformation des métaux 83 66 71 79 68 67 66 63 62 65
Fabrication de produits métalliques 180 164 161 165 170 167 170 170 166 171
Total 395 350 361 384 384 381 382 378 367 382
Rémunération par emploi, par industrie et par année
Moyenne de la rémunération globale annuelle par emploi dans le secteur des minéraux, par industrie, de 2008 à 2017 (dpr)
(dollars)
Industrie 2008 2009 2010 2011 2012 2013 (r) 2014 (r) 2015 (r) 2016 (r) 2017 (dpr)
Extraction minière et exploitation en carrière (sauf l’extraction de pétrole et de gaz) 98 303 107 745 107 030 109 682 112 462 120 611 115 032 109 242 118 866 119 334
Activités de soutien à l’extraction minière 98 718 95 674 98 280 102 357 103 435 111 660 112 697 111 604 107 077 105 937
Fabrication de produits minéraux non métalliques 64 189 62 775 63 000 63 620 65 122 67 685 69 388 71 342 72 963 75 794
Première transformation des métaux 85 955 87 084 88 751 87 439 95 192 100 098 98 673 105 508 105 314 105 684
Fabrication de produits métalliques 62 011 60 368 59 676 62 359 65 374 67 998 70 800 70 460 69 958 69 430
Moyenne canadienne dans toutes les industries confondues 50 335 50 813 51 440 53 195 54 919 56 138 57 834 58 970 59 286 60 330

Apprenez-en plus sur l’emploi dans le secteur des minéraux.

ImageFinancement

La Bourse de Toronto (TSX) et la Bourse de croissance TSX (TSXV) offrent des marchés d’inscription de premier plan à l’échelle mondiale pour ce qui est des sociétés d’exploration minérale et d’exploitation minière, comprenant plus de 1 200 entreprises émettrices d’actions, ce qui représente près de 50 % des sociétés minières au monde inscrites à la cote en 2017.

En 2017, près d’un tiers (8,5 milliards de dollars) du total mondial de capitaux propres pour ces activités a été réuni par des sociétés inscrites aux Bourses TSX et TSXV, ce qui représente 59 % du financement par actions liées à l’exploration minérale et à l’exploitation minière à l’échelle mondiale. Le Canada s’est classé au premier rang mondial au chapitre du financement par actions accordé à l’exploration minérale et à l’exploitation minière.

Image
Version texte

Ce graphique démontre que la Bourse de Toronto (TSX) et la Bourse de croissance TSX (TSXV) offrent des marchés d'inscription de premier plan à l'échelle mondiale relativement aux sociétés d'exploration minérale et d'exploitation minière. Il démontre également que, à l'échelle mondiale, ces marchés constituent 50 % des sociétés ouvertes d'exploitation et d'exploration minières et 59 % du financement total, lesquels ont réuni près de 8,5 milliards de dollars en 2017.

ImageRevenus du gouvernement

De 2012 à 2016, le secteur de l'exploitation minière et certains secteurs manufacturiers (exploitation minière et exploitation en carrière, première transformation des métaux et fabrication de produits minéraux non métalliques) ont versé en moyenne 2,2 milliards de dollars par année en impôts des sociétés et en redevances. Les impôts miniers et les redevances représentent 60 % de ce montant, tandis que le reste est versé sous forme d'impôts des sociétés aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux.

Image
Version texte

Ce graphique démontre le fait que les gouvernements canadiens reçoivent des versements en impôt et en redevances du secteur de l'exploitation minière et de certains secteurs manufacturiers.

Apprenez-en plus sur les impôts s’appliquant aux industries des minéraux et des métaux.

ImageCommerce

En 2017, les importations et exportations canadiennes de produits minéraux (qui comprennent les minerais, les concentrés et les produits métalliques semi-ouvrés et ouvrés) ont enregistré une balance commerciale de plus de 19,9 milliards de dollars.

Échanges commerciaux canadiens de minéraux, par partenaire commercial, en 2017
(milliards de dollars)
Partenaire commercial Exportations canadiennes
(sauf les réexportations)
Exportations
totales
Importations
totales
Balance
commerciale
États-Unis 52,1 55,3 38,8 16,5
UE 28 21,2 21,4 6,8 14,6
Chine 4,7 4,7 9,6 -4,9
Japon 4,1 4,1 3,0 1,1
Corée du Sud 3,0 3,0 1,3 1,7
Inde 2,2 2,2 0,9 1,3
Norvège 1,5 1,5 0,2 1,3
Mexique 1,5 1,6 4,1 -2,5
Brésil 0,8 0,8 2,4 -1,6
Taiwan 0,8 0,8 1,2 -0,4
Autres pays 5,7 6,0 13,3 -7,3
Total pour le Canada 97,5 101,5 81,6 19,9

Exportations

En 2017, les exportations canadiennes de produits minéraux étaient évaluées à 97,5 milliards de dollars, soit 19,4 % de la valeur totale de ses exportations.

Image
Version texte

Ce graphique démontre que les exportations nationales de produits minéraux représentaient 19 % des exportations totales. Il démontre également les principales destinations d'exportation des produits minéraux du Canada : les États-Unis avec 53 % (52 milliards de dollars), l'Union européenne avec 22 % (21 milliards de dollars) et la Chine avec 5 % (5 milliards de dollars).

Exportations canadiennes de minéraux, par produit minéral, de 2008 à 2017
(milliards de dollars)
Produit minéral 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Or 8,9 9,3 15,1 18,3 16,9 17,7 17,9 17,6 18,4 18,6
Fer et acier 16,1 9,7 11,9 12,6 12,8 12,1 13,7 13,6 12,9 14,9
Aluminium 11,7 7,6 9,2 9,9 8,6 8,7 9,8 10,5 10,7 12,7
Cuivre 6,6 4,0 5,2 6,4 5,9 6,1 7,0 6,9 6,1 7,2
Charbon 6,3 5,0 6,2 8,3 6,6 5,8 4,5 3,8 4,7 7,1
Potasse et composés de potassium 6,3 3,7 5,2 6,7 6,1 5,8 5,2 6,9 4,7 5,1
Nickel 7,4 3,4 5,0 6,7 5,2 4,7 5,4 5,4 4,2 3,8
Minerai de fer 3,1 3,4 3,2 4,2 4,2 4,6 4,4 3,6 3,8 4,6
Diamants 2,7 1,8 2,6 2,6 2,2 2,1 2,6 2,4 2,0 2,6
Uranium et thorium 1,8 1,5 1,8 2,4 1,7 2,0 1,4 1,7 2,0 1,6
Tous les autres minéraux 19,3 13,2 14,8 17,9 17,9 17,2 17,6 19,7 19,2 19,2
Total 90,2 62,7 80,2 95,9 88,1 86,9 89,6 92,0 88,6 97,5

Apprenez-en plus sur les importations et exportations canadiennes de minéraux.

ImageInvestissement dans le secteur des minéraux

En 2017, le secteur des minéraux a investi 11,9 milliards de dollars en nouvelle construction d'immobilisations et en machinerie et équipement, ce qui représente 5 % du total pour le Canada.

Image
Version texte

Ce graphique démontre que le secteur des minéraux représentait 5 % de l'investissement en capital non résidentiel au Canada et qu'il a investi 11,9 milliards de dollars en nouvelle construction d'immobilisations (8 milliards de dollars en extraction minière et activités de soutien connexes et 4 milliards de dollars en transformation des minéraux).

Dépenses en capital du secteur des minéraux, par industrie, de 2008 à 2018 (i)
(milliards de dollars)
Industrie 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 (dpr) 2018 (i)
Extraction minière et exploitation en carrière (sauf l’extraction de pétrole et de gaz) 7,3 6,2 9,1 12,2 16,9 15,1 11,1 10,2 9,6 8,2 8,1
Activités de soutien à l’extraction minière 0,4 0,4 0,3 0,6 0,6 0,7 0,4 0,4 0,2 0,2 0,4
Fabrication de produits minéraux non métalliques 0,7 0,6 0,8 0,7 0,6 0,5 1,0 1,1 1,2 0,9 0,6
Première transformation des métaux 1,6 0,9 1,8 2,9 3,9 3,5 3,3 3,2 2,3 1,9 1,7
Fabrication de produits métalliques 0,7 0,8 0,6 0,7 0,5 0,6 0,6 0,7 0,7 0,7 0,7
Total 10,8 8,9 12,5 17,1 22,5 20,3 16,5 15,7 14,1 11,9 11,5

Apprenez-en plus sur les investissements en capital du secteur canadien des minéraux.

Projets importants d’exploitation de ressources naturelles

En 2017, les investissements actuels et potentiels dans des projets importants liés à l'exploitation minière (p. ex., constructions de mine, redéveloppement, expansions et installations de transformation) étaient estimés à 80 milliards de dollars en dépenses en capital au cours des 10 prochaines années et touchaient 101 projets. En 2016, il s'agissait de 90 milliards de dollars répartis en 97 projets.

Apprenez-en plus sur les projets importants d’exploitation des ressources naturelles planifiés et en cours pour les 10 prochaines années. (PDF, 3,99 Mo)

ImageApplications de technologies vertes et d’énergie propre

En adoptant des méthodes propres et durables dans le développement du secteur des minéraux du Canada, on veille à ce que ce dernier puisse continuer à contribuer à l'économie canadienne pendant de nombreuses années.

Adoption de technologies vertes avancées

L'Initiative mines vertes, dirigée par Ressources naturelles Canada en partenariat étroit avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, l'industrie, les chercheurs universitaires, les organisations non gouvernementales et d'autres intervenants, comme le Conseil canadien de l'innovation minière, a pour but d'améliorer le rendement environnemental du secteur minier et de créer des débouchés pour les technologies vertes.

Apprenez-en plus sur l'Innovation mines vertes.

Les minéraux et les métaux et les applications d'énergie propre

Le Canada est préparé afin d'être en mesure de répondre à la demande grandissante de produits traditionnels et émergents nécessaires à la création d'applications de technologie propre.

Le pays est un producteur mondial important de cuivre, de nickel et de cobalt, en plus d'abriter de nombreux projets minéraux avancés comprenant les éléments des terres rares, le lithium et le graphite. Ces produits minéraux sont essentiels à la production de cellules solaires, de piles à haute densité d'énergie et d'éoliennes.

Apprenez-en plus sur comment soutenir les applications d’énergie propre.

Notes et sources

(dpr) données provisoires
(i) intentions de dépenser
(r) révisé
G$ milliards de dollars
Les totaux peuvent varier en raison de l’arrondissement des chiffres.

Production minérale

  • Production minérale du Canada, rang mondial
    • Resources naturelles Canada; Statistique Canada; U.S. Geological Survey; World Nuclear Association
  • Production minérale, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2017 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada
  • Production minérale, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2017 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada
  • Principaux minéraux, par valeur de production, en 2017 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada
    • Potasse : exclut les expéditions aux usines de sulfate de potassium
    • Sable et gravier : exclut les expéditions de sable, de gravier et de pierre aux usines canadiennes de ciment, de chaux et d’argile
    • Ciment : comprend le clinker exporté
    • La valeur de l’uranium est calculée à partir des prix du marché au comptant
  • Production minérale, par province et par territoire, en 2016 et en 2017 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada
  • Production minérale, par province et par territoire, de 2008 à 2017 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada

Exploration minérale

  • Dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements et indice des prix des métaux et des minéraux, de 1997 à 2018 (i)
    • Ressources naturelles Canada, d’après le Relevé annuel des dépenses d’exploration minérale, de mise en valeur de gisements et d’aménagement de complexes miniers
    • Indice annuel des prix des produits de base de la Banque du Canada, Métaux et minéraux
  • Pourcentage des dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2017 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada, d’après le Relevé annuel des dépenses d’exploration minérale, de mise en valeur de gisements et d’aménagement de complexes miniers
    • Les « métaux précieux » comprennent l’or, l’argent et les métaux du groupe du platine (iridium, osmium, palladium, platine, rhodium et ruthénium). Les « métaux communs » comprennent des métaux non ferreux tels que le cuivre, le plomb, le nickel et le zinc. Les « autres métaux » regroupent tous ceux qui ne font pas partie des catégories suivantes : métaux précieux, métaux communs, uranium et minerai de fer
  • Dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements, par groupe de produits minéraux, de 2008 à 2018 (i)
    • Ressources naturelles Canada, d'après le Relevé annuel des dépenses d'exploration minérale, de mise en valeur de gisements et d'aménagement de complexes miniers
    • Les « métaux précieux » comprennent l’or, l’argent et les métaux du groupe du platine (iridium, osmium, palladium, platine, rhodium et ruthénium). Les « métaux communs » comprennent des métaux non ferreux tels que le cuivre, le plomb, le nickel et le zinc. Les « autres métaux » regroupent tous ceux qui ne font pas partie des catégories suivantes : métaux précieux, métaux communs, uranium et minerai de fer
  • Dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements, par province et par territoire, de 2016 à 2018 (i)
    • Ressources naturelles Canada, d’après le Relevé annuel des dépenses d’exploration minérale, de mise en valeur de gisements et d’aménagement de complexes miniers
    • Les activités d’exploration et de mise en valeur de gisements comprennent les activités d’exploration, de découverte, de caractérisation et de définition détaillée des gisements pour les études de préfaisabilité et de faisabilité finale qui appuient une décision de produire et les investissements nécessaires. Les dépenses incluent les activités sur les sites miniers et hors des sites miniers, les travaux sur le terrain, les frais généraux, les études d’ingénierie, les études économiques, les études de préfaisabilité et de faisabilité de la production ainsi que les frais relatifs à l’environnement et à l’accès au territoire
  • Proportion des dépenses d’exploration et de mise en valeur de gisements des petites et des grandes sociétés, de 2008 à 2018 (i)
    • Ressources naturelles Canada, d’après le Relevé annuel des dépenses d’exploration minérale, de mise en valeur de gisements et d’aménagement de complexes miniers
  • Dépenses d’exploration et de mise en valeur des gisements des petites et des grandes sociétés, de 2008 à 2018 (i)
    • Ressources naturelles Canada, d’après le Relevé annuel des dépenses d’exploration minérale, de mise en valeur de gisements et d’aménagement de complexes miniers

Actifs miniers canadiens

  • Proportion des actifs miniers canadiens à l’étranger, par pays, en 2016
    • Ressources naturelles Canada
  • Actifs miniers canadiens, en 2016 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada
  • Actifs miniers canadiens, par région du monde, de 2015 à 2016 (dpr)
    • Ressources naturelles Canada
    • Les valeurs des actifs miniers canadiens sont celles qui sont déclarées dans les rapports financiers les plus proches du 31 décembre 2016 des sociétés ouvertes dont le siège social est situé au Canada et qui ne sont pas sous contrôle étranger. Dans ce contexte, les actifs miniers représentent des actifs à long terme, notamment les biens miniers, les charges reportées liées à l’exploration minérale, les redevances, les investissements dans des sociétés minières étrangères et d’autres actifs à long terme liés à l’exploitation minière qui peuvent être regroupés à un emplacement géographique précis. Les actifs miniers canadiens incluent les chiffres pour tous les pays dont le Canada, tandis que les actifs miniers canadiens à l’étranger incluent les chiffres pour tous les pays à l’exception du Canada

Participation des Autochtones

  • Nombre d’ententes signées entre les sociétés d’exploration et d’exploitation minières et les communautés ou gouvernements autochtones, de 2000 à 2017
    • Ressources naturelles Canada
  • Distribution des ententes actives signées entre les sociétés d’exploration et d’exploitation minières et les communautés ou gouvernements autochtones, par province et par territoire, en 2017
    • Ressources naturelles Canada
  • La représentation des Autochtones dans l’industrie minière définie est fondée sur les données tirées de l’Enquête nationale auprès des ménages menée en 2016

PIB nominal dans le secteur des minéraux

  • Produit intérieur brut nominal du secteur des minéraux, par sous-secteur et groupe de produits, en 2017
    • Statistique Canada, Compte satellite des ressources naturelles, tableau CANSIM 388-0010

Emploi dans le secteur des minéraux canadien

  • Emplois directs dans le secteur des minéraux, par sous-secteur et par groupe de produits, en 2017
    • Statistique Canada, Compte satellite des ressources naturelles, moyenne annuelle, tableau CANSIM 388-0010
  • Emplois dans le secteur des minéraux, par sous-secteur et par groupe de produits, de 2008 à 2017
    • Statistique Canada, Compte satellite des ressources naturelles, moyenne annuelle, tableau CANSIM 388-0010
  • Emploi dans le secteur des minéraux, par industrie, de 2008 à 2017 (dpr)
    • Statistique Canada, tableau CANSIM 383-0031
  • Moyenne de la rémunération globale annuelle par emploi dans le secteur des minéraux, par industrie, de 2008 à 2017 (dpr)
    • Statistique Canada, tableau CANSIM 383-0031

Financement

  • Faits saillants
    • TMX Group

Revenus du gouvernement

  • Faits saillants
    • Statistique Canada; Ressources naturelles Canada, d’après les comptes publics des provinces et des territoires

Commerce

  • Échanges commerciaux canadiens de minéraux, par partenaire commercial, en 2017
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada
    • Le commerce des produits minéraux comprend les minerais, les concentrés et les produits minéraux ouvrés et semi-ouvrés. Comprend le charbon. Union européenne (UE 28) : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Estonie, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suède
  • Faits saillants sur l’exportation
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada
  • Exportations canadiennes de minéraux, par produit minéral, de 2008 à 2017
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada.
  • Le commerce des produits minéraux comprend les minerais, les concentrés et les produits minéraux ouvrés et semi-ouvrés

Investissement dans le secteur des minéraux

  • Faits saillants
    • Calculs de Ressources naturelles Canada; à partir des données de Statistique Canada
  • Dépenses en capital du secteur des minéraux, par industrie, de 2008 à 2018 (i)
    • Ressources naturelles Canada; Statistique Canada, tableau CANSIM 029-0045

Secteur des minéraux

Le secteur des minéraux comprend les industries du Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) suivantes :

  • Extraction minière :
    • SCIAN 212 – extraction minière et exploitation en carrière (sauf l’extraction de pétrole et de gaz)
  • Activités de soutien à l’extraction minière :
    • SCIAN 213117 – forage à forfait (sauf de puits de pétrole et de gaz)
    • SCIAN 213119 – autres activités de soutien à l’extraction minière, y compris l’exploration minérale
  • Transformation des minéraux :
    • SCIAN 327 – fabrication de produits minéraux non métalliques
    • SCIAN 331 – première transformation des métaux
    • SCIAN 332 – fabrication de produits métalliques

Le sous-secteur des activités de soutien à l’exploitation minière englobe les entreprises d’exploration et de forage, ainsi que les sociétés de services à forfait ou sous contrat. Par contre, il n’inclut pas tous les fournisseurs de l’industrie minière étant donné que certaines de ces entreprises offrent leurs services à une multitude de secteurs (p. ex. le transport, la construction, les finances, les services juridiques).

Les données se rapportant au produit intérieur brut et à l’emploi proviennent du Compte satellite des ressources naturelles (CSRN) de Statistique Canada, qui permet d’évaluer la contribution des activités liées aux ressources naturelles à l’économie canadienne. Dans le CSRN, les activités liées aux ressources naturelles s’entendent des produits et services issus des actifs d’origine naturelle utilisés dans l’activité économique, notamment les minéraux. Ainsi, le CSRN offre une perspective élargie à propos des ressources naturelles. Celle-ci n’est pas exclusivement axée sur l’industrie et cherche à situer les activités liées aux ressources naturelles et leurs produits dans le cadre de l’économie canadienne. Les indicateurs émanant du CSRN reposent sur une définition du secteur des minéraux qui comprend les activités suivantes :

  • Extraction et transformation initiale des produits minéraux (également appelée production primaire) :
    • Extraction du charbon ainsi que de minéraux métalliques (p. ex., cuivre, or, plomb, nickel, argent et zinc) et non métalliques (p. ex., diamants, potasse, sel et pierre)
    • Services associés à l’exploitation de mines ou de carrières ou à l’exploration
    • Fabrication de produits métalliques primaires (p. ex., lingots et blocs d’aluminium et d’alliage d’aluminium, profilés de base en aluminium et en acier, ferro-alliages, métaux communs ou précieux affinés)
    • Fabrication de produits non métalliques primaires (p. ex., produits argileux, verre, produits en verre et ciment)
  • Transformation et fabrication en aval de produits métalliques, dont les intrants sont en grande partie des produits métalliques :
    • Produits métalliques secondaires (p. ex., tuyaux de fer et d’acier, produits de fonderie)
    • Produits métalliques tertiaires (p. ex., coutellerie, produits forgés et produits estampés)
    • Produits métalliques divers (p. ex., fils et câbles destinés aux secteurs des communications et de l’énergie, pièces en métal pour véhicules automobiles)
    • Services et travail sur commande (p. ex., revêtement, gravure et traitement thermique)
Statistique Canada, Compte satellite des ressources naturelles : Étude de faisabilité