Accroître la collaboration entre les secteurs forestier, pétrolier et gazier

Transcription

[Titre : Le Service canadien des forêts]
[Titre : Accroître la collaboration entre les secteurs forestier, pétrolier et gazier]

Narrateur : Le secteur forestier et l’industrie pétrolière et gazière sont les piliers de l’économie canadienne.

Mais comment peuvent-ils collaborer et apprendre l’un de l’autre afin de bâtir un avenir qui fait davantage place à l’innovation tout en étant respectueux de l’environnement?

[Texte : innovation]
[Texte : respectueux de l’environnement]

Narrateur : Le Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada est à la recherche de solutions novatrices qui accroissent la valeur des arbres.

[Texte : accroissent la valeur]
[Texte : arbres]

Narrateur : Nous vous présentons RCFP.

[Titre : RCFP]

Narrateur : Recherche et collaboration dans le secteur forestier et le secteur pétrolier et gazier du Service canadien des forêts, ou RCFP, vise à définir

[Texte : Recherche et
Collaboration dans le secteur
Forestier et le secteur
Pétrolier et gazier]

[Titre : RCFP]

Narrateur : les possibilités qui pourraient s’avérer mutuellement avantageuses pour le secteur forestier et l’industrie pétrolière et gazière.

[Texte : définir les possibilités]

Narrateur : Dans le cadre de RCFP, des experts scientifiques ont créé des procédés qui permettent de transformer la biomasse forestière excédentaire comme les broussailles et les copeaux de bois en bioénergie et en une variété de produits utiles pour le secteur pétrolier et gazier.

[Texte : produits de biomasse pour le secteur pétrolier et gazier]

Narrateur : L’industrie gazière transporte le gaz naturel, une source d’énergie non renouvelable, au moyen d’un réseau étendu de pipelines. Le gaz naturel sert également à produire la chaleur et la vapeur nécessaires à l’extraction et au raffinage des sables bitumineux.

Par contre, l’utilisation de la biomasse permet de diminuer la dépendance vis-à-vis les ressources non renouvelables et de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre. 

[Texte : biomasse]
[Texte : les ressources non renouvelables]
[Texte : les émissions de gaz à effet de serre]

Narrateur : La biomasse est prélevée dans des forêts qui ont déjà absorbé du C02 et qui sont aménagées dans un esprit de durabilité afin de continuer à absorber les gaz à effet de serre.

[Texte : CO2]

Narrateur : Grâce à un processus de gazéification, la biomasse forestière est transformée en « gaz synthétique », et celui-ci est ensuite traité pour produire du gaz naturel renouvelable; il est impossible de distinguer le produit final du gaz naturel dérivé du pétrole.

[Texte : gaz synthétique]
[Texte : gaz naturel renouvelable]
[Texte : gaz naturel dérivé du pétrole]

Narrateur : En installant des gazéifieurs de biomasse le long des pipelines existants, il serait possible d’acheminer le gaz renouvelable vers les exploitations de sables bitumineux, où il pourrait immédiatement être utilisé de la façon la plus efficace et la plus rentable qui soit.

L’industrie forestière a aussi mis au point un large éventail de bioproduits présentant un excellent potentiel pour des applications industrielles.

[Texte : Biocharbon]
[Texte : GNR]
[Texte : CNC]
[Texte : bioproduits]

Narrateur : Le biocharbon est un produit de biomasse sûr et fiable qui pourrait grandement contribuer à améliorer les procédés de filtration de l’eau dans l’industrie canadienne des sables bitumineux.

[Texte : filtration de l’eau]

Narrateur : Il pourrait même ensuite être utilisé comme source d’énergie propre et renouvelable, ce qui permettrait de réduire encore davantage les émissions de gaz à effet de serre.

[Texte : biomasse]
[Texte : Biocharbon]
[Texte : source d’énergie renouvelable]
[Texte : les émissions de gaz à effet de serre]

Narrateur : La cellulose nanocristalline est une autre biotechnologie; il s’agit d’un produit sûr, renouvelable et aux emplois multiples composé de minuscules fibres provenant de sources de biomasse communes, p. ex., la pâte de papier et la sciure de bois.

[Texte : CNC]
[Texte : biomasse]
[Texte : fibre de cellulose]
[Texte : cellulose nanocristalline (CNC)]

Narrateur : Le remplacement des fluides de forage est un processus coûteux.

[Texte : CNC]

Narrateur : Lorsqu’on ajoute une petite quantité de cellulose nanocristalline aux boues de forage, les parois du trou de forage se couvrent d’une couche solide qui empêche les fluides de forage de s’écouler, ce qui rend le processus d’extraction plus écologique et plus rentable.

[Texte : écologique]
[Texte : rentable]

Narrateur : Il ne s’agit là que de quelques-unes des applications prometteuses que les technologies forestières ont à offrir au secteur pétrolier et gazier.

[Texte : Biocharbon]
[Texte : GNR]
[Texte : CNC]
[Texte : au secteur pétrolier et gazier]

Narrateur : Dans une économie en constante évolution, la collaboration permet de trouver des solutions canadiennes à des défis canadiens.

[Texte : solutions canadiennes]

Narrateur : Ensemble, nous pouvons bâtir un avenir plus profitable et durable sur le plan de l’environnement.

[Texte : profitable]
[Texte : durable sur le plan de l’environnement]