Cadre spatial

Le SNSCPRCF utilise un cadre écologique imbriqué, comprenant, au plus haut niveau, 18 zones de déclaration (figure1) fondées sur les écozones terrestres du Canada.  À un niveau inférieur à ces zones, le cadre comprend 60 unités de rapprochement. Ces dernières sont des entités géographiques formées par le croisement des zones de déclaration avec les frontières provinciales et territoriales.  Ces unités sont utilisées pour rapprocher les données provenant de plusieurs organismes pendant la mise au point de l’estimation. La compilation des données sur les terres et l’activité de même que le calcul des estimations sont effectués à une résolution géographique plus fine à l’aide d’unités analytiques. Les données forestières ont été compilées pour plus de 500 unités analytiques qui sont délimitées par les frontières des unités de gestion forestière, des parcs et des zones écologiques. Les unités analytiques font partie des unités de rapprochements.

Zones de déclaration

Zones de déclaration: Cordillère arctique, Haut-arctique, Bas-arctique, Taiga des plaines, Taiga du bouclier de l'Ouest, Bouclier boréal de l'Ouest, Maritime de l'Atlantique, Plaines à forêts mixtes, Plaines boréales, Prairies subhumides, Taiga de la cordillère, Cordillère montagnarde, Plaines hudsonniennes, Taiga du bouclier de l'Est, Bouclier boréal de l'Est, Prairies semi-arides
 

Unités de rapprochement

Unités de rapprochement 1-60
 

Le groupe de travail du Service canadien des forêts chargé de la comptabilisation du carbone est actuellement affairé à la mise au point d’un système de gestion des données spatiales pour le SNSCPRCF afin que ce dernier puisse contenir toute cette information.  Cette infrastructure à l’échelle de l’entreprise pour une base de données spatiale est en cours de déploiement et de mise à l’essai. La nouvelle infrastructure fournira un système officiel de contrôle des versions pour les données, des capacités d’interrogation et d’analyse dans plusieurs ensembles de données et une traçabilité pour tous les résultats fournis par le système.

Un portail public qui permettrait aux utilisateurs publics d’accéder à des données sommaires à haut niveau du SNSCPRCF au sujet du bilan de carbone des forêts canadiennes est prévu.