Indicateur : Produit intérieur brut

L’industrie forestière a contribué pour plus de 24,6 milliards de dollars (1,6 %) au produit intérieur brut (PIB) nominal du Canada en 2017.

  • Le PIB de l’industrie forestière a augmenté de 0,7 % en 2017, en dollars constants, représentant un rendement inférieur à celui de l’ensemble de l’économie canadienne, dont le PIB a augmenté de 3,3 %.
  • Le PIB réel de la transformation des produits du bois et des pâtes et papiers a bénéficié d’une solide demande et de prix élevés, le faisant augmenter respectivement de 2,2 % et de 1,5 %. La contribution de la foresterie et de l’exploitation forestière au PIB réel a diminué de 3,6 % entre 2016 et 2017, probablement en raison de la baisse des activités en forêts liée aux feux de forêt et aux épidémies d’insectes.

Le produit intérieur brut (PIB) représente la valeur totale de tous les biens et services produits chaque année dans un pays. Il peut être vu comme une façon de mesurer la taille de l’économie d’un pays.

Contribution de l'industrie forestière canadienne au PIB, de 2007 à 2017

{Text}


Données du graphique
Le tableau présente la contribution de trois sous-secteurs de l'industrie forestière canadienne (fabrication des produits de pâtes et papiers, foresterie et exploitation forestière) au PIB nominal en milliard de dollars entre 2007 et 2017.
Année Foresterie et exploitation forestière Fabrication des produits du bois Fabrication des produits de pâtes et papiers
2007 4,46 9,70 9,30
2008 4,10 7,98 8,83
2009 3,50 6,11 7,71
2010 3,64 6,81 8,58
2011 3,85 6,53 8,18
2012 3,94 7,40 7,47
2013 3,39 8,79 7,42
2014 3,73 8,72 7,93
2015 4,01 9,41 8,47
2016 4,12 10,25 8,53
2017 4,32 11,40 8,90
 
Le tableau présente le pourcentage de la croissance annuelle du PIB réel du total des industries forestières ainsi que du total de toutes les industries entre 2007 et 2017.
Année Total de toutes les industries
(en pourcentage)
Total de l'industrie forestière
(en pourcentage)
2007 2,2 -6,3
2008 0,7 -8,8
2009 -3,3 -18,8
2010 3,2 8,7
2011 3,3 1,5
2012 1,8 -0,9
2013 2,4 2,3
2014 2,9 3,9
2015 1,1 4,7
2016 1,5 2,2
2017 3,3 0,7

Pourquoi cet indicateur est-il important?

  • La contribution au PIB nominal est l’un des principaux indicateurs utilisés dans l’évaluation de la taille et de la santé de l’industrie forestière du Canada, comparativement aux autres secteurs de l’économie au cours d’un exercice financier.
  • L’évolution du PIB réel montre la croissance de l’industrie forestière une fois l’inflation déduite et représente ainsi la croissance réelle sur douze mois. Le PIB réel permet aux analystes d’évaluer la tendance de la contribution de l’industrie forestière canadienne à l’économie.

Quelles sont les perspectives?

  • La demande élevée pour les produits d’exploitation forestière et certains produits issus des pâtes et papier continuera de contribuer à la croissance du PIB de l’industrie forestière. Cependant, la croissance en 2018 devrait être inférieure à celle de 2017.
  • À long terme, le PIB de l’industrie forestière pourrait subir les effets négatifs des disputes sur les échanges commerciaux (plus particulièrement la dispute avec les États-Unis sur le papier journal) et des effets des feux et des ravageurs sur l’approvisionnement en bois.

À quels cadres de production de rapports cet indicateur contribue-t-il?

Sources et renseignements
  • PIB nominal :
    • Statistique Canada. Tableau CANSIM 379-0029 : Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, par industries (document consulté le 11 avril 2018).
      • En ce qui concerne le PIB nominal jusqu’à 2014, inclusivement.
    • Statistique Canada. Tableaux CANSIM 379-0031, 329-0077 et 329-0074 (document consulté le 11 avril 2018).
      • Les calculs relatifs au PIB nominal de 2015–2017 du Service canadien des forêts de Ressources naturelles Canada sont basés sur les tableaux de Statistique Canada 379-0031, 329-0077 et 329-0074 : PIB mesuré selon les prix constants de 2007, et déflateurs estimatifs des prix de l’industrie.
  • PIB réel :
    • Statistique Canada. Tableau CANSIM 379-0031 : Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, selon le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) (document consulté le 11 avril 2018).
      • Le PIB réel à prix constants de 2007.
      • Les données provenant du compte satellite des ressources naturelles de Statistique Canada (CSRN) sont une source clé d’information sur la contribution du secteur forestier à l’économie au Canada; elles feront partie des prochaines éditions de L’État des forêts au Canada. Le CSRN est le résultat d’une collaboration entre Ressources naturelles Canada et Statistique Canada. Il permet de recueillir les données de l’activité économique dans les secteurs de l’industrie forestière qui ont toujours été difficiles à mesurer, comme la fabrication de meubles en bois. Selon les données du CSRN, la part directe du secteur forestier dans le PIB nominal est de 27,6 milliards de dollars (ou 1,4 %) en 2017.
      • La différence entre le PIB nominal et le PIB réel réside dans le fait que les valeurs réelles sont ajustées en fonction de l’inflation, tandis que les valeurs nominales ne le sont pas. Ainsi, le PIB réel est utilisé de manière à ce que les différences entre les périodes soient tenues en considération  (p. ex., pour comparer les PIB de 2016 et de 2017).