Industrie forestière – Portrait regional

Faits saillants :

  • Près de 80 % des emplois de l’industrie forestière sont concentrés dans trois provinces : le Québec (31 %), la Colombie-Britannique (27 %) et l’Ontario (21 %).
  • La pâte produite dans les provinces de l’Est canadien est principalement utilisée dans la fabrication des produits du papier au sein du pays.
  • La pâte produite dans les provinces de l’Ouest est principalement destinée à l’exportation.
 

Dynamique du marché régional

En raison de la montée de l’ère des médias numériques, l’industrie forestière du Canada a subi, ces dix dernières années, un fort déclin structurel de la demande sur les marchés traditionnels du papier dans le monde entier, surtout en Amérique du Nord. Toutefois, les répercussions de ces changements varient selon les différentes régions du Canada.

L’Est canadien, où la production de papier est historiquement plus intense, a été le plus touché par l’effondrement des marchés du papier. Heureusement, la forte demande pour les emballages, le papier pour usages spéciaux et le bois d’œuvre résineux, soutient le secteur forestier dans cette région du Canada.

À l’inverse, les provinces de l’Ouest canadien sont plus axées sur la fabrication de produits du bois et la pâte commercialisée. La Colombie-Britannique et l’Alberta comptent parmi les provinces qui exportent le plus de bois d’œuvre résineux et de pâte kraft blanchie de résineux de l’hémisphère Nord (pâte NBSK). En plus de son profil industriel unique, l’Ouest canadien bénéficie d’un emplacement avantageux qui lui permet un meilleur accès aux marchés croissants de l’Asie.

La divergence des profils de ces régions devrait continuer en raison des différentes perspectives des sous-secteurs (négatives pour la majorité des produits du papier traditionnels et positives pour les produits du bois, le papier pour usages spéciaux et la bioénergie).

Produit intérieur brut réel de l'industrie forestière par région, 2017

Graphique de l'industrie forestière
Version texte

Le graphique montre le pourcentage du produit intérieur brut réel de l’industrie forestière canadienne par région en 2017. Le plus grand pourcentage se trouvait en Colombie-Britannique (30 %), suivi du Québec (28 %), de l’Ontario (21 %), des provinces des Prairies (14 %), et des provinces de l’Atlantique (7 %).

 

Exportations régionales

La Colombie-Britannique est le plus grand exportateur canadien de bois d’œuvre résineux, de panneaux de bois structuraux et de pâte de bois.

La pâte produite dans les provinces de l’Est canadien est principalement utilisée dans la fabrication des produits du papier au sein du pays, tandis que la pâte produite dans les provinces de l’Ouest est principalement destinée à l’exportation.

Le Québec représente la majorité du reste des exportations en papier journal du Canada. Les États-Unis demeurent le marché d’exportation le plus important du Québec.

Exportations de produits forestiers canadiens par province, 2017

Forest industry graph

Remarque : la mention « Autre » comprend environ 415 catégories de produits différentes.

Version texte

Le graphique montre la valeur, en milliard de dollars, des exportations de produits forestiers canadiens en 2017, par province et par type : bois d’œuvre résineux, panneaux de bois structuraux, papier journal, pâte de bois, papier d’impression et d’écriture, autre. La Colombie-Britannique, le Québec, l’Ontario et l’Alberta ont connu les plus grandes valeurs d’exportations, soit entre 3,5 et 14 milliards de dollars.

 

Exportations provinciales de produits forestiers pour les marchés d’exportation les plus importants du Canada, 2017

Forest industry graph

Remarque : la mention « Tous les autres marchés » comprend tous les autres marchés mondiaux; les cinq plus importants par valeur d’exportation dans cette catégorie sont l’Inde, l’Indonésie, Taïwan, le Mexique et la Thaïlande.

Version texte

Le graphique montre les exportations de produits forestiers canadiens, par province, pour les marchés d’exportation les plus importants du Canada en 2017. La Colombie-Britannique (39,3 %), le Québec (27,4 %), l’Ontario (13,3 %) et l’Alberta (9,7 %) ont connu les plus grandes valeurs d’exportations. Les marchés d’exportation les plus importants étaient les États-Unis (67,9 %), la Chine (15,4 %), le Japon (4,2 %), l’Union européenne (3,0 %), la Corée du Sud (1,7 %), et tous les autres marchés (7,8 %).

 

Emplois régionaux

Près de 80 % des emplois de l’industrie forestière sont concentrés dans trois provinces : le Québec (31 %), la Colombie-Britannique (27 %) et l’Ontario (21 %).

Cependant, l’industrie forestière représente une proportion plus importante de la main-d’œuvre globale au Nouveau-Brunswick (3,5 %), suivi de la Colombie-Britannique (2,3 %), puis du Québec (1,6 %).

Emplois directs dans l'industrie forestière par province, 2017

Forest industry graph
Version texte

Le graphique montre les emplois, en millier, par province en 2017, dans les secteurs de la fabrication des produits de pâtes et papiers, la fabrication des produits du bois et les activités forestières. Le Québec, la Colombie-Britannique, et l’Ontario ont connu le plus grand nombre total d’emplois, soit entre 40 et 70 mille emplois.

 

Sources

Dynamique du marché régional

Statistique Canada. Tableau : 36-10-0402-01 (anciennement CANSIM 379-0030) : Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, par industrie, province et territoire. Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN). Dollars enchaînés (2007) (document consulté le 18 juin 2018).

  • Comprend les données pour les codes 113, 321 et 322 du SCIAN.

Exportations régionales

Exportations de produits forestiers canadiens par province

Statistique Canada. Données sur le commerce de marchandises (obtenues par l’intermédiaire de Global Trade Atlas) (extraction spéciale, 16 février 2018).

  • Les produits forestiers de la catégorie « Autre » comprennent seulement les codes HS 44, 47 et 48.

Exportations provinciales de produits forestiers pour les marchés d’exportation les plus importants du Canada

Global Trade Atlas. IHS Markit Inc. (document consulté le 27 août 2018).

Emplois régionaux

Statistique Canada. Tableau CANSIM 383-0031 : Statistiques du travail conformes au Système de comptabilité nationale (SCN), selon la catégorie d’emploi et l’industrie (document consulté le 23 mai 2018).

  • Les données provenant du compte satellite des ressources naturelles de Statistique Canada (CSRN) sont une source clé d’information sur la contribution économique du secteur forestier au Canada; elles feront partie des prochaines éditions du Cahier d’information sur la forêt. Le CSRN est le résultat d’une collaboration entre Ressources naturelles Canada et Statistique Canada. Il permet de recueillir les données de l’activité économique dans les secteurs de l’industrie forestière qui ont toujours été difficiles à mesurer, comme la fabrication de meubles en bois. Selon les données du CSRN, le secteur forestier employait directement 232 549 personnes à l’échelle du pays en 2017.
  • En 2017, Statistique Canada a publié les données révisées de 2016 sur l’emploi du SCN. Dans le Cahier d’information sur la forêt de 2017–2018, le nombre total d’emplois dans le secteur forestier était établi à 211 075. Ce chiffre a été révisé à 205 660 par Statistique Canada.