En quoi les forêts sont-elles bénéfiques aux Canadiens?

Les forêts procurent un large éventail d’avantages économiques, environnementaux et sociaux aux Canadiens et aux collectivités dans lesquelles ils vivent.

Les indicateurs présentés dans cette section

Les forêts créent des possibilités de développement économique

L’industrie forestière crée des emplois et des revenus partout au pays. Ces avantages sont particulièrement importants dans les collectivités rurales et autochtones.

En 2017, l’industrie forestière comptait 209 940 emplois directs (forestiers, scientifiques, ingénieurs, informaticiens, techniciens et travailleurs spécialisés qualifiés) et environ 107 380 emplois indirects dans des industries connexes. En milieu rural, ces emplois aident à assurer la durabilité économique des collectivités, et les avantages économiques profitent à toute l’économie locale.

Le bois d’œuvre n’est pas le seul produit forestier dont les Canadiens tirent des avantages économiques. Les produits forestiers non ligneux comprennent des aliments issus de la forêt, comme le sirop d’érable, les bleuets, les champignons et le gibier, qui constituent un apport économique important dans de nombreuses collectivités rurales.

Les forêts procurent des avantages sociaux et culturels importants pour les Canadiens

Graphique représentant une maison dans une forêt et indiquant qu’en 2016, près de 3,9 millions de Canadiens vivaient en région forestière boréale

Onze millions de Canadiens vivent à l’intérieur ou près de terres forestières.

Les avantages sociaux et culturels des forêts sont plus difficiles à quantifier que les avantages économiques, mais les forêts regorgent de possibilités, comme l’écotourisme et les loisirs, tant pour les Canadiens vivant en région rurale qu’urbaine. Les forêts ont aussi une grande importance culturelle, esthétique et spirituelle pour plusieurs personnes au pays, notamment les Autochtones.

Les forêts procurent des services écosystémiques et d’autres avantages environnementaux

Les forêts profitent aux Canadiens sur le plan environnemental, grâce aux services écosystémiques essentiels qu’elles fournissent. Par exemple, elles conservent le sol, recyclent les éléments nutritifs et soutiennent la biodiversité. Les arbres et autres plantes forestières agissent comme purificateurs naturels en filtrant les polluants de l’air et de l’eau. En milieu urbain, les arbres améliorent la qualité de l’air et de l’eau et réduisent la température de l’air.

En absorbant et en stockant le carbone, les forêts jouent un rôle clé dans le cycle du carbone — le mouvement continuel du carbone de la terre et l’eau vers l’atmosphère et les organismes vivants — et aident à équilibrer le bilan de carbone mondial. Les forêts contribuent aussi à atténuer les changements climatiques en absorbant le carbone émis par les activités humaines, comme la combustion de carburants fossiles.

Graphique illustrant un randonneur dans une forêt et indiquant qu’entre 2016 et 2017, les parcs nationaux du Canada situés en région boréale ont été visités environ neuf millions de fois.

Une quantité croissante de preuves démontrent les bienfaits de la forêt sur la santé mentale et le bien-être

En plus des bienfaits énoncés ci-dessus, les forêts urbaines saines génèrent des avantages directs et indirects pour la santé humaine et le bien-être collectif. Un nombre croissant d’études socioéconomiques et cliniques indiquent que l’accès aux arbres en région urbaine contribue à augmenter l’espérance de vie des personnes âgées, à améliorer l’état de santé des enfants et des jeunes, à diminuer le stress et à augmenter la satisfaction des employés dans leur milieu de travail.

 
Sources et renseignements