Tordeuse des bourgeons de l'épinette

Transcription

Deepa Pureswaran : Je m’appelle Deepa Pureswaran. Je suis chercheuse scientifique au Centre de foresterie des Laurentides du Service canadien des forêts, à Québec.

Je m’intéresse particulièrement à l’écologie des insectes forestiers. Un des projets de recherche auxquels je participe porte sur l’écologie et la dynamique des populations de la tordeuse des bourgeons de l’épinette, un important insecte défoliateur dans l’est du Canada.

Les chenilles s’attaquent aux aiguilles de l’année, c’est-à-dire aux jeunes aiguilles tendres qui sont formées annuellement. Les arbres infestés perdent toutes leurs nouvelles aiguilles et ne grandissent pas.

Lorsque la défoliation se répète sur plusieurs années consécutives, les arbres affectés finissent par mourir, ne pouvant croître.

La tordeuse des bourgeons de l’épinette est une espèce indigène qui est toujours présente dans nos forêts. Ses populations subissent des fluctuations cycliques et atteignent des proportions épidémiques tous les 30 à 35 ans. Nous assistons présentement au début d’un cycle de 30 ans. Le point culminant de la dernière infestation est survenu vers 1975.

Au Centre de foresterie des Laurentides, je travaille en collaboration avec Jacques Régnière et Johanne Delisle, deux chercheurs qui étudient la tordeuse des bourgeons de l’épinette depuis trois décennies. Ces deux chercheurs ont mis en place un excellent réseau de surveillance et entrepris de nombreuses expériences fort bien conçues. Elles ont peur le but d’évaluer l’impact des parasitoïdes et des prédateurs sur la tordeuse des bourgeons de l’épinette et de déterminer comment cet impact fluctue selon la densité des populations du ravageur.

Dans le cadre d’une de ces expériences, nous tentons de déterminer le seuil de densité minimale à partir duquel les mâles ne parviennent plus à trouver les femelles pour s’accoupler ou, en d’autres mots, le seuil théorique d’extinction de la population.

Cette recherche est importante. C’est en comprenant mieux l’écologie de la tordeuse des bourgeons de l’épinette que nous pourrons aider les gestionnaires forestiers à mettre en œuvre des stratégies de lutte plus efficaces contre cet important ravageur.