Résumé graphique : L’incendie de Fort McMurray en chiffres

L’incendie de Fort McMurray représente la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire du Canada.

Dans cette infographie, apprenez-en sur les impacts qu’a eu l’incendie de Fort McMurray sur les évacuations, les infrastructures et sur l’économie, les coûts de la lutte contre le feu et sur le nombre de pompiers. Comparez aussi la taille du feu avec celle des plus grands feux enregistrés au Canada – de même qu’avec la superficie de la province l’Île-du-Prince-Édouard.

Télécharger le graphique (PDF)

Résumé graphique : L'incendie de Fort McMurray en chiffres

Version textuelle

Résumé des statistiques sur l’incendie de Fort McMurray, la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire du Canada, illustré de manière infographique en cinq sections. (1) Une carte montre le périmètre du feu et les collectivités, les collectivités des Premières Nations et les camps ou les installations qui ont été évacuées en raison de l’incendie de Fort McMurray, notamment du nord au sud : le camp Kearl; la Première Nation de Fort McKay; le camp Alblan Sands; la Première Nation de Fort Mckay; Fort McMurray; la Première Nation de Fort McMurray; Gregoire Lake Estates; Anzac; la Première Nation de Fort McMurray; le camp Long Lake; le camp Hangingstone; le camp Surmont; la Première Nation de Chipewyn Prairie; le camp Leismer. Il y a une échelle et une flèche indiquant le nord dans le coin inférieur gauche. Un encadré dans la partie supérieure de la carte montre l’emplacement de Fort McMurray, d’Edmonton et de la Calgary (Alberta), Canada. (2) Une liste de statistiques sur l’incendie et ses répercussions : date de début de l’incendie : 1er mai 2016; date de maîtrise de l’incendie : 5 juillet 2016; superficie brûlée : 589 617 hectares; cause de l’incendie : à déterminer; nombre de personnes évacuées : environ 88 000 (population entière de Fort McMurray); nombre de bâtiments perdus : environ 2 400 (y compris 665 camps); coûts de lutte contre l’incendie : plus de 100 millions de $; frais d’assurance : 3,77 milliards de $ en déclaration de sinistres; heures de travail perdues : 7,6 millions; impact sur le PIB national réel : 0,4 % au cours du 2e trimestre de 2016. (3) Série de six cercles contenant le drapeau des pays qui ont fourni des pompiers ainsi que le nombre de pompiers de chacun d’eux : Canada : 2 038; Afrique du Sud : 301; États-Unis : 200; Mexique : 42; Australie : 1; Nouvelle-Zélande : 1. (4) Graphique à barres comparant la taille de l’incendie de Fort McMurray en hectares aux plus importants feux enregistrés au Canada et indiquant que l’incendie de Fort McMurray est le 4e plus important qui ait été enregistré au Canada. Ces feux sont les suivants : 1 462 449 hectares en Colombie-Britannique et en Alberta en 1950; 886 994 hectares aux Territoires du Nord-Ouest en 1995; 753 889 hectares aux Territoires du Nord-Ouest en 2014; 589 617 hectares à Fort McMurray (Alberta) en 2016; et 576 208 hectares en Alberta en 2011. (5) Comparaison visuelle de la taille du périmètre de l’incendie de Fort McMurray, soit 589 617 hectares, par rapport à la taille de l’Île du Prince Édouard, soit 566 000 hectares.