La participation du public

Transcription

Narrateur : La participation du public est un élément essentiel de la gestion forestière et de l’aménagement du territoire au Canada.

Étant donné que 93 % des forêts canadiennes sont situées sur des terres publiques, la participation du public à l’aménagement du territoire est importante afin que la large gamme des valeurs canadiennes soit intégrée aux processus de prise de décisions.

Les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral du Canada agissent à titre d’intendants des forêts publiques; ils gèrent et protègent ces terres pour le bénéfice de tous les Canadiens.

L’obligation de mener des activités de mobilisation du public, en vue de sa participation aux décisions en matière de gestion des forêts, est intégrée aux politiques et aux dispositions législatives du pays.

Solange Nadeau : Le Canada et les provinces canadiennes sont engagés à faire une gestion durable des ressources forestières puis un élément important dans cet engagement-là c’est d’accroître la participation du public à la gestion et à l’aménagement des forêts publiques.

Quand on regarde à ces cadres d’aménagement là, c’est important parce qu’on veut faire de la gestion pour plusieurs valeurs, pour plusieurs utilisations du territoire donc il faut réconcilier différentes visions que les gens ont pour l’utilisation de ces ressources-là.

Narrateur : En plus des exigences prévues par la loi pour susciter la participation du public au processus décisionnel, tous les systèmes de certification par une tierce partie utilisés au Canada demandent également la participation du public dans le processus de planification de la gestion forestière. Ces systèmes de certification donnent aux clients l’assurance que les produits proviennent de forêts gérées de façon durable.

Bien que la participation du public à la planification de l’aménagement forestier puisse prendre plus de temps et d’argent, les décisions qui en résultent reflètent un éventail plus large des préoccupations, des intérêts et des valeurs du public. La participation du public contribue également à réduire et à éviter les conflits, et donne de la crédibilité au processus de planification.

Étant donné que la foresterie est une responsabilité provinciale et territoriale au Canada, chaque province et territoire a élaboré sa propre méthode pour inclure la participation du public au processus de gestion forestière.

Solange Nadeau : Pour le public qui voudrait être impliqué dans la gestion des ressources forestières, c’est vraiment une question de se renseigner sur les opportunités qui sont offertes dans leur région parce que, dans chaque province, c’est différent.

Pour le public qui voudrait être impliqué, il y a probablement trois portes d’entrée pour la participation du public. Il peut avoir de la participation du public à l’échelle provinciale pour des politiques forestières quand elles sont en révision. Il y a de la participation du public pour les plans d’aménagement du territoire, dans plusieurs régions et il y a de la participation du public pour les plans d’aménagement forestiers qui sont faits par les industriels forestiers.

Narrateur : En plus des consultations publiques, des groupes consultatifs publics issus de la communauté rencontrent les aménagistes forestiers locaux. Ils leur fournissent une rétroaction qui facilite le processus continu d’amélioration des pratiques de gestion forestière.

Les Canadiens ont la possibilité de s’exprimer sur la façon dont leurs forêts sont gérées. La participation du public permet aux Canadiens d’exprimer leurs valeurs et d’influencer l’aménagement forestier dans l’ensemble du pays.