Indicateur : Emploi

Au cours des neuf dernières années, le nombre d’emplois dans l’industrie forestière est demeuré stable. Entre 2016 et 2017, le nombre d’emplois dans le secteur forestier global a augmenté de 1,9 %.

  • Une portion de l’augmentation de l’emploi en forêt (+ 3,5 %) peut être attribuable à l’augmentation des activités liées au contrôle des feux de forêt en 2017.
  • Le nombre d’emplois dans la fabrication de produits du bois a augmenté de manière constante depuis 2010, et a subi une nouvelle hausse (+ 1,4 %) en 2017.
  • Le nombre d’emplois dans la fabrication des pâtes et papiers a été plus variable. Après avoir diminué pendant trois années consécutives, le nombre d’emplois dans le secteur des pâtes et papiers a légèrement augmenté en 2017 (+ 1,8 %), principalement grâce à la croissance du secteur des produits en papier transformé (p. ex., sacs de papier), compensant les pertes dans le secteur de la fabrication du papier.

Le nombre total d’emplois devrait toujours être analysé en fonction des salaires et d’autres indicateurs. Grâce aux avancées technologiques, une production donnée peut être atteinte avec moins de travailleurs qu’auparavant, mais ces emplois ont tendance à exiger plus de qualifications, et à être mieux rémunérés. (Consultez l’indicateur de durabilité Revenu moyen.)

Emplois directs dans l'industrie forestière, de 2007 à 2017

{Text}

Données du graphique
Le tableau présente l’évolution du nombre d’emplois directs générés annuellement par l’industrie forestière entre 2007 et 2017 dans les sous-secteurs suivants : fabrication des produits du bois, fabrication de produits de pâtes et papiers et activités forestières.
Année Fabrication de produits de pâtes et papiers Fabrication des produits du bois Activités forestières
2007 82 185 115 380 64 660
2008 74 870 102 080 60 540
2009 68 810 90 500 58 210
2010 67 040 93 915 56 275
2011 62 490 88 680 58 425
2012 60 240 89 840 53 910
2013 62 585 93 845 53 210
2014 63 895 93 405 52 675
2015 60 350 94 990 53 630
2016 54 600 97 180 53 880
2017 55 590 98 570 55 780

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • L’industrie forestière du Canada est un important employeur à l’échelle du pays et contribue au bien-être économique et social de tous les Canadiens.
  • La contribution économique de la foresterie est particulièrement importante dans de nombreuses collectivités rurales et autochtones, où les emplois liés aux ressources forestières constituent souvent la principale source de revenus.

Quelles sont les perspectives?

  • L’évolution du secteur d’emploi des pâtes et papiers varie selon le sous-secteur, c’est-à-dire que la baisse de la demande en papier devrait suivre la tendance et mener à d’autres pertes d’emplois, tandis que la demande pour les pâtes et les produits transformés du papier est élevée. La perte d’emplois dans le secteur du papier journal pourrait être accélérée par les désaccords sur les échanges commerciaux avec les États-Unis.
  • La forte demande en bois d’œuvre résineux canadien, particulièrement pour le marché croissant du logement américain, garantit une augmentation du nombre d’emplois dans le secteur de la fabrication des produits du bois, mais l’altération du volume de bois disponible attribuable aux feux de forêt et aux épidémies d’insectes limitera cette augmentation.
  • À court terme, le nombre d’emplois dans le secteur forestier dépendra de l’influence réciproque de ces dynamiques. Par exemple, les gains en emploi relatifs à la fabrication de produits du bois et de papier transformé pourraient compenser les pertes du milieu de fabrication du papier, entraînant un nombre d’emplois stable ou en légère croissance. À long terme, la diversification du secteur forestier (p. ex., la bioéconomie) créera de nouvelles occasions d’emplois dans le secteur forestier du Canada.

À quels cadres de production de rapports cet indicateur contribue-t-il?

Sources et renseignements
  • Statistique Canada. Tableau CANSIM 383-0031 : Statistiques du travail conformes au Système de comptabilité nationale (SCN) par province et territoire, selon la catégorie d’emploi et le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN). (document consulté le 23 mai 2018).
    • Les données provenant du compte satellite des ressources naturelles de Statistique Canada (CSRN) sont une source clé d’information sur la contribution du secteur forestier à l’économie au Canada; elles feront partie des prochaines éditions de L’État des forêts au Canada. Le CSRN est le produit de la collaboration entre RNCan et Statistique Canada. Il permet d’enregistrer les activités économiques supplémentaires des secteurs de l’industrie forestière qui ont historiquement été plus difficiles à mesurer, comme celui de la fabrication de meubles en bois. Selon les données du CSRN, le secteur forestier employait directement 232 549 personnes à l’échelle du pays en 2017.
    • En 2017, Statistique Canada a publié les données révisées de 2016 sur l’emploi du SCN. Dans le rapport de 2017 sur l’état des forêts, le nombre total d’emplois dans le secteur forestier était établi à 211 075. Ce chiffre a été révisé à 205 660 par Statistique Canada.