Politique sur le renouvellement de la certification – Expérience liée aux END

L’objectif de cette directive est de favoriser une meilleure connaissance parmi les candidats et le personnel de l’Organisme de certification national en essais non destructifs (OCEND) de Ressources naturelles Canada (RNCan) sur ce qui constitue une expérience de travail acceptable aux fins du renouvellement du certificat.

Application de la directive

Cette directive s’applique à tous les candidats déposant une demande pour le renouvellement d’une certification et au personnel de l’Organisme de certification national en END de RNCan.

Objet de la directive

La directive sur l’interprétation et l’application de l’article portant sur l’expérience pour le renouvellement de la certification est décrite à l’alinéa 10.2 b) de la norme CAN/CGSB-48.9712-2014 / (ISO 9712:2012, IDT) de l’Office des normes générales du Canada portant sur la certification du personnel affecté aux essais non destructifs. Ce paragraphe stipule que : « le titulaire du certificat fournisse la preuve documentée qu’il exerce d’une façon satisfaisante une activité continue, correspondant à la certification, sans interruption notableNote de bas de page 1 ».

Interprétation de la directive

Selon l’OCEND, l’expression « des tâches correspondant à la certification » a un sens large. Ainsi toute activité ou expérience acquise pendant la période de validité de la certification et qui contribue au maintien ou à l’amélioration des connaissances requises pour vérifier, détecter, localiser, identifier et évaluer des discontinuités dans un matériau industriel au moyen de méthodes d’essais non destructifs particulières peut être créditée lors de l’évaluation de la demande de renouvellement de la certification.

Exemples de tâches considérées comme valides aux fins du renouvellement de la certification :

  • travail au moyen de méthodes d’essais non destructifs autres que celle pour laquelle la personne est certifiée;
  • travail qui permet à la personne d’acquérir de nouvelles connaissances dans le domaine des propriétés des matériaux et du traitement des métaux;
  • travail de démonstration d’équipement destiné à des essais non destructifs qui exige le montage et le fonctionnement de l’équipement;
  • travail qui comporte la gestion de services d’essais non destructifs où sont exigées des connaissances relatives à l’applicabilité et aux limites des END.

Exigences de la directive

  • Un candidat qui fait une demande de renouvellement de sa certification a la responsabilité de soumettre un formulaire de demande dûment rempli. Ce document doit contenir une attestation d’expérience signée par le candidat et vérifiée par l’employeur, le superviseur et le répondant.
  • La certification d’un candidat devient invalide s’il omet de faire une demande de renouvellement avant la date d’expiration de son certificat.
  • Un candidat qui fait une demande de renouvellement a la responsabilité de soumettre un formulaire de demande dûment rempli. Ce document doit contenir une attestation d’expérience signée par le candidat et vérifiée par l’employeur, le superviseur et le répondant.
  • Conformément au paragraphe 10.2 de la norme CAN/CGSB-48.9712-2014, jusqu’à 12 mois après la date d’expiration de la certification, la certification d’un candidat peut être réactivée s’il soumet un formulaire de renouvellement dûment rempli, accompagné d’un formulaire de preuve d’expérience de travail et du paiement de frais de renouvellement tardif de 120 $ (en sus des frais de renouvellement habituels).
  • Si le candidat soumet une demande de renouvellement plus de douze mois après la date d’expiration de son certificat, ce dernier peut passer un examen de recertification. En cas d’échec de la recertification, le candidat devra recommencer le processus initial de certification.
Pour en savoir davantage