Couverture des terres

La classification de la couverture des terres consiste à déterminer la catégorie ou la classe bien précise de zones présentant différentes couvertures de surface. Ces classes sont définies en fonction de facteurs géologiques, hydrologiques, climatiques, atmosphériques et d’utilisation du sol. Une image peut présenter seulement quelques classes (eau, affleurements rocheux, végétation) ou plusieurs classes. Plus on distingue de classes, plus la couverture des terres sera détaillée, et l'on pourra différencier les forêts, les broussailles ou les milieux humides parmi plusieurs autres catégories. On arrive à produire des images à différentes échelles spatiales et temporelles, allant d’une fréquence faible à une fréquence annuelle, et d’une échelle locale à une grande étendue. 

Le Centre canadien de cartographie et d’observation de la Terre (CCCOT) a créé de nombreux produits sur la couverture des terres à l’échelle nationale et dans le Nord, et ce, à diverses résolutions.

Les archives de données satellitaires à long terme (ADSLT) produites par le CCCOT permettent de suivre les tendances dans les changements que subit la végétation, sur le plan spatial et temporel.