Indicateur : Emploi

Le nombre d’emplois directs dans l’industrie forestière du Canada demeure plutôt stable depuis 2011. En 2016, il a légèrement diminué à 211 075 (une baisse de 1,1 %), après trois années de légères hausses.

  • Le nombre d’emplois dans la fabrication des pâtes et papiers a continué de diminuer en raison de la baisse de la demande de produits de papier.
  • Le nombre d’emplois en foresterie et en fabrication de produits du bois a augmenté en raison de la hausse de la demande du marché de l’habitation des États Unis.
  • Dans les provinces des Prairies, le nombre d’emplois en foresterie et en fabrication de produits du bois a diminué en raison du feu de forêt de Fort McMurray et du ralentissement économique dans la région causé par les faibles prix du pétrole.

On devrait toujours examiner le nombre total d’emplois en tenant compte des salaires et d’autres indicateurs. Grâce aux avancées technologiques, on atteint une production donnée par moins de travailleurs qu’auparavant, mais ces emplois ont tendance à être plus qualifiés et mieux rémunérés. (Voir Indicateur : Revenu moyen.)

Emploi direct dans l'industrie forestière, de 2006 à 2016
Le graphique montre l’évolution du nombre d’emplois directs générés annuellement par l’industrie forestière (en millier d’emplois) entre 2006 et 2016 au total et par les sous-secteurs suivants : fabrication des produits de pâtes et papiers, fabrication des produits du bois, activités forestières et l’emploi direct total dans l’industrie forestière.
Données du graphique
Le tableau présente l’évolution du nombre d’emplois directs générés annuellement par l’industrie forestière (en millier d’emplois) entre 2006 et 2016 dans les sous-secteurs suivants : fabrication des produits du bois, fabrication de produits de pâtes et papiers et activités forestières.
Année Fabrication de produits de pâtes et papiers Fabrication des produits du bois Activités forestières
2006 86 515 136 170 68 100
2007 82 185 115 380 64 660
2008 74 870 102 080 60 540
2009 68 810 90 500 58 210
2010 67 040 93 915 56 275
2011 62 490 88 680 58 425
2012 60 240 89 840 53 910
2013 61 435 93 335 54 090
2014 62 830 95 115 53 630
2015 62 775 96 210 54 445
2016 57 685 98 690 54 700

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • L’industrie forestière du Canada est un important employeur à l’échelle du pays et contribue au bien être économique et social de tous les Canadiens.
  • La contribution économique de la foresterie est particulièrement importante dans de nombreuses collectivités rurales et autochtones, où les emplois liés aux ressources forestières constituent souvent la principale source de revenus.

Quelles sont les perspectives?

  • À long terme, on s’attend à ce que le nombre d’emplois dans l’industrie forestière reste stable, parce que les pertes d’emplois dans la fabrication des pâtes et papiers devraient être compensées par des gains dans d’autres secteurs.
  • L’actuel conflit du bois d’œuvre résineux avec les États-Unis pourrait nuire à court terme à l’emploi dans l’industrie forestière partout au Canada.
Source
Remarque
  • Les données provenant du compte satellite des ressources naturelles de Statistique Canada (CSRN) sont une source clé d’information sur la contribution économique du secteur forestier du Canada; elles feront partie des prochaines versions de L’État des forêts au Canada. Le CSRN est le résultat d’une collaboration entre Ressources naturelles Canada et Statistique Canada. Il permet de recueillir les données supplémentaires de l’activité économique dans les secteurs de l’industrie forestière qui ont toujours été difficiles à mesurer, comme la fabrication de meubles en bois. Selon les données du CSRN, le secteur forestier employait directement 221 623 personnes au pays en 2016.