Programme d'innovation forestière

Table des matières

En quoi consiste le programme d’innovation forestière

Le Programme d'innovation forestière (PIF) appuie les activités de recherche, de développement et de transfert technologique dans l'ensemble du secteur forestier du Canada. Ensemble, ces activités visent à aider le secteur à poursuivre sa transformation en continue grâce au développement et à l'adoption de solutions scientifiques novatrices.

L’appel à propositions est maintenant ouvert

Le Centre canadien sur la fibre de bois (CCFB) accepte présentement des propositions de recherche, de développement et d’activités de transfert technologique pour l’année financière 2018-2019 sous le Programme d’innovation forestière. Découvrez qui est admissible et comment il faut présenter une demande.

La date limite de présentation d'une demande est le vendredi 15 décembre 2017 au plus tard à 23 h 59 heure normale du Pacifique. Les demandes en retard ne seront pas acceptées.

Contactez par courriel le CCFB pour obtenir une copie du formulaire de demande.

Le CCFB accusera réception des demandes d'ici le 22 décembre 2017.

Qui est admissible?

  • Universités, cégeps/collèges et autres établissements d’enseignement;
  • Provinces et territoires;
  • Entreprises à but lucratif qui produisent des produits forestiers et qui possèdent des unités de production de produits forestiers (p. ex., pâte, papier ou scieries) au Canada;
  • Entreprises à but lucratif qui fournissent des matériaux, produits ou services aux entreprises de produits forestiers définies ci-dessus;
  • Organisations du secteur forestier à but non lucratif;
  • Établissements de recherche sans but lucratif (y compris FPInnovations).

Comment soumettre une demande

Si vous avez des questions ou vous rencontrez des difficultés lors de l’utilisation de cette boîte, veuillez contacter Nargiza Soucy.

Projets financés

2017-2018

  • Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy – Classification orientée-objet d’essences feuillues à partir d’images multispectrales satellitaires à haute résolution spatiale et du LiDAR aéroporté
  • Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy – Développement de stratégies sylvicoles visant la production de peuplement résilients et tolérants constitués de chêne rouge et de pin blanc
  • Centre de recherche en informatique de Montréal – Mise en place d’un Workflow et d’une plateforme Web permettant l’utilisation des données LiDAR au profit de l’inventaire forestier amélioré
  • Forest Protection Limited – Stratégie d’intervention précoce visant à contrer une éclosion de la tordeuse des bourgeons de l’épinette
  • FPInnovations – Échange de connaissances au sein du secteur forestier de la transformation
  • FPInnovations – Évaluation de la faisabilité et de l’exactitude de l’extraction d’attributs d’arbres individuels au moyen de données du LiDAR mobile terrestre dans une forêt complexe de résineux à plusieurs cohortes
  • Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) – Étude du potentiel de la biomasse du saule utilisée dans le traitement des s eaux usées pour la production de biocarburants et de bioproduits
  • Ministère du Développement de l’énergie et des ressources, Nouveau-Brunswick – Intégration de la sélection génomique dans le programme de sélection avancée de l’épinette blanche du Nouveau-Brunswick
  • Ministry of Forests, Lands and Natural Resource Operations, Tree Improvement Branch, B.C. – Évaluation des caractères de la qualité du bois chez le douglas vert côtier et des effets de la génétique et de la sylviculture sur ceux-ci
  • Université Laval – Analyse des pertes par chablis dans un secteur de coupes partielles
  • Université Laval – Modélisation de l’effet des variables climatiques sur la densité du bois chez l’épinette
  • Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue – Évaluation multi-échelle des attributs de la qualité de la fibre du bois
  • Université du Québec en Outaouais – Mise en place d’une procédure de diagnostic sylvicole visant le renforcement de la capacité d’adaptation des peuplements de feuillus et de pins aux changements climatiques
  • University of Alberta – Sélection génomique des pins pour leur résistance à la rouille-tumeur autonome
  • University of British Columbia - Transfert technologique et échange de connaissances « pratique » sur l'utilisation du LiDAR dans les inventaires forestiers de la prochaine génération
  • University of British Columbia – Cadre axé sur les valeurs dans la modélisation de l’impact de l’éclaircie commerciale sur l’approvisionnement en bois et le potentiel d’atténuation du changement climatique dans les forêts de l’intérieur de la Colombie-Britannique
  • University of Northern British Columbia – Évaluation des attributs de la fibre de bois de feuillus en fonction des gradients écologiques et latitudinaux dans le centre-nord de la Colombie-Britanique
  • University of Toronto – Matières premières tirées de la biomasse de la nouvelle génération destinées aux bioraffineries

2016-2017

  • Centre d’'enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy – Cartographie d’essences forestières établie à partir d’images multispectrales satellitaires à haute résolution spatiale et du LiDAR aéroporté
  • FPInnovations – Échange de connaissances au sein du secteur forestier de la transformation
  • FPInnovations – Utilisation d’un LiDAR multi-temporel porté par un véhicule aérien sans pilote pour la caractérisation détaillée du peuplement, la détermination des attributs des arbres et la surveillance de la croissance
  • fRI Research – Produire du bois de qualité : créer des outils de numérisation de la croissance et d’attributs de la fibre en vue de maximiser la valeur de la ressource en fibre ligneuse
  • Institut Forestier du Canada – Améliorer les innovations du secteur forestier par un échange de connaissances national
  • Institut de recherche sur le feuillus nordiques – Élaborer un outil, basé sur le SIG, de classement des sites forestiers en fonction de leur potentiel de production de bois de feuillus d’excellente qualité d’après les indicateurs financiers
  • Institut de recherche sur les feuillus nordiques – Outil de planification de la sylviculture des peuplements inéquiennes
  • Université Laval – Analyses coûts/bénéfices de la sélection génomique de l’épinette blanche dans le contexte de son application dans des programmes d’amélioration dans l’est du Canada
  • Université de Sherbrooke – Caractérisation de la structure des arbres individuels à l’aide du LiDAR terrestre
  • University of British Columbia – Améliorer l’innovation forestière en Colombie-Britannique et au Canada grâce à une meilleure caractérisation des ressources
  • University of British Columbia – Validation des modèles de sélection génomique des caractères du bois, de la croissance et de la forme d’arbre du pin tordu latifolié au moyen d’un ensemble indépendant de données
  • University of Guelph – Chiffrer en termes de valeurs forestières et de bioénergie et de réduction des émissions de CO2 les stocks de carbone dans les systèmes de production de cultures ligneuses à haut rendement et à courte rotation
  • University of Calgary – Sélection génétique assistée par des marqueurs moléculaires des génotypes de saule tolérants au sel à utiliser dans la réhabilitation des terrains de régions d’extraction des sables bitumineux
  • University of Northern British Columbia – Chiffrer la composition et la diversité de l’écosystème forestier au moyen du LiDAR aérien pour améliorer la planification forestière à l’échelle du peuplement et du paysage
  • University of Northern British Columbia - Comparaison des caractéristiques de la fibre de la première et de la deuxième rotation dans les climats en évolution de la Colombie-Britanique

Normes de service

Nos normes de service sont les suivantes :

  • examiner les propositions reçues et informer les demandeurs des décisions de financement dans les 31 jours ouvrables suivant la date limite de dépôt d'une demande ;
  • envoyer aux demandeurs un accord de contribution pour signature dans les 60 jours ouvrables suivant la notification des décisions de financement aux demandeurs;
  • avoir en sa possession les modifications signées dans les 60 jours civils suivant la réception d’une demande recevable;
  • verser les paiements dans les 30 jours civils suivant la réception d’une facture complète.

Historique du PIF, du Programme des technologies transformatrices et du CCFB

Depuis 2007, le gouvernement du Canada appuie des initiatives qui favorisent l'innovation et créent de nouveaux débouchés pour le secteur forestier canadien. Lorsque le programme a été lancé, il s'appelait Technologies transformatrices (TT) et, en 2012, il a été renommé PIF au fur et à mesure de son expansion de manière à englober d'autres initiatives novatrices comme le Centre canadien sur la fibre de bois (CCFB).

Aujourd'hui, le programme TT est une composante du PIF. La recherche sur le TT est effectuée par FPInnovations, un institut canadien de recherche forestière à but non lucratif.

Le Centre canadien sur la fibre de bois collabore avec FPInnovations et d'autres intervenants clés afin d'améliorer la pertinence du travail du SCF en alignant l'expertise fédérale en matière de recherche et de transmission sur les besoins axés sur l'innovation du secteur forestier.

En juin 2017, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il élargirait le programme du PIF avec un financement de 63 millions de dollars sur trois ans (à compter de 2017-2018). Pour plus d'information, veuillez consulter le document d'information sur le bois d'œuvre.