Guide pour la mise en œuvre des normes phytosanitaires dans le secteur forestier

Transcription

Narrator : Alors que l’expansion du commerce international offre de nouveaux débouchés aux produits forestiers, les insectes et les champignons étrangers qui vivent dans le bois deviennent de nouvelles menaces. Les ravageurs forestiers sont des voyageurs au long cours ingénieux — ils peuvent se cacher dans n’importe quelle cargaison, qu’il s’agisse de produits du bois, de conteneurs et d’emballage, de plantes venant de pépinières, de semences, de terre ou de machines industrielles. Une fois qu’ils ont traversé la frontière, ils peuvent se répandre dans tout le Canada par divers moyens, que ce soit nos chaussures ou du bois de chauffage.

Alors comment peut-on leur barrer la route?

Eric Allen, chercheur à Ressources naturelles Canada, tente de trouver une réponse à cette question. Il fait partie d’un groupe de quinze spécialistes — dont cinq Canadiens — qui vient de rédiger un guide sur la manière de ralentir la propagation des ravageurs dans le commerce des produits forestiers.

Eric Allen : Nous avons rédigé cet ouvrage pour qu’il soit facilement lisible. Il offre des conseils clairs et concis, fondés sur des normes internationales de protection des végétaux, pour aider à réduire la dissémination des organismes nuisibles dans le monde. Il s’agit donc à la fois de protéger nos propres forêts contre les ravageurs étrangers et de veiller à ne pas exporter nous-mêmes des organismes nuisibles.

Narrator : La rédaction du Guide pour la mise en œuvre des normes phytosanitaires dans le secteur forestier, qui a été publié dans six langues en mars 2011, a été une vaste entreprise d’envergure mondiale. Relevant du mandat de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, un groupe international de chercheurs, d’experts de la santé des plantes et de représentants du secteur forestier a créé le guide, qui a été révisé par plus de 100 spécialistes venant de 46 pays.

Rédigé avec à l’esprit tous les secteurs de la foresterie, le guide aide à mettre en communication les décideurs avec les travailleurs du secteur forestier sur le terrain. Le but ultime est d’aider à réduire la propagation des organismes nuisibles à chaque étape de la chaîne des produits forestiers : plantation, gestion, récolte, fabrication, commerce et transport.

Eric Allen : Le guide donne des suggestions simples et pratiques en langage clair que les travailleurs du secteur forestier peuvent suivre à chaque étape de la chaîne de production de cette matière première pour réduire la propagation des organismes nuisibles.

Il est essentiel de prévenir la dissémination mondiale des ravageurs forestiers étrangers; leur introduction peut avoir de graves conséquences pour les forêts, elle peut modifier les écosystèmes et perturber le commerce international des produits forestiers, qui se monte à des milliards de dollars.

Évaluer le risque phytosanitaire associé à un produit forestier peut être complexe. Les traitements varient grandement selon le type de produit, son origine et sa destination.

Le nouveau guide offre de l'aide : il définit le jargon forestier, décrit les méthodes phytosanitaires internationales et explique comment grâce à ces méthodes on peut empêcher les organismes nuisibles de s'infiltrer et d'envahir de nouveaux pays.

Narrator : La FAO est en train de distribuer le guide aux travailleurs forestiers, aux écoles de foresterie, aux bibliothèques, aux universités et aux organisations nationales de protection des plantes.

Par ailleurs, on fait connaître ces pratiques au moyen d'ateliers régionaux, d'exposés lors de conférences scientifiques et professionnelles, et de formation sur le terrain dans les pays en développement.

Eric Allen : En fin de compte, nous voulons modifier le comportement des gens pour réduire la dissémination des ravageurs.

Lorsque l'on considère l'avenir, il est important d'enseigner la santé des plantes à la prochaine génération de forestiers. Nous espérons que les concepts du guide seront intégrés dans les programmes d'études des écoles de foresterie dans le monde entier.

Narrator : Le gouvernement du Canada travaille d'arrache-pied pour prévenir l'introduction d'espèces envahissantes et limiter leur propagation de manière à préserver nos écosystèmes et les contributions économiques fondées sur les ressources naturelles.

Dans le cadre de cette collaboration internationale visant à mieux comprendre les enjeux phytosanitaires des forêts, le secteur forestier canadien et ceux du reste du monde peuvent travailler de concert pour réduire les problèmes causés par les organismes nuisibles.

On peut se procurer le Guide pour la mise en œuvre des normes phytosanitaires dans le secteur forestier en ligne à www.fao.org.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site Web : scf.rncan.gc.ca