Language selection

Recherche

Aléas naturels

Les icebergs peuvent causer des glissements de terrain - Découverte (Petites tranches de science)

Alexandre Normandeau est un chercheur scientifique qui étudie les glissements de terrain sous-marin. En 2018, Alexandre et ses collègues naviguaient sur un bateau de la Garde côtière canadienne lorsqu’ils ont croisé un iceberg dans le fjord de Southwind proche de l’île de Baffin. L’année suivante, ils sont retournés dans le fjord et ont remarqué la présence d’un nouveau glissement de terrain. Voyez comment ils ont découvert que les icebergs peuvent effectivement causer des glissements de terrain.

Mots clés :

Rechercher des indices de séismes anciens (Petites tranches de science)

Greg Brooks un géomorphologue qui étudie les indices de séismes anciens dans les lacs. L’étude de ces séismes est d’une importance cruciale pour la conception de certaines infrastructures essentielles. On doit avoir une très bonne idée des aléas sismiques auxquels ce genre d’infrastructures essentielles risquent d’être exposées pour pouvoir bien concevoir ces infrastructures et les rendre très résistantes aux tremblements de terre.

Mots clés :

Restauration des forêts endommagées

Les forêts nous procurent une multitude d’avantages sur les plans social, économique et environnemental. Nous devons donc veiller à les garder en santé. Des choses comme les catastrophes naturelles, les organismes nuisibles et l’extraction de ressources peuvent cependant poser problème. Dans cet épisode, nous parlons avec un chercheur qui travaille à régénérer et à restaurer des paysages forestiers altérés en collaboration avec l’industrie, le monde universitaire, les communautés autochtones et différents ordres de gouvernement.

Mots clés :

Prévoir les feux de forêt : un art et une science

Lors d’une belle journée de printemps, il est parfois difficile de penser que nous vivons le calme avant la tempête… mais attendez! Si la saison des feux de végétation connaît au pays un début relativement timide, la situation pourrait changer dès juin, selon les prévisions saisonnières de l’équipe de recherche sur les feux de végétation de Ressources naturelles Canada.

Mots clés :

Pourquoi des chercheurs s’intéressent-ils à un séisme qui s’est produit il y a 300 ans?

Petit indice: c’est le plus important séisme ayant touché l’est de l’Amérique du Nord? Mais pourquoi s’intéresser aux arbres enfouis lors de ce tremblement de terre? Tout simplement parce que le prélèvement et la datation d’échantillons de bois et de matières organiques enterrés dans les débris des mouvements de terrain permettent aux chercheurs de préciser le danger sismique dans la région en déterminant s’il y a eu d’autres tremblements de terre majeurs.

Mots clés :

Pages