Comment la génomique peut-elle aider le secteur forestier canadien?

Transcription

Narrateur :

Comment la génomique peut-elle aider le secteur forestier canadien?

En étudiant l’ADN des arbres, des ravageurs et d’autres organismes, la génomique forestière peut contribuer à la croissance de forêts saines, productives et durables. Mais comment peut-elle être appliquée au Canada?

Premièrement, l’amélioration des arbres :
Les spécialistes savent désormais identifier les arbres avec la croissance la plus rapide, la meilleure qualité de bois et la capacité de résister naturellement aux ravageurs, tout cela sans avoir recours à des organismes génétiquement modifiés.

Deuxièmement, la détection des ravageurs :
La génomique permet de détecter les insectes ravageurs et les agents pathogènes rapidement et avec précision. Le but est de prévenir les épidémies qui risqueraient de détruire de grandes zones forestières.

Troisièmement, la restauration des sites contaminés :
Il est possible de décontaminer plus efficacement les sols infectés par l’extraction des ressources, en comprenant mieux le processus de restauration. Ceci augmente ainsi les chances que les terres soient reboisées.

Ce ne sont là que trois des façons dont la recherche en génomique permet de maintenir la santé et la productivité des forêts canadiennes, et de garantir ainsi la compétitivité de notre secteur forestier à l’échelle mondiale.