Combien de forêts le Canada possède-t-il?

Le Canada possède 347 millions d’hectares de forêts. Cela représente près de 9 p. 100 des forêts de la planète.

Qu’est-ce qu’une forêt?

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) définit la forêt comme étant un terrain qui s’étend sur plus de 0,5 hectare, où le couvert forestier représente plus de 10 p. 100 de la superficie totale des terres et où les arbres peuvent atteindre une hauteur de plus de 5 mètres. Cette définition exclut les territoires à prédominance urbaine ou utilisés à des fins agricoles. Le terme forêt est considéré comme un synonyme de terrain forestier.

Un terrain temporairement dénué d’arbres peut tout de même être considéré comme une forêt, si l’on sait que cette situation est temporaire et que les arbres devraient prochainement repousser (comme après une coupe, un incendie ou une infestation d’insectes). À ne pas confondre avec :

  • Déboisement – La conversion d’un terrain forestier en un terrain à d’autres fins, comme le défrichement pour l’agriculture, ou la réduction permanente du couvert forestier à une superficie inférieure à 10 p. 100 de la superficie totale du territoire.
  • Boisement – L’établissement de forêts grâce aux plantations et à l’ensemencement sur des terres qui n’avaient pas jusque-là été classées en tant que forêt.

Les gains et les pertes de couverts forestiers attribuables aux causes naturelles ne sont pas considérés comme des cas de déboisement ou de boisement. Après un incendie de forêt, il faut au moins dix ans pour que les arbres se régénèrent et retrouvent une hauteur de cinq mètres ou plus. Au cours de cette période, la forêt continue de représenter un important habitat pour les espèces végétales et animales qui dépendent des jeunes forêts, soit ce que les écologistes appellent « habitat de succession précoce ».

La plupart des forêts canadiennes se trouvent sur des terres publiques. Bon nombre d’entre elles se trouvent dans des parcs et des zones protégées, d’autres ont été désignées à des fins d’aménagement forestier durable à vocations multiples, et d’autres encore se trouvent dans des régions éloignées et peu peuplées, où les forêts ne sont pas officiellement désignées à des fins particulières. Les gouvernements provinciaux et territoriaux collaborent avec le gouvernement fédéral, l’industrie forestière et d’autres intervenants pour veiller à ce que l’on maintienne la surveillance des forêts et les pratiques durables fondées sur des données probantes.

Où se trouvent les forêts dans le monde?
Graphique circulaire montrant (en pourcentage) où se trouvent les forêts dans le monde (Russie 20 %, Brésil 12 %, Canada 9 %, É.-U. 8 %, Chine 5 % et les autres pays 46 %).

Dans les précédents rapports sur l’état des forêts, la zone forestière était déterminée en fonction de la version la plus récente étude de référence de l’Inventaire forestier national (période de mesure de 2001 à 2006). Dans un effort visant à fournir des données sur les tendances et à harmoniser les rapports avec ceux d’autres organisations faisant rapport, on inclut désormais dans la superficie forestière les zones connues de déboisement et de boisement. Cela permet de fournir des valeurs ajustées à d’autres années de rapport. La prochaine étude complète de l’Inventaire forestier national devrait se terminer en 2017, période au cours de laquelle la superficie forestière sera ajustée en fonction des données collectées entre 2007 et 2017.

Sources
Remarques
  • L’estimation de base de la zone forestière au Canada est tirée du rapport de référence de l’Inventaire forestier national (IFN) du Canada.
  • On a estimé la superficie actuelle de la zone forestière (2015) en prenant l’estimation de base de l’IFN de la source ci-dessus et en la modifiant pour tenir compte des accroissements (boisements) et des diminutions (déboisements) connus des zones forestières qui se sont produits depuis la collecte des données de l’IFN. Ces modifications sont décrites dans le Rapport national présenté par le Canada à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture dans le cadre de l’Évaluation des ressources forestières mondiales 2015.
  • Les définitions du terme « forêt » et d’autres termes fournies par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture se trouvent dans le FRA 2015 – Termes et définitions.
 
Les indicateurs présentés dans cette section